Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marilyn Manson
The Golden Age of Grotesque  (interscope records)  janvier 2004

Après plusieurs années d’absence, le retour du Révérend Manson était attendu comme le Messie. Suite à la reprise (plutôt mauvaise) de "Tainted Love", on s’attendait au pire, mais Brian Warner a tenté de nous rassurer, en nous annonçant ce nouvel opus comme un "bond en avant dans le domaine artistique" , ou encore comme "mon meilleur album, et de loin le plus abouti" . Certes, on le sait depuis des années, le Sieur est un maître en marketing…

Une fois l’album en mains, c’est une certaine déception qui s’empare de nous. L’imagerie a une fois de plus changé depuis le dernier album, mais la capacité qu’avait le groupe à se renouveler à chaque disque (à la façon d’un Bowie) se trouve ici épuisée, et bien que l’esthétique reste très soignée, les poncifs du groupe sont ici restitués à l’identique. Pour preuve le single "mOBSCENE", qui reprend point par point la rythmique de "Beautiful People" et "The Fight Song" . Et oui, après le Glam de "Mechanical Animal" et le Goth de "Holy Wood" , Marilyn Manson retourne au métal, pour un album comportant seulement 2 titres calmes…

Outre ces mauvaises surprises, force est de constater que le remplacement de Twiggy par Tim Skold (ex-KMFDM) apporte son lot de changements, notamment en ce qui concerne les arrangements électroniques, plus poussés. Puis il y a LA surprise qui sauve le disque entier, "The Golden Age of Grotesque" et son ambiance cabaret ultra décadent, morceau durant lequel on explore des capacités vocales insoupçonnées de Marilyn Manson, notamment lorsqu’il passe brutalement des aigus aux graves. Le groupe a aussi tenté de s’essayer au Trip-Hop avec "Para-Noir", qui nous assène une ambiance lancinante menée par un chant féminin (Dita Von Teese) surprenant. Il est alors dommage de constater que ces nouveautés là ne sont pas plus exploitées par le groupe.

Bref, cet album n’est pas décevant en soi, mais trop de changements nous étaient annoncés pour finalement nous proposer un disque on ne peut plus basique pour du Manson. Reste à confirmer cela en live, car le côté esthétique semble plus poussé que jamais (preuve en est le court métrage d’excellente facture présent sur l’édition limitée de GAOG).

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Eat me, drink me de Marilyn Manson
Marilyn Manson parmi une sélection de singles (septembre 2007)
La chronique de l'album The Pale Emperor de Marilyn Manson
La chronique de l'album Heaven Upside Down de Marilyn Manson
Marilyn Manson en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (vendredi)
Marilyn Manson en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2007 (Samedi et dimanche)
Marilyn Manson en concert à Sonisphere Festival - France 2012 - 2ème édition
Marilyn Manson en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018)
Marilyn Manson en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018) - dimanche 24 juin


Thom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Scène Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=