Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Archive
Ancienne Belgique  (Bruxelles)  6 octobre 2006

Une fois n’est pas coutume, c’est en Belgique, à Bruxelles que nous venons voir Archive honorer sur scène leur dernier opus Lights. La salle, c’est l’Ancienne Belgique, récemment rénovée comme son nom ne l’indique pas.

Petit choc culturel chez nos voisins et amis Wallons : le hall d’entrée ne sent pas du tout la cigarette (eux ont déjà fait passer la loi anti-tabac et ont l’air de vouloir l’appliquer) et tout le monde est en rang, bien discipliné… on attend pour acheter des jetons qui ensuite donnent droit à des demi de bières (verres en plastique, rigides et recyclables, 0,20€ pour toi si tu rapportes).

Bref, cet aspect anti - rock n’ roll à développement durable digéré, nous entrons dans la salle. Propre, climatisée, sympa, moderne, rectangulaire avec balcons et bien sûr exempte d’odeur de clopes.

20h45. Après un dernier Kraftwerk d’ambiance, la salle s’éteint brutalement alors que les sifflements et les applauses battent leur plein. C’est d’abord Darius Keeler (un des piliers fondateurs du groupe) qui s’installe derrière son clavier à l’extrême gauche de la scène.

Suit de près Danny Griffiths (le fameux 2ème pilier fondateur) qui se poste à son tour derrière son piano à l’autre bout de la scène.

Le 1er morceau démarre, "Lights" (18’28’’ en version studio). La longue introduction permet à chaque membre du groupe de prendre au fur et à mesure sa place sur scène. Le guitariste, le batteur, puis après 7minutes d’intro, le chanteur androgyne Pollard Berrier (ils sont en fait 2 chanteurs et 1 chanteuse).

On dirait qu’Archive a trouvé le truc pour faire son entrée. En effet, ils nous avaient déjà fait le coup au festival Solidays en juillet dernier. Ceci laisse présager un set indentique à celui de Longchamp… On dirait que ça se confirme, car suit "Numb" (issu de l’album You all look de same to me), mais la prestation est puissante, voire carrément énorme. Chacun d’entre eux se donnent à fond, Dave Pen (l’autre chanteur) est presque possédé, Darius Keeler derrière son clavier, fait des mouvements de va et vient, le poing en avant, tel un autiste en crise. La salle vient de prendre un gros coup de chaud. Du coup on s’allume une clope, obligés !

Voici Maria Q au micro cette fois-ci. Elle adoucit l’atmosphère par sa voix douce et rassurante. Elle enchaîne 3 titres, dont "You make me feel" (seul titre du 2ème album Take my head joué sur scène par Archive). L’audience s’excite de nouveau lorsque Dave Pen entame le haineux "Fuck you" (issu de leur précédent album, le plus noir Noise). On chante "…SO FUCK YOU ANYWAY " avec Dave, enfin je devrais dire, on hurle, on crie, on rage avec lui ! Jouissif !

Ensuite Archive décide de nous surprendre, cool ! C’est le très floydien "Again" qui démarre (16’19’’ en version studio). Archive nous avait habitués à jouer ce titre en rappel, l’étirant fabuleusement jusqu’à 30 minutes quand ils étaient en grande forme.

Mais cette fois-ci, ils bouleversent les habitudes. Ils zappent carrément l’intro de 5 minutes, pour commencer direct dans le vif du morceau, le rendant ainsi plus énergique et encore plus intense. C’est un "Again" de type "trip intégral" qui nous a été donné ce soir.

C’est l’heure du rappel. LE titre phare ayant été fait, on est en droit de se demander ce qui va suivre. 3 morceaux sont joués, dont le single de l’album Lights, "System". Brillamment interprété par un Pollard tout aussi possédé que son confrère de chant, Dave.

Voilà, c’est la fin. On se dit au revoir, on se fait des coucous de la main, on se casse ce qu’il nous reste de cordes vocales en criant très fort (à défaut de savoir siffler)… et puis surprise encore, finalement on ne se quitte pas tout de suite !

Archive revient pour un 2nd rappel. Puisqu’on vous dit que ce soir c’est pas pareil que d’habitude ! La conclusion se fera donc avec "Veins" et "Sane". La salle n’en finit plus d’applaudir. Le show aura duré quasiment 2 heures, qu’on n'a pas du tout vu passer.

Archive ce soir à Bruxelles ont fait bien plus qu’honorer leur dernier opus, ils nous ont donné le meilleur d’eux-mêmes, musicalement et physiquement.

