Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La mer de la tranquillité
Emily St. John Mandel  (Editions Rivages)  août 2023

Tous aux abris, un nouvel ouvrage de la géniale Emily St. John Mandel vient tout juste de débarquer dans toutes les bonnes librairies de France et c’est déjà un évènement pour moi tant j’aime cette auteure canadienne que j’ai découvert avec le génial Station Eleven, salué par la critique du monde entier. Elle nous avait proposé en 2021 L’hôtel de verre, un ton en dessous du précédent et de son nouveau, mais néanmoins toujours aussi déroutant et intrigant.

Elle revient donc avec La mer de la tranquillité (déjà, je trouve le titre sublime) et une couverture d’une rare beauté. Une fois n’est pas coutume, la lecture de cet ouvrage est particulièrement exigeante et déroutante, on a toujours du mal a comprendre au départ vers où elle nous embarque et on finit toujours le livre en se disant : "waouh, quel bouquin encore !".

Une fois encore, présenter l’ouvrage, en donner un bref résumé ou vous raconter de quoi il parle s’apparente à un chemin de croix. L’auteure nous propose un voyage qui part du début du 20ème siècle, en 1912 pour être précis pour aller jusqu’en 2401 au travers de 4 personnages qui couvrent 4 époques différentes.

Cela débute en 1912 avec Edwin St. John Mandel, qui arrive au Canada (un membre de la famille de l’auteure). Cela se poursuit en 2020 autour de Mirella et Vincent (une femme présente dans L’hôtel de verre, son précédent ouvrage) puis en 2203 avec Olive Llewellyn, une autrice de roman (Emily St. John Mandel que l’on reconnaît ici) qui fait la promotion de son ouvrage. En 2401, on se retrouve aux côtés de Gaspery Roberts, un voyageur dans le temps, sur une des colonies lunaires où l’institut du temps veille à la cohésion temporelle de l’univers. Un scientifique nommée Zoé s’interroge sur des anomalies qui la perturbent et charge Gaspery d’enquêter et de remonter l’axe du temps, à ses risques et périls.

Evidemment, tous ces personnages ont un lien entre eux, un mystérieux phénomène qui se produit à diverses époques, toujours de la même façon. On y entend un morceau de violon, accompagné d’un bruissement évoquant un engin volant qui décolle. L’expérience est toujours intense et brève, au point que l’on pourrait croire à une hallucination.

Avec cet ouvrage, l’auteure nous prouve encore qu’elle maîtrise parfaitement le voyage dans le temps entre le passé, notre temps actuel (cela parle notamment de la pandémie récente que nous avons vécue) et le futur bien lointain dans lequel ses personnages se croisent. Elle nous dévoile une intrigue une fois encore rondement menée autour de la recherche de l’origine de ces bruits mystérieux), maîtrisée du début à la fin, qui plus est réussie.

On sort de nouveau de cette lecture totalement sous le charme d’une auteure inclassable, qui prend soin de nous éblouir au gré de ses publications hypnotiques et déroutantes. Elle est bien une des auteures majeures de sa génération, La mer de la tranquillité ne fait que le confirmer.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "L'hôtel de verre" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Emily St. John Mandel
Le Facebook de Emily St. John Mandel


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 février 2024 : Quoi de neuf cette semaine ?

De la musque, du théâtre, de la littérature, de la bonne humeur et du replay au programme cette semaine sur Froggy's Delight que ce soit ici, sur Twitch ou sur Youtube. Comme disent les jeunes, suivez-nous et mettez des pouces bleus ! .

Du côté de la musique:

"Session de rattrapage 3", nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
quoi de neuf du côté de Caesaria, Archi Deep, Chester Remington, Dirty Fonzy
"She Reaches Out to She" de Chelsea Wolfe
"Victoire de la musique" de Cotonete
"Back to the wall" de Grand March
"Please, wait" de Maxwell Farrington & Le SuperHomard
"La reine du secourisme" de Nicolas Jules
"On the spot" de Philippe Soirat
"#puzzled" de Pierre-François Blanchard
"Goodbye black dog" de PURRS
"Print, Secrets for you" de Sylvain Cathala
"Witchorious" de Witchorious
et toujours :
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest

Au théâtre

les nouveautés :

"A qui elle s'abandonne" au Théâtre La Flèche
"Les quatres soeurs March" au Théâtre du Ranelagh
"Mémoire(s)" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"N'importe où hors du monde" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Quand je serai un homme" au Théâtre Essaïon
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" à La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec :

 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"La vie précieuse" de Yrsa Daley-Ward
"Le bureau des prémonitions" de Sam Knight
"Histoire politique de l'antisémitsme en France" Sous la direction d'Alexandre Bande, Pierre-Jerome Biscarat et Rudy Reichstadt
"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=