Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Chic !
Galerie des Gobelins  (Paris)  Du 12 octobre 2022 au 29 janvier 2023

Etablissement public administratif rattaché en 2022 au ministère de la Culture en charge de la conservation et la restauration du patrimoine mobilier français des grandes résidences de l’État, le Mobilier national est également investi d'une mission de promotion des arts décoratifs à la française.

Et avec l'exposition "Le Chic ! Arts décoratifs et mobilier de 1930 à 1960", il propose une immersion dans trois décennies de création contemporaine avec des réalisations résultant de commandes publiques et de la collaboration de décorateurs et du savoir-faire d'artisans et maîtres d'art.

Conservateurs en ce lieu, les commissaires Emmanuelle Federspiel et Gérald Remy ont opéré une conséquente sélection de meubles, luminaires, objets d'art, tapisseries et tapis d'exception déployée en un parcours chronologique scenographié par le styliste et architecte d'intérieur Vincent Darré.

Les décors de la République de l'Art déco au proto-design

Le choix de la période 1930-1960 s'avère aussi judicieuse qu'éclairante et ce à un double titre.

D'une part avec l'illustration de la combinaison réussie de la tradition et de la modernité au sein des grandes commandes publiques afférentes à des lieux historiques de prestige considérés comme un patrimoine ne devant pas être dénaturé et une vitrine à l'international de l'art de vivre français.

D'autre part, par son historicisme didactique sur la mutation conceptuelle de la décoration avec l'émergence du design privilégiant une esthétique fonctionnelle soutenue par une nouvelle génération de décorateurs et architectes dont ceux fondateurs de l'Union des artistes modernes et l'impact de l'Exposition internationale des arts et des techniques appliqués à la vie moderne qui s'est tenue à Paris en 1937.

La monstration se déroule sur deux niveaux dont le premier consacré aux années 1930 introduites par le traditionnel style classique, ainsi avec le projet de Gustave Jaulmes pour le salon d'apparat pour l'Ambassade France à Washington avec les sièges en basse-lice sur le thème des Fleurs de France et les tapisseries murales de la série "Fleuves de France" reproduisant un decorum ostentatoire pérennisé depuis le 18ème siècle.

Composé comme une galerie d'exposition en ligne de fuite et en mode "Show Room", le premier niveau met l'accent sur des pièces remarquables empruntant au style Art Déco et émanant des principaux décorateurs régulièrement sollicités par l'Etat.

Ainsi, entre autres avec l'immense table de salle à manger en verre gravé et peint de Jules Leleu et la table lumineuse de Marcel Bergue.

et les créations du très prisé André Arbus dont le salon ovale du Ministère de l'Agriculture sis dans l'Hôtel de Villeroy.

Après un focus sur les luminaires inventés ou réinventés, telle la monumentale "Torchère" de Philippe Genet et Lucien Michon, résultant de l'innovation électrique, le deuxième niveau est dédié aux décennies suivantes et aux grands ensembles mobiliers significatifs avec une présentation revisitée par Vincent Darré.

Dans les années 1940 les grandes restaurations de lieux rattachés à la Présidence de la République effectuées de 1947 à 1954 sous le mandat et l'impulsion de son résident Vincent Auriol respectent leur identité historique de manière néo-classique.

Tel pour le grand salon doré, salon d'apparat de Gilbert Poillerat aux fauteuils recouverts de tapisserie de la Manufacture de Beauvais et "la chambre du roi" d'André Arbus destinée aux chefs d'Etat étrangers en visite officielle que Vincent Darré met théâtralement en scène à la manière du décorateur Christian Bérard et des décors muraux peints réalisés par l’Atelier Meriguet-Carrère.

La même esthétique s'applique aux rénovations de l'Hôtel Kinsky, hôtel particulier parisien datant du 18ème siècle alors siège de la Direction générale des Arts et Lettres dont le Salon Jaujard de style néo-classique conçu par Jules Leleu pour le cabinet du directeur général.

Et pour le Pavillon de chasse construit au 19ème siècle sur le parc du Château de Marly détruit par Napoléon avec une salle à manger "campagne chic".

Si les pièces d'apparat que sont les pièces de réception, salons et salle à manger, constituent les espaces de prédilection du goût français, caractérisé par le luxe et l'élégance implicitement incluse dans l'expression "le chic", celui-ci de déploie également dans les bureaux et appartements privés de ses locataires mais souvent en intégrant voire privilégiant les tendances modernistes comme pour la salle de bains présidentielle de Colette Gueden.

Et la chambre de Suzanne Guiguichon pour la chambre du président au Château de Rambouillet.

Avec la décennie 1950 entrent en piste les couleurs vives et les lignes épurées ainsi avec Marc Du Plantier et le salon pour les appartements privés du ministre des PTT dont il signe également les luminaires et tapisseries et avec Raphaël Raffel influencé par l'esprit scandinave.

A noter les nombreuses tapisseries, le Mobilier national gérant les manufactures des Gobelins, de Beauvais et de Lodève et la présence de bornes numériques avec des vidéos appelant l'attention sur le travail des maîtres-artisans participant à la conservation et la restauration des collections nationales.

 
En savoir plus :

Le site officiel du Mobilier national

Crédits photos : © MM
avec l'aimable autorisation du Mobilier national


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 juin 2024 : Garder le cap !

Musique, cinéma, théâtre, création artistique en général, Froggy's Delight est toujours là pour vous proposer ses coups de coeur, en attendant d'aller faire un tour à Avignon !
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Love changes everything" de Dirty Three
"Miss flower" de Emiliana Torrini
"Fauréver (A Tribute to Gabriel Fauré)" de Enrico Pieranunzi, André Ceccarelli, Diego Imbert
Présentation des Vieilles Charrues #32
"Hubble" de Hubble
"Ambiance agile" de L'Étrangleuse
"Les ravissements" de Maud Lübeck
"Précipice" de Maudits
"Eden, fall" de Melaine Dalibert
"Barbara Vol.1 (Plastèque planet)" de Nouriture
"Aero" de Persuasive
"Melancolia felice" de Sunshade
Sonic Winter, Snatcher, Hum Hum, L'Ambulancier, little Odetta et quelques autres clips à découvrir
et toujours :
"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)
et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=