Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les dernières pages
Robert Goddard  (Editions Sonatine)  octobre 2023

Quoi de mieux que de passer ses vacances en compagnie d’un très bon polar, qui plus est quand celui-ci à une dimension historique, ce que j’aime particulièrement. Pour ce faire, aucune prise de risque de ma part en faisant le choix de me lancer dans la lecture d’un nouvel ouvrage de Robert Goddard, auteur que je suis avec assiduité depuis La Croisière Charnwood.

Robert Goddard vit dans les Cornouailles, il signe ici son douzième roman, tous parus chez Sonatine et disponibles en Livre de Poche sauf son dernier évidemment Les dernières pages qui vient tout juste de sortir.

Avec Les dernières pages, on retrouve tout ce que l’on aime chez Robert Goddard, à savoir des histoires de familles avec des secrets, des manipulations et des chantages avec en toile de fond l’indépendance de l’Algérie.

On se retrouve à Paris le 17 octobre 1961. Tout juste débarqué d’Angleterre, Nigel Dalby vit une scène terrible dans le quartier Saint-Michel. Une manifestation pacifique d'Algériens organisée par le FLN est réprimée dans le sang par la police du préfet Papon. Plus de deux cents manifestants sont tués, jetés dans la Seine ou abattus. Le bilan officiel ne fera état que de trois morts.

Quelques années plus tard, essayant en vain d'oublier cet événement tragique, Nigel travaille avec sa fiancée Harriet à Tativille, l'immense studio de tournage de Jacques Tati, près de Vincennes, imaginé pour le tournage de Playtime. Là, il fait la connaissance de deux jeunes Algériens bien décidés à venger les martyrs du 17 octobre. Après une mystérieuse opération et la disparition de Harriet, Nigel part en Algérie, nouvellement indépendante, où il s’installe comme libraire.

Des années plus tard, en 2020, dans un cottage du Hampshire, Suzette Dalby, la fille de Nigel, rend visite à Stephen, le frère de Harriet. Plus de vingt ans après l’assassinat de son père durant la guerre civile algérienne, elle vient de recevoir un étrange manuscrit, censé être la confession de son père qui explique, entre autres, la disparition de Harriet.

C’est encore un ouvrage passionnant que nous propose Robert Goddard, avalé en deux jours pour moi tant j’étais pressé d’aller au bout de cette lecture qui enchevêtre merveilleusement bien l’Histoire (ici, celle de l’Algérie) et les drames familiaux.

En même temps que l’on se passionne pour l’intrigue de l’histoire et ses multiples rebondissements, on a la chance de revenir sur des sombres moments de notre histoire, notamment celle concernant les évènements du 17 octobre 1961 mais aussi celle concernant les actes terroristes du GIA sur notre territoire dans les années 90. On sent en lisant le livre et ses précisions historiques que l’auteur a dû effectuer un gros travail de recherche en amont.

C’est un roman relativement dense que nous propose Robert Goddard, qui nous fait passer par différentes émotions tout en nous faisant réfléchir sur la vengeance, la lâcheté et les remords. C’est pour moi un de ses meilleurs ouvrages, mais je ne suis pas forcément très objectif car sa dimension historique, sur un sujet qui me passionne explique sûrement cette préférence.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "L'Inconnue de Vienne" du même auteur
La chronique de "L'énigme des Foster" du même auteur
La chronique de "Le Monde des Abberley" du même auteur
La chronique de "L'Héritage Davenall" du même auteur
La chronique de "La Croisière Charnwood" du même auteur

En savoir plus :
Le Facebook de Robert Goddard


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 juin 2024 : Garder le cap !

Musique, cinéma, théâtre, création artistique en général, Froggy's Delight est toujours là pour vous proposer ses coups de coeur, en attendant d'aller faire un tour à Avignon !
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Love changes everything" de Dirty Three
"Miss flower" de Emiliana Torrini
"Fauréver (A Tribute to Gabriel Fauré)" de Enrico Pieranunzi, André Ceccarelli, Diego Imbert
Présentation des Vieilles Charrues #32
"Hubble" de Hubble
"Ambiance agile" de L'Étrangleuse
"Les ravissements" de Maud Lübeck
"Précipice" de Maudits
"Eden, fall" de Melaine Dalibert
"Barbara Vol.1 (Plastèque planet)" de Nouriture
"Aero" de Persuasive
"Melancolia felice" de Sunshade
Sonic Winter, Snatcher, Hum Hum, L'Ambulancier, little Odetta et quelques autres clips à découvrir
et toujours :
"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)
et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=