Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Halph
Answering machine  (Ponyrec)  janvier 2005

Halph est un duo danois composé de Thomas Nygaard, chanteur et guitariste et de Karsten Bagge, batteur de jazz. Il n'aura fallu qu'une année aux deux hommes pour concevoir, enregistrer et défendre en tournée ce premier album, Answering machine, pièce de choix d'un rock épais et plein d'assurance.

L'orchestration et les sonorités n'ont peut-être pas grand-chose de très inventif (on songera, en vrac, de-ci de-là, à Frank Black, à Cake, aux américains de Karate, à la blancheur désincarnée de Codéine, aux récitations voilées du Slint de Spiderland) ; mais par son jeu de guitare, qui allie avec beaucoup de finesse un sens du riff indéniable et un certain savoir-faire en matière de répétition martelée, et par l'admirable justesse de la voix, très expressive, Halph parvient à proposer un univers musical d'une grande richesse. Cohérent et varié à la fois, malgré le / grâce au minimalisme de la formation, qui sait s'adjoindre opportunément une basse, une flûte traversière, des chœurs, un accord de piano…

Ouvert sur "Bad Wiring", qui plonge l'auditeur dans un rock quelque peu heavy, à la façon dont apprenait à l'être celui des années 70, l'album saura décliner diverses atmosphères. Noirceurs des Bad Seeds de Nick Cave, voire des Beasts of Bourbon, mêlant au jazz ce rien de blues torturé, punkoïdal avec le très malsain "Backdoor". Rage en suspension de "Back again" ou "Orange". Blues gorgé de dérision jusqu'au désabusement, sombre même dans ses pièces les plus légères, où percent encore un certain tour sarcastique ("Evil one" ou "Calm"). "Small", balade plaintive, toute d'arpèges et de souffrance contenue en guise de clôture.

Malgré cette variété, l'album parvient à rester très cohérent. Grandiose, sombre, comme seul sait l'être le rock : tendu, âpre, misérable et admirable, éternellement insoumis et apitoyé sur soi, narcissique tant il est détaché, tout cela, indissociablement, jusque dans ses contradictions. Une certaine fraîcheur moisie, une jeunesse déjà vieille, toujours trop vieille - l'espoir de ne plus rien désirer - ces tentations noires, finalement très adolescentes - que celui qui n'a jamais aimé ce rock-là leur jette la première pierre puis passe son chemin. Pour les autres, que fascine encore l'adolescence de l'art, la maturité avec laquelle Halph y retombe devrait avoir quelque chose de réjouissant.

 

En savoir plus :

Le site officiel de Halph
Le site officiel de Karsten Bagge


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=