Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fantasmes
Théâtre La Croisée des Chemins  (Paris)  avril 2024

Spectacle d'improvisation de Romuald Six, mis en scène par Romuald Six avec Romuald Six, Adeline Belloc, Stella Pueyo, Flavien Appavou, Emma Debroise et Cyril Solbiac.

Quand on parle "improvisation", on pense Québec et on a tout de suite en tête des images d'une espèce de "jeu" où deux équipes s'affrontent en tenue de couleurs différentes sur une espèce de ring, soumis au jugement souverain du public ou d'un jury de professionnels du genre. Elles doivent, chacune leur tour, répondre au même thème.

Avec "Fantasmes", formule inventée par une petite troupe de comédiens passionnés d'impro, celle-ci prend une forme plus théâtralisée. Quand les spectateurs retirent leurs places, il leur est demandé de répondre à un petit questionnaire inscrit sur une petite languette de papier. Il y est question de leurs "fantasmes", au sens large et pas simplement lié à la gymnastique sexuelle qu'ils auraient aimé réaliser s'ils étaient plus souples ou plus imaginatifs. Quelqu'un ou quelqu'une, samedi 20 avril 2024, rêvait de danser la valse en crinoline dans la Galerie des Glaces du Château de Versailles.

Pendant le spectacle, trois fois de suite, un des comédiens sortira opportunément de sa poche de pantalon une des languettes que le quatuor aura choisi pour thème.

Le principe de "Fantasmes" est simple : le quatuor d'acteurs est dans une fête qui bat son plein et s'isole un moment, verre en main, pour discuter dans une pièce où il y a un magnifique canapé rouge et jaune qui polarise l'attention et peut contenir les quatre amis, à condition que l'un ou deux d'entre eux daigne s'asseoir sur les accoudoirs...

Concession à l'impro classique : chacun des intervenants est en tee-shirt de couleur.
Pour un néo-spectateur en la matière, doutant même de son intérêt, l'heure passée en compagnie des comédiens de "Fantasmes" sera plutôt une bonne surprise. Franchement, si l'on ignorait complètement qu'il s'agissait d'un exercice d'improvisation, on aurait pu croire que l'on était face à une de ces pièces pas déshonorantes que l'on peut voir au café-théâtre.

Ce n'est qu'à la sortie des "languettes", pour annoncer quel thème allait être interprété, que l'on basculait dans l'impro.

Comme ils en tiraient des sketches cohérents sans être trop simplistes et qu'ils bougeaient (ou dansaient) bien sans se marcher sur les pieds et sans aucun bafouillage, là aussi on aurait pu penser que tout était préparé et, a fortiori; réglé et mis en scène.

Interrogée, Adeline Belloc qui, samedi 20 avril, paraissait l'élément-moteur du quatuor, affirmait qu'aucun spectacle ne ressemblait à un autre et conseillait aux spectateurs de revenir plusieurs fois pour le vérifier par eux-mêmes. Ceux qui la prendront au mot pourront confirmer ou infirmer ses dires. On aurait tendance à les croire, d'autant plus quand on sait que le quatuor n'est pas toujours composé de l'équipe de base et peut se renouveler avec des "invités". C'était le cas, ce même soir où, aux côtés d'Adeline Belloc, Emma Debroise et Flavien Appavou, trois des piliers de "Fantasmes" avec Romuald Six, Stella Puyo et Etienne de Roquefeuil, était présent Cyril Solbiac qui ne semblait pas perdu au milieu de ses camarades d'un soir.

Il faut dire que dans "Fantasmes" règne un bon esprit. Personne ne cherche à tirer la couverture vers soi, ni à tomber dans la provocation gratuite. Ces fantasmes dévoilés restent toujours de bon aloi et le but ultime est de faire rire et d'émouvoir. Comme au théâtre.


 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2024 : Culture en danger ?

Alors que la France est virtuellement sans gouvernement, il y a de quoi, entre autres problèmes, s'inquiéter pour la culture. Quoi qu'il en soit on sera toujours là pour la rendre la plus accessible possible.
Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"La marche des enfants" de BabX & la Maitrise populaire de l'Opéra-Comique
"Shalalalala" de Theo Hakola
"Time!" de Eels
rencontre avec Dendana, illustrée par une session de 2 titres
"Brahms, sonates pour clarinette et piano, trio pour cor" de Geoffroy Couteau
"Haydn, intégrale des trio avec flûte" de Jean Pierre Pinet & Les Curiosités Esthétiques
"Sun without the heat" de Leyla McCalla
"Meilleur erreur" de Meilleur Erreur
"Leaving you alone part 1" de The Desperate Sons
"IV" de Wildstreet
"Broadcast - Spell Blanket" c'est le 32ème épisode du Morceau Caché
er retrouvez les photos de Eric Ségelle de Hala Duett et L'Etrangleuse à La Cale
et toujours :
Rencontre avec Baptsite Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
Lux, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols

Au théâtre :

les nouveautés :

"La mécanique du coeur" au Théâtre Le Funambule Montmartre
"King Kong théorie" au Théâtre Silvia Montfort

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

et toujours :
"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon
"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

Cinéma avec :

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=