Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pupo di zucchero
Théâtre de la Colline  (Paris)  juin 2023

Spectacle conçu et mis en scène par Emma Dante, avec Tiebeu Marc-Henry Brissy Ghadout, Sandro Maria Campagna, Martina Caracappa, Federica Greco, Giuseppe Lino, Carmine Maringola, Valter Sarzi Sartori, Maria Sgro, Stéphanie Taillandier et Nancy Trabon.

Pas la peine pour le critique de chercher à briller en parlant des spectacles d'Emma Dante : ce qu'elle va montrer sera toujours plus fort, plus beau, plus intelligent, plus émouvant que la plus belle de ses phrases, que le plus abouti de ses raisonnements. Il doit se faire aussi humble qu'elle sait se faire simple.

Car, ici, la théâtralité, c'est d'abord une infinie simplicité qui touche avant tout les cœurs. Libres à ceux qui le veulent encore, une fois saisis à la gorge par les rires et les larmes, de bâtir des théories sur la dramaturge et sa création. Applaudir, se lever d'un bond, participer à la communion du public avec les acteurs, suffit amplement.

Tout commence par un espace vide plongé dans le noir. En quelques chuchotements avant que la lumière se fasse, des présences vont remplir ce vide. Dans "Pupo di zucchero", c'est un vieillard à lunettes, un peu Gepetto, qui s'apprête à vivre peut-être son dernier 2 novembre, le "jour des morts".

Et dès lors, tous ses morts, tous ceux qui furent des vivants qui ont compté dans sa vie vont lui revenir en mémoire. S'accoler derrière lui, avant d'entamer des chants et des danses, de s'éparpiller sur la scène. Vont-ils revivre ? Vont-ils simplement sortir un moment de sa mémoire fragile avant qu'il ne se décide à aller les rejoindre dans un oubli fantomatique ou un ailleurs paradisiaque...

Comme toujours chez Emma Dante, on est dans la Sicile palermitaine. Les femmes sont en noir, elles sont mamans ou putains, sont sous l'emprise des hommes, machos, radins, laids, ou attendent à jamais le fiancé idéal ou l'amant perdu.

Les destins sont exemplaires ou sans intérêt, marqués par la fatalité ou par les bonnes grâces d'un Dieu pourtant le plus souvent ingrat et insensible à cette religiosité extrême qui touche ces sensuels, ces ignorants qui n'apprennent que de la vie.

Comme les précédents spectacles d'Emma Dante, "Pupo di zucchero" (statue en sucre) dure une petite heure. Mais ce qui est proposé est tellement dense qu'on a l'impression d'être éloigné du monde réel pour une temporalité qui n'a plus rien à voir avec le temps qui court.

Emma Dante projette son spectateur dans un espace-temps qui l'emmène dans le Palerme de l'écrivain Giambattista Basile (1583-1632). Elle s'inspire librement de son "Conte des Contes". Sans rien savoir de cet auteur, on sent qu'il s'intéresse, à l'instar d'Emma Dante, au petit peuple, qu'il le transfigure comme seul un conteur sait le faire.

Avec lui, la dramaturge abroge les distances et les préséances : l'humain qu'elle décrit fait de son mieux pour vivre plutôt que de survivre. Si, au final, c'est toujours la mort qui gagne, il aura eu pour lui des moments uniques où il aura vraiment vécu. Et c'est là quelque chose d'essentiel dans ces vies minuscules qu'elle a su admirablement magnifiées dans "Pupo di zucchero".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=