Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Chants d'Elles
Le bilan  (Rouen)  Du 14 au 28 novembre 2006

Le Festival Chant d’Elles s’est donc déroulé du 14 au 28 novembre à Rouen, dans plusieurs salles de l’agglomération.

Ce festival est réjouissant, et il mélange les genres de la musique féminine avec beaucoup d’à-propos, fruit d’une réflexion sur la programmation largement en amont et d’une volonté des créateurs de cet évènement d’à la fois créer une véritable dynamique culturelle globale sur cette belle endormie qu’est Rouen, tout en gardant une base militante qui est le sel de ce festival qui mêle concerts d’artistes confirmés, de débutantes prometteuses et d’ateliers de travail vocal mené au fil de l’année dans les quartiers populaires.

Une vision globale et englobante de l’Education Populaire par la culture pas si courante et qui mérite qu’on s’y intéresse. Au programme cet année au rayon découverte, Claire Diterzi était vraiment l’artiste à ne pas manquer : Mais doit-on encore parler de découverte : l’ancienne égérie des Forguette mi note assure aussi fort qu’il y a dix ans…

 Il y avait également Lola Lafon, jeune chanteuse et écrivain aux racines slaves tout en écorchure et en présence scénique chaleureuse, avec des musiciens à son service pour le bonheur du public. Lola comptera dans les années à venir et s’est déjà fait une place.

Au rayon des confirmations, nous étions cette année ravis avec Natacha Atlas et Mamani