Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Lost Communists
Interview  (Printemps de Bourges 2006)  29 avril 2006

Interview d'une découverte du Printemps de Bourges : The Lost Communists (région Limousin).

Nous aimerions connaître votre parcours, d'où vous venez, comment vous vous êtes rencontrés ?

The Lost Communists : A Limoges, une bande de potes, on a commencé il y a peine un an.

Comment êtes- vous arrivés jusqu'aux Découvertes du Printemps de Bourges, en un an c'est court…

The Lost Communists : C'est court oui. En fait on a postulé 4, 5 mois après notre formation. Nous c'était simplement pour faire une scène… Et en fin de compte on se retrouve ici ! C'est super.

Comment c'est passé le concert ici à Bourges ?

The Lost Communists : Très bien, bonnes réactions du public, ils sont venus nous voir après, ils ont acheté le disque, les programmateurs sont venus, on a eu plein de contacts. Vraiment bien !

D'où vient votre nom ? Et puis vos costumes sur scène ?

The Lost Communists : Les costumes c'est le délire qui est venu forcement après le nom, c'était un peu facile mais du coup on c'est dit qu'il fallait jouer le jeu à fond. Pour le nom, deux potes, lors d'une soirée bien arrosée, nous l'ont suggéré. On a trouvé cela bien débile, on a foncé pour cette idée.

Avez-vous déjà sorti un album ? Quels sont vos projets ?

The Lost Communists : On a juste sorti un 5 titres. On n'a pas de grands projets particuliers, le but c'est de faire quelques petites dates, quelques disque si c'est possible.

Vous avez des dates prévues ?

The Lost Communists : Oui quelques unes de calées, d'autres qui se caleront encore, à Tours, à Niort, Tulle, Nancy… Au mois de juin il y aura Bordeaux…

Aviez-vous déjà beaucoup tourné ?

The Lost Communists : Non, pas trop en fait, on a quand même fait quelques dates mais plus dans notre région, Orléans aussi… c'est le début…cela commence…

Comment est venue l'idée de mélanger un peu ces genres musicaux, du rock'n- roll au rhythm'n blues et de la soul ?

The Lost Communists : Oui, le mélange qu'on fait principalement vient des influences Garages et Soul et on n'a pas forcément inventé ça… Il y a une scène qui nous plait beaucoup à Détroit avec un label phare "In the red records". Il y a des groupes comme The Dirtbombs qu'on aime bien. Les productions de ce label nous ont vachement bottés. Après il y a d'autres influences, forcément toutes les influences de l'époque : Garage 60's , le rock 60's, Soul 60's et puis des groupes comme "King Khan & The Shrines" qui est un groupe de Soul allemand super bien et puis d'autres groupes quoi.

Comment s'organise votre groupe ? Qui écrit, qui compose ?

The Lost Communists : Les musiciens en fait bossent entre eux, ils se refilent des plans, un tel à ça… l'autre à cela… Ils brodent ensemble, quand ils commencent à avoir un truc sur lequel ils sont bien enthousiastes, j'écoute, on en parle, et puis j'écris le texte dessus.

D'autres découvertes de Bourges vous ont plu ?

The Lost Communists : Fancy autre découverte, que l'on aimerait bien voir sur scène, sinon on aurait bien voulu voir aussi Shaolin, groupe de Hip Hop puisqu'on a fait trois dates avec eux, on s'est bien marré, c'est une découverte de Clermont. Et puis après sur le festival à proprement dit, il y a 54 Nudes Honeys, nous n'étions pas encore là, mais on joue avec elles ce soir donc c'est cool ! En Off, on a vu "Sheeta & Les Weismuller" hier soir c'était sympa et un truc que l'on ne connaissait pas du tout : "The Jancee Pornick Casino". Des russes et américains, un super groupe de rock ! C'était au bar El Bongo.

Comment définiriez vous votre musique en bref ?

The Lost Communists : Des airs qui sont faits pour danser ! C'est léger, pour danser, pour s'amuser, ce n'est pas vraiment super sérieux.

 

En savoir plus :

Le site officiel de The Lost Communits

Crédits photo : Rickeu


Céline et Rickeu         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=