Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Migraaaants
Studio Hénertot  (Paris)  mars 2023

Comédie dramatique de Matei Visniec, mise en scène par Aurélia Aubert, avec Marceau Assomou, Aurélia Aubert, Dominique Bailly, Thierry Caillibot, Agnès Costea, Gilles Godet, Alexandre Guais, Blanchard Tubind et Lotfi Zarouel.

Pour traiter de la question des immigrés clandestins, ceux qui s'invitent d'eux-mêmes dans des pays qui n'en veulent pas pour des raisons de moins en moins avouables, mais de plus en plus avoués (le racisme, la peur de l'autre), Matei Visniec, auteur franco-roumain a mis quatre "a" au coeur du mot "migrant".

Si l'on est très averti sur la question, on risque d'avoir pou réflexe premier de trouver que la forme choisie par l'auteur n'est pas très intéressante et qu'il répète ce qu'on lit tous les jours dans les journaux ou voit dans les journaux télévisuels.

Ce qu'on oublie alors, c'est qu'une très grande partie des spectateurs ou des téléspectateurs ferment les yeux sur la question, ne prend guère position au point qu'on pourrait les croire indifférents, aveugles ou amnésiques.

La pièce "Migraaants", qui décrit méticuleusement le chemin à parcourir, certains diraient le chemin de croix à emprunter, pour arriver aux portes de l'Italie et du port sicilien de Lampedusa ou pour traverser la Manche et amerrir sur la côte anglaise, sera donc pour ceux qui accepteront cette fois de la voir un vrai choc.

Chaque moment de l'"itinéraire/calvaire" du migrant est décrit. Après l'avoir vu, personne ne pourra dire qu'il ne savait pas. Il ne pourra non plus oublier dans l'avenir les images reconstituées sur scène par Aurélie Aubert en saynètes parfois très brèves et toujours signifiantes.

Tout au long du spectacle, elle a privilégié l'efficacité et elle n'hésite jamais à montrer les discussions feutrées des uns et des autres sur la question de l'immigration. Quand parle un président de la république qui dit à ses proches conseillers avec le cynisme d'époque qu'il ne fera pas ce qu'il a promis de faire, cela peut paraître schématique et peu subtil, mais il s'agit de montrer l'attitude hypocrite des puissants et de souligner combien il ne faut pas se fier à des discours uniquement produits pour gagner du temps.

Aurelia Aubert a choisi un dispositif très simple, lié aux dimensions du lieu : les acteurs jouent devant un écran vidéo en lien avec ce qu'ils jouent. Ainsi on aura en fond d'écran une mer hostile ou une plage déserte et l'on sera, sans commentateurs inutiles, en position de comprendre les difficultés encourues par les "concurrents" à entrer dans un hypothétique "monde meilleur", qu'ici, bien au contraire, personne ne s'attache à décrire.

Ils sont ainsi neuf sur scène, conscients qu'ils ne sont pas là pour rien. Leurs expériences diverses leur servent, on s'en doute, à s'immuniser contre les fausses promesses dont ils sont les habituels victimes.

Bravo à cette belle distribution qui est totalement convaincue de la position humaniste qu'elle défend et qui la défend si bien : Marceau Assomou, Aurélia Aubert, Dominique Bailly, Thierry Caillibot, Agnès Costea, Gilles Godet, Alexandre Guais, Blanchard Tubind et Lotfi Zarouel.

Cette représentation était la première de leur spectacle. On souhaite qu'elle soit le début d'une longue aventure. Comme on les sait opiniâtres, on les sait déterminés à affronter les avis comme les vents contraires afin que plus un migrant ne se noie au large d'une Europe barricadée pour repousser la misère du monde.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 3 décembre 2023 :The Fairytale of froggy's

Un titre en hommage à Shane McGowan disparu cette semaine après avoir vécu une vie comme s'il n'en avait qu'une et il avait sans doute bien raison. Et puis c'est bientôt noel, le temps des cadeaux alors voici notre sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique:

"Ego" de Claire Roignant
Hoorsees, Scap Fellas, Dalton, Kloé Lang, Metro Verlain, Gami, The Silver Lines ont sorti des clips, on jette un oeil
"Sait on jamais" de Jonathan Orland
"Come on & get it" de Judith Owen qui sera en concert à Paris le 8 décembre
"En attendant / Le retour à la plage" de Manhattan sur Mer
"Tenace, part 2" de Mass Hysteria
"Intérieurs" de Olivier Triboulois
"Gathered togheter" de Pop Crimes
"The journey, part 2" de The Kinks
"Place Vendôme" de Thomas Breinert
"Zodiac suite, Mary Lou Williams" de Umlaut Chamber Orchestra
"Bancal, partie 1" le nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
"Gaijin" de YGGL
"Another perfect day" de Motorhead
"Theatre of the absurd presents C'est la vie" de Madness
"Soleils noirs" de Les Marquises
petit coup d'oeil sur Frank Carter & the Rattlesnakes - Heeka - Johnnie Carwash - Venus Worship
"Ivresse de l'aube" de Benda Poupard & Jean-Michel Kim
"25 ans de live" de Babylon Circus

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :
"Neige" au Théâtre de la Colline
"Le pett livre d'Anna Magdalena Bach" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
et les spectacles déjà à l'affiche de décembre

Expositions :

des expositions-promenades avec :
en diaporama le parcours-visite de
"Jungle en voie d'illumination" au Jardin des Plantes et
"L'Art dans la nature - Dali" au Parc de La Villette avec le parcours-visite en diaporama

lecture avec :

"Frendo est vivant !" de Adam Cesare
"Hope" de Andrew Ridker
"L'armée rouge" de Jean Lopez
"10 août 1792, la défaite de la monarchie" de Clément Weiss
"Philippe VI, le premier des Valois" de Christelle Balouzat-Loubet
et toujours :
"L'enfant, le peintre et la mer" de François Place (qui fait écho au film de Barbet Schroeder)
"Jour J, bataille de Normandie" de Beoit Rondeau
"Choses dites" de Nancy Huston
"L'une ou l'autre" de Oyinkan Braithwaite
"La maison de la faim" de Dambudzo Marechera
"Les dernières pages" de Robert Goddard
"Métisse, et alors ?" de Patricia Houéfa-Grange
"Yoko Ono" de Julia Kerninon

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=