RDV au Zénith de Paris le 20 janvier 2007 pour se refaire du bien aux oreilles ! En plus on pourra fumer des clopes !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Noise de Archive
La chronique de l'album Lights de Archive
La chronique de l'album Controlling Crowds de Archive
La chronique de l'album With us until you're dead de Archive
La chronique de l'album Restriction de Archive
Archive en concert au Festival des 3 éléphants 2006
Archive en concert au Festival Europavox 2007
Archive en concert au Nouveau Casino (2 avril 2009)
Archive en concert au Fil (mercredi 27 janvier 2010)
Archive en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (mercredi 14)
Archive en concert au Grand Rex (lundi 4 avril 2011)
Archive en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Dimanche
Archive en concert au Grand'place (samedi 9 juillet 2011)
Archive en concert au Festival Rock en Seine 2011 (dimanche 28 août 2011)
Archive en concert au Zénith (vendredi 16 novembre 2012)
Archive en concert au Festival Les Paradis Artificiels #7 (édition 2013) - vendredi 12 avril
Archive en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Vendredi

En savoir plus :

Le site officiel de Archive

Crédit sphotos : Syx


Syx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 mars 2020 : On continue à s'égayer le cerveau

On attaque la troisième semaine de confinement. On ne va pas baisser les bras, et nous vous proposons encore un joli contenu histoire de s'oxygéner le cerveau comme on peut. C'est parti.

Du côté de la musique :
"44" de François Puyalto
"Yene mircha" de Hailu Mergia
"Le silence et l'eau" de Jean-Baptiste Soulard
"Gigaton" de Pearl Jam
"Metal band" de Bernard Minet
"Connection loss" de Caesaria
"The black days session #1" de Daniel Roméo
"Sixième sens" de Faut Qu'ça Guinche
Péroké, Coco Bans, Al Qasar, quelques clips pour lutter contre l'ennui du confinement
"Alterations" de Robin McKelle
"Love of life" de Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann
"No return" de We are Birds
et toujours :
"La course" de Bon Voyage Organisation
"Où ça en est ?" de Ceylon
"Blossom" de Coralie Royer
"Brothers of string" de Duplessy & the Violins of the World
"Atomised single" de Gogo penguin
"Onkalo" de Julie Campiche Quartet
"Single carry me home" de Kokoroko
"The pain, the blood and the sword" de Lion's Law
"Five for five" de Michael Fine
"Mon étrangère" de Valentin Vander

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

en diffusion sur le net :
une comédie contemporaine avec la captation de la création originelle de "Art"
du boulevard avec :
le streaming de "Fleur de cactus"
le streaming de "Jo"
un classique revisité avec la captation de "Peer Gynt"
une évocation de l'univers de Lewis Caroll avec la captation de "Lewis versus Alice"
dans la rubrique "Au Théâtre ce soir" :
"Peau de vache"
avec Sophie Desmarets
et "La Puce à l'oreille" avec Louis de Funès
une gourmandise pour fan addict avec Fabrice Luchini en vidéo dans "Le point sur Robert"
et des spectales à voir ou a revoir en DVD :
"Le Paradoxe amoureux"
"Dieu habite Dusseldorf"
"ABC D'airs"

Expositions :

en toute tranquillité mais musicales avec sur le Musée de la Sacem :
"L'Opérette" de son Age d'or à la Belle Epoque au regain d'engouement avec sa réactivation par des compagnies contemporaines tels "Azor" et "La Grande duchesse de Gerolstein"
et celle dédiée à son roi "Jacques Offenbach"
au Musée de la Monnaie de Paris :
la visite virtuelle des collections permanentes et la visite de sa dernière exposition en date "Kiki Smith"
et passer les frontières avec la visite virtuelle des collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

Ciné-Club at home avec :
"Blue Velvet" de David Lynch
"Casanova" de Federico Fellini
"Les 39 marches" d'Alfred Hitchock
le téléfilm "Paris Best" de Philippe Lioret
et des films récents sortis en DVD :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
"Alice et le maire" de Nicolas Pariser
"Noura" de Hinde Boujemaa

Lecture avec :

"Banditi" de Antoine Albertini
"Champ de tir" de Linwood Barclay
"Chasseurs et collectionneurs" de Matt Suddain
"Les cents derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
"Les plumes du pouvoir" de Michaël Moreau
"Nefertari dream" de Xavier-Marie Bonnot
et toujours :
"Confession téméraire" de Anita Pittoni
"L'âne mort" de Chawki Amari
"L'archipel des larmes" de Camilla Grebe
"Riposte" de David Albertyn
"Temps noirs" de Thomas Mullen
"Toute la violence des hommes" de Paul Colize
"Une île sur la Volga" de Iwan Lépingle

Froggeek's Delight :

"Shadow, le cloud computing", retour d'expérience de l'utisation d'un PC dans les nuages
Une sélection de jeux pour moins vous ennuyer pendant le confinement et plus tard
"Call of Cthulhu" sur Switch, PS4, Xbox One et PC
"Call of Duty Modern warfare" sur PS4, XboxOne, PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=