Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (vendredi)
dEUS - Cali - Katherine - Asyl - Bettye Lavette - Two Gallants - Razorlight - Donavon Frankenreiter - MAP - Marcel et son orchestre  (Evreux)  23 juin 2006

Alors que les spectateurs sont encore peu nombreux en cette fin d'après-midi, Asyl commence ce Rock dans tous ses États 2006 plutôt mollement.

Mais on sent que Mathieu Lèscop veut donner un peu plus à ce petit parterre de fans.

Après un petit aller-retour dans le public, il s'assied sur la barrière, le regard lointain, visiblement en quête d'inspiration.

Celle-ci ne viendra que quelques dizaines de secondes plus tard, d'un spectateur qui esquisse quelques sauts de cabri désarticulé, aussitôt rejoint par Mathieu. Après avoir participé à ce duo improbable, il se prête au jeu de la photo souvenir avec quelques fans.

Et c'est finalement en se jetant dans la foule, et porté par elle, qu'il termine son show.

Sur la scène B , c'est au tour de Donavon Frankenreiter.

Un bon moment de rock west-coast, mais pas d'extravagance dans la musique ni dans la prestation.

Et si Donavon finit quand même son set dans le public, c'est d'une toute autre manière que son prédécesseur : la guitare en action et sur ses deux pieds.

Bettye Lavette prend ensuite le relais, pour nous gratifier d'un show plein d'énergie, ponctué de quelques propos désabusés sur son métier et sa carrière qui nous rappellent qu'elle chante la soul depuis plus de quarante ans.

Un état d'esprit nostalgique, bien loin de celui du Ministère des Affaires Populaires (MAP) qui nous entraîne dans un tourbillon de bonne humeur avec un rap de ch'Nord, teinté de guinguette et de musique orientale.

Leurs textes parfaitement ciselés dénoncent avec acuité les malaises, les travers et les incohérences de la société française d'aujourd'hui.

Une programmation insolite dans un festival de rock, mais un choix qui fait mouche, et auquel le public adhère dès les premières mesures. Ils sont contents d'être là, les MAP, et ça se sent.

Ravis aussi, les belges de Marcel et son orchestre.

Ravis de venir mettre la pagaille sur la scène A avec un show hallucinant et une musique déjantée, qui nous bouscule entre punk et ska.

Attifés à la Antoine de Caunes et José Garcia, du temps de la grande époque de Canal+, ils se donnent à fond, de la première à la dernière seconde.

Quelle énergie, et quel régal !

A noter que la prestation de la bande à Marcel a été précédée d'une intervention du comité de soutien à la Scène des Musiques ACtuelles (SMAC), un projet d'équipement dédié à la musique dans le quartier de Tilly à Evreux qui a visiblement du mal à voir le jour et vient de vivre un coup dur avec le départ de Jean-Christope Aplincourt, le directeur du festival.

De retour sur la scène B , c'est le choc du duo batterie/guitare de Two Gallants qui nous accueille.

La batterie rageuse et technique de Tyson Vogel, la guitare et la voix déchirée d'Adam Stephens font des ravages.

Car sous leurs airs chétifs, ces deux là ont du cœur à l'ouvrage.


Alors que le soleil décline, c'est dEUS qui prend le relais, sans fioriture.

Le spectacle est dans les oreilles, et uniquement là.

C'est donc avec un certain détachement et, il faut bien le dire, une certaine classe, que Tom Barman et ses compères accompagnent le crépuscule.

Nous, on ferme les yeux, et on apprécie.

Nouveau rush vers la scène B pour ne pas manquer Razorlight, le groupe pop-rock anglais qui monte.

Seule petite bizarrerie de cette prestation, impeccable mais sans passion, le départ précipité de Johnny Borrell qui laisse les dernières minutes du final à ses trois camarades.

Une envie pressante ?)

 


Désormais bien installé dans l'univers de la chanson française, Cali enchaine.

Très à l'aise sur scène, il envoûte littéralement le public. Et le spectacle s'emballe lorsqu'il jette ses chaussures, et se laisse porter par le public jusqu'à la régie située au moins 50m plus loin. Là, il s'empare d'une poursuite, éclaire le public et joue avec lui, puis repars vers la scène comme il était venu, soutenu par ses fans.

Un set dont on se souviendra, et qui confirme la réputation de bête de scène de cet artiste.

