Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Féline
Tarbes  (Kwaidan Records)  octobre 2022

"Rendez-vous place de Verdun
J’te mets la latche, j’te pose un lapin
Un jour tu m’as suppliée
Devant la Boule pour me serrer
Rendez-vous au Shannon
Viens pas trop tard, j’ai pas d’téléphone
Tu fais l’amour sur le plancher
C’est drôle j’suis pas sûre d’apprécier
J’capte quasi rien
J’passe à la casserole des chauds lapins"

Vous allez me dire, quel est l’intérêt de parler d’un disque qui est sorti il y a 4 mois ? Un disque très largement plébiscité en plus ! Et c’est tant mieux parce qu’Agnès, on va l’appeler simplement Agnès, nous la fréquentons musicalement depuis presque quatorze ans maintenant et avouons-le, elle a accompagné nombre de moments de notre vie, jalonné une partie de notre discographie, il y a comme une intimité.

Agnès donc, le mérite amplement. Tout semble, tout a été même dit sur ce disque. L’évocation de son adolescence à Tarbes, les années 1990, la nostalgie. Il n’existe pas de mot équivalent en français pour traduire "saudade", parce qu’il y a plus d'attachement et de tendresse que de cynisme. La vie dans une ville moyenne. Tarbes c’est Charleville, Thionville, Niort, Blois, Beaune ou Bergerac. Et puis l’envie de grandir ailleurs, d’un avenir qui doit forcément s’écrire loin.

Parfois les désillusions où certains "allaient jusqu’au bac, 80% d’une classe d’âge apparemment, et puis se retrouvaient en philo, socio, psycho, éco-gestion. Après un brutal coup de tamis au premier semestre, ils pouvaient espérer de piètres diplômes, qui les promettaient à d’interminables recherches d’emploi, à un concours administratif passé de guerre lasse, à des sorts divers et frustrants, comme prof de ZEP ou chargé de com dans l’administration territoriale.

Ils iraient alors grossir cette acrimonieuse catégorie des citoyens sur-éduqués et sous-employés, qui comprenait tout et ne pouvait rien. Ils seraient déçus, en colère, progressivement émoussés dans leurs ambitions, puis se trouveraient des dérivatifs, comme la constitution d’une cave à vin comme l’écrit si bien Nicolas Mathieu. L’amour, la chambre de jeune fille, la musique aussi. Le basculement de l’absolu au relatif, l’altération du temps, ce qui fait ce que nous sommes, le sens de la narration parfois élégiaque. Adieu l’enfance ? Pas tant que cela. Après le côté hors sol de Vie future, un retour aux racines, la terre. Mais l’intime encore et encore. Toujours fasciné par la qualité de suggestion poétique des textes.

Dans sa musique que l’on qualifiera de pop sophistiquée (intellectuelle aussi mais pas insensible), et peut-être encore plus dans ce disque, il y a une certaine qualité de phrasé, de couleurs, de lumière, quelque chose de presque fruité, onctueux ou ouaté. La présence de François Virot à la batterie, de Mocke Depret, de l’ami de toujours Xavier Thiry (cela ressemble quand même à une sorte de dream team) y est forcément pour beaucoup, mais son travail avec Mondkopf y participe également (dans la densité sonore par exemple). Chacun par son style, son esthétique apporte sa pierre à l’édifice. Oui il faut être attentif à ce qui se révèle derrière chaque note de Mocke Depret, derrière la production de Xavier Thiry. C’est en s’échappant de son écriture, en cherchant ailleurs qu’elle est revenue à elle plus intensivement.

Agnès Gayraud semble toujours attentive à donner du corps et de la patine à sa musique lumineuse qui ainsi glisse et s?insinue en nous.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La Féline EP de La Féline
La chronique de l'album Wolf & Wheel EP de La Féline
La chronique de l'album Adieu L’enfance EP de La Féline
La chronique de l'album Adieu L’enfance de La Féline
La chronique de l'album Triomphe de La Féline
La chronique de l'album Royaume EP de La Féline
La chronique de l'album Vie Future de La Féline
L'interview de La Féline (16 décembre 2010)

En savoir plus :
Le Bandcamp de La Féline
Le Soundcloud de La Féline
Le Facebook de La Féline


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

La Féline (16 décembre 2010)


# 23 juin 2024 : Garder le cap !

Musique, cinéma, théâtre, création artistique en général, Froggy's Delight est toujours là pour vous proposer ses coups de coeur, en attendant d'aller faire un tour à Avignon !
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Love changes everything" de Dirty Three
"Miss flower" de Emiliana Torrini
"Fauréver (A Tribute to Gabriel Fauré)" de Enrico Pieranunzi, André Ceccarelli, Diego Imbert
Présentation des Vieilles Charrues #32
"Hubble" de Hubble
"Ambiance agile" de L'Étrangleuse
"Les ravissements" de Maud Lübeck
"Précipice" de Maudits
"Eden, fall" de Melaine Dalibert
"Barbara Vol.1 (Plastèque planet)" de Nouriture
"Aero" de Persuasive
"Melancolia felice" de Sunshade
Sonic Winter, Snatcher, Hum Hum, L'Ambulancier, little Odetta et quelques autres clips à découvrir
et toujours :
"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)
et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=