Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Art Rock 2023 - samedi 27 mai
Pierre de Maere - Astéréotypie - Adé - Sylvie Kreusch - Cancre - Benjamin Biolay  (Saint-Brieuc)  26 au 28 mai 2023

Après une première soirée du vendredi avec la tornade Iziaalt-J et le spectacle de Decouflé qui a quelque peu divisé les critiques et le public, le samedi s'annonçait comme le grand moment du festival et le départ en fanfare de quelques grosses formations qui vont faire le tour des événements musicaux de l'été.

Début de la journée à Saint-Brieuc avec un passage au rendez vous gastronomique de Rock'n'Toques, réussite incontournable pour les festivaliers et les briochins, puis direction la grande scène de Poulain-Corbion pour découvrir Pierre de Maere qui risque bien de faire bouger les foules tout l'été. 

Le public ne s'y trompe pas et la queue à l'heure d'ouverture, habituellement modeste, s'étale sur plusieurs rues du centre historique de Saint-Brieuc. Sitôt le concert démarré, devant une foule plutôt imposante portée par les groupes de fans de premier rang, le grand Belge, professionnel en diable, tout en élégance, impose sa présence charismatique accompagné par ses trois jeunes musiciens. Son premier album sera décliné pendant la petite heure de concert et fera l'unanimité en attendant de le revoir prochainement sur de nombreuses scènes. Nous avions prévu une journée quasi parfaite, elle commence très bien.

Sitôt le concert terminé, direction la scène B, endroit parfait pour les révélations et les découvertes à ne pas manquer. Et avec Astéréotypie, on tient le groupe parfait. Le post-rock mêlé aux textes écrits par l'atelier d'un centre pour autistes fait mouche à chaque représentation. Déjà vus aux Trans Musicales en décembre dernier, plébiscités avec leurs albums, ils prouvent une fois de plus l'intérêt de les voir sur scène. "Du vélo à Saint-Malo, du kayak à Saint-Briac", "Aucun mec ne ressemble à Brad Pitt dans la Drôme", les hymnes du groupe sont scandés par le public massé en nombre devant la petite scène surchauffée.

Sur la grande scène, Adé, moitié féminine de Thérapie Taxi désormais en solo, a la lourde tâche de succéder à l'ouragan belge. Devant le parterre ensoleillé, elle s'en tire correctement mais sans grande fantaisie. L'ensemble n'est pas déplaisant et les chansons pop sont délivrées avec entrain même s'il manque parfois la sauvagerie ironique de son précédent groupe. On aimerait avoir un peu plus qu'une simple transcription live du fort intéressant premier album de la chanteuse.

Scène B, retour en Belgique avec Sylvie Kreusch, encore méconnue sur nos terres mais qui nous avait épatés dernièrement avec son incroyable single "Walk Walk". Une voix à la Lana Del Rey pour une prestation impeccable. Accompagnée par son groupe en fond de scène, elle navigue devant le public, minaude, et raconte l'amour à travers les titres de son premier album solo. Une chanteuse à suivre absolument que ce soit maintenant en solo ou sur les albums de son ancien groupe Warhaus.

Après un intermède rap et un mini spectacle Decouflé pour fêter les 40 ans du festival, le groupe Cancre s'installe sur la scène B pour une relecture du rock 2000s entre Noir Désir et Luke. Le power trio propose une lecture live de son album concept basé sur le recueil de textes écrit par un aïeul dans les tranchées et retrouvé dans un grenier. Les textes-poèmes finement ciselés se retrouvent portés par le rock tantôt calme, tantôt sauvage des trois morlaisiens. On se prend totalement au jeu et on a carrément hâte de les revoir 

Pour finir cette soirée, retour sur la grande scène avec la tête d'affiche de l'excellente journée : Benjamin Biolay, un des patrons de la pop française que l'on peut aimer détester. On pourrait retourner sur la petite scène ou aller au forum mais il faut avouer que le chanteur qui a sorti deux excellents derniers albums propose un concert de qualité avec des musiciens d'exception (dont Philippe Almosnino des Wampas à la guitare). Il en fait des tonnes avec le public acquis à sa cause pendant la petite heure de concert, mais on apprécie plutôt avec lui la fin de cette excellente journée à Saint-Brieuc. 

C'est cela le charme d'Art Rock. Mélanger tous les styles, faire aimer ce qu'on n'aime pas et sublimer les artistes moins connus. Merci à Jean-Michel Boinet d'avoir su créer un tel événement il y a 40 ans déjà.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Astéréotypie en concert à Astéréotypie - Dalle Béton - Sarakiniko - Vicky Veryno - Grace Cummings (7 au 11 décembre 2022)
Astéréotypie en concert au Festival Art Rock 2023
La chronique de l'album Face au vent EP de Cancre
La chronique de l'album Étrangler de Cancre
La chronique de l'album Tout s'efface de Cancre
Cancre en concert au Fil (vendredi 31 mars 2023)
L'interview de Cancre (vendredi 31 mars 2023)
La chronique de l'album Grand Prix de Benjamin Biolay
Benjamin Biolay en concert au Festival Art Rock #30 (édition 2013)
Benjamin Biolay en concert au Festival Art Rock 2013 - vendredi, samedi et dimanche
Benjamin Biolay en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Benjamin Biolay en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017)
Benjamin Biolay en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017) - vendredi 7 juillet

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Art Rock
Le Facebook du Festival Art Rock

Crédit photos : Frédéric Villemin (Toute la série sur Taste of Indie)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

La Chanson Du Jour 6 - A Whiter Shade Of Pale de Procol Harum (19 juin 2016)
Kadebostany (16 octobre 2013)
Nadéah (14 septembre 2011)
La Ballade de Julie S. (17 octobre 2009)
Les Shades (3 mars 2008)


# 14 juillet 2024 : La grande parade

C'est l'heure de la grande parade et du tintouin pour faire semblant que tout va bien depuis 1789. Mais le feu d'artifice culturel, c'est sur Froggy's Delight que ça se passe et plus précisément à Avignon ! Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Postindustrial Hometown Blues" de Big Special
"That golden time" de Villagers
"La maladresse" de Leila Huissoud
quelques découvertes avec The Silver Lines, Inwoods, Djinn, Coeur Joie, Pop Crimes et ODA
et toujours :
"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y fumes avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"L'arbre de Mia" au Grenier à Sel
"Au creux de mon silence" au Théâtre 3S
"Des chèvres en Corrèze" au Théâtre Episcène
"Inavouable" de Théâtre La Manufacture
"Vive" au Théâtre du Train Bleu
"Brisby (blasphème !)" au Théâtre du Train Bleu
"L'art de ne pas dire" au Théâtre La Factory, salle Tomasi
"Constellation Bobin Leprest" au Théâtre Le Verbe Fou
"Femme non rééducable" au Théâtre du Balcon
"Métanoïa, le présage du papillon" au Théâtre La Factory, Chapelle des Antonins
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

"Aventurera" de Alberto Gout
"Karmapolice" de Julien Paolini

"Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=