Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Rodeo
Arlequine  (Claro Oscuro / Modulor Records)  février 2023

Chez Froggy’s Delight, il n’est pas rare de commencer une chronique en évoquant le fait que l’on suit l’artiste dont il est question depuis de nombreuses années, avant même que tout se passe.

C'est le cas encore cette fois-ci avec Dorothée Hannequin que l’on a connu il y a… longtemps puisque notre première rencontre date de 2004, époque de la sortie de A tea with D. du groupe Hopper dont elle était une des quatre composantes.

Lorsque l’aventure Hopper prend fin, c’est donc tout naturellement que nous avons suivi la carrière de Dorothée sous le pseudonyme (et anagramme de son prénom) The Rodeo.

Quelques EP et albums plus tard, on retrouve donc Dorothée en grande forme créatrice avec ce nouvel album, Arlequine, entièrement chanté en français. Le précédent album, Thérianthropie Paradis, avait d’ailleurs entamé cette transition de textes en anglais vers le français et il est heureux de voir que l’essai (très réussi sur ce très élégant Thérianthropie Paradis) est transformé.

Dans ce Arlequine, The Rodeo cherche l’inspiration dans la pop française la plus noble et la plus élégante. On sent dans les mélodies et les arrangements l’influence de la pop des années 70, François de Roubaix en tête ("Praia Vermelha", "La coupe est pleine"). Mais loin d’un plagiat opportuniste (je ne vise personne dans la scène musicale actuelle), les influences sont ici digérées et revisitées avec brio, sans vouloir "faire comme…".

The Rodeo impose sa touche et la voix de Dorothée joue parfaitement avec les mélodies. tout en rondeur, parfois douce et ingénue, parfois espiègle (comme sur le tube - car c’en est un - électro pop "L’hymne à la moue" écrit par Jil Caplan et Jean Philippe Verdin). Il y a même un petit côté Muriel Moreno dans la prosodie sur "Vallée de Siddim".

"Idéal", autre tube en puissance plein d’énergie côtoie le très classe "Les orgues" qui pourrait dans ses premières minutes nous faire croire à un Broadcast à la française avec ce petit quelque chose de majestueux en plus dans les arrangements luxuriants mais jamais pompeux.

Comme Arlequin donc, cette Arlequine est multifacette et nous dévoile encore un peu plus les multiples talents de Dorothée Hannequin. On attend de voir tout cela sur scène mais quoi qu’il en soit l’album est une merveille et assurément une pépite de pop élégante à la française comme l’on n’en fait plus qui compte déjà dans les albums importants de cette année ! Certes, l’album ne fait que 9 titres mais il y a fort à parier que l’on ne s’en lassera pas de si tôt.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Hotel Utah de The Rodeo
La chronique de l'album Music Maelström de The Rodeo
La chronique de l'album Cold Heart de The Rodeo
The Rodeo en concert à Denfert Rochereau (dimanche 21 juin 2009)
The Rodeo en concert à L'Olympia (jeudi 4 février 2010)
The Rodeo en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #13 (2010)
The Rodeo en concert à La Maroquinerie (lundi 11 avril 2011)
L'interview de The Rodeo (13 avril 2010)

En savoir plus :
Le Bandcamp de The Rodeo
Le Soundcloud de The Rodeo
Le Facebook de The Rodeo


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

The Rodeo (13 avril 2010)


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=