Et pour terminer la soirée en beauté, les programmateurs du festival nous ont mitonné un plat exotique avec le groupe Katerine.

Dès la première bouchée, on part sur une autre planète.

Affublé d'un boa rose bonbon, Philippe Katerine emporte le public dans son délire.

Non seulement les textes de ses chansons sont hilarants, mais il en rajoute à chaque occasion pour nous convaincre que c'est bien le plus déjanté des chanteurs actuels.

Extrait d'un dialogue qui restera sans doute dans les mémoires : "Vous avez tous un appareil génital ?", "Ouiiiii !", "Vous avez tous un nez ?", "Ouiiiii !", […], "Vous avez tous des ongles ?", "Ouiiiii !", "Mais alors, vous n'êtes pas des extraterrestres !?".

Peut-être une évidence en ce qui nous concerne, mais pour les membres du groupe, ça reste à vérifier…

C'est sur ce grand moment de scène que se termine ce premier jour de festival.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Le samedi à Evreux

La chronique de l'album Pocket Revolution de dEUS
Une 2ème chronique de l'album Pocket Revolution de dEUS
La chronique de l'album Vantage Point de dEUS
La chronique de l'album Keep You Close de dEUS
La chronique de l'album Best of Selected Songs 1994-2014 de dEUS
Articles : dEUS : Gallerie photos - Festival la Route du Rock 2004
dEUS en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
dEUS en concert à La Cigale (5 novembre 2004)
dEUS en concert au Grand Rex (3 novembre 2005)
dEUS en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
dEUS en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi) - 2ème
dEUS en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
dEUS en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
dEUS en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
dEUS en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
dEUS en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
dEUS en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du samedi
dEUS en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Samedi
La conférence de presse de Tom Barman - dEUS (août 2004)
L'interview de dEUS (23 avril 2008)
La chronique de l'album L'amour parfait de Cali
La chronique de l'album La vie ne suffit pas de Cali
La chronique de l'album L'Espoir de Cali
Cali en concert au Café de la Danse (1er juillet 2003)
Cali en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004
Cali en concert au Festival Solidays 2004 (samedi)
Cali en concert au Festival de Dour 2004 (dimanche)
Cali en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (samedi)
Cali en concert à l'Olympia (21 novembre 2005)
Cali en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Cali en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (samedi)
Cali en concert à Théâtre antique (28 juillet 2006)
Cali en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
Cali en concert au bordel magnifique - Live (octobre 2006)
Cali en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Jeudi)
Cali en concert à Zénith (14 et 15 avril 2008)
Cali en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2008 - Vendredi
Cali en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Cali en concert au Festival Furia Sound 2008
Cali en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Dimanche
L'interview de Cali (juillet 2003)
La conférence de presse de Cali (10 juillet 2004)
La chronique de l'album Petits cauchemars entre amis de Asyl
La chronique de l'album Brûle brûle brûle de Asyl
Asyl en concert à La Maroquinerie (8 juin 2006)
L'interview de Asyl (20 juin 2006)
Two Gallants parmi une sélection de singles (été 2006)
Two Gallants parmi une sélection de singles (octobre 2007)
La chronique de l'album eponyme de Two Gallants
Une 2ème chronique de l'album eponyme de Two Gallants
Two Gallants en concert au Festival Art Rock #25 (2008)
Razorlight en concert au Festival Les Trans 2006 (Jeudi)
Razorlight en concert au Festival Art Rock 2007 (Vendredi)
Razorlight en concert au 106 (28 juin 2007)
MAP en concert au Festival FNAC Indétendances 2008
La chronique de l'album Bon chic... Bon genre ! de Marcel et son orchestre
La chronique de l'album C'est ma dernière surprise party !! de Marcel et son orchestre
Marcel et son orchestre en concert au Festival des Terre-Neuvas de Bobital 2004

En savoir plus :

Le site officiel de dEUS
Le site officiel de Cali
Le site officiel de Katherine
Le site officiel de Asyl
Le site officiel de Razorlight
Le site officiel de Two Gallants
Le site officiel de Bettye Lavette
Le site officiel de Devon Frankenreiter
Le site officiel du MAP
Le site officiel de Marcel et son orchestre
Le Myspace de Marcel et son orchestre
Le Facebook de Marcel et son orchestre

Crédits photos : Fabrice (plus de photos sur Taste of indie)


Thierry Martin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Marcel et son orchestre (12 mai 2009)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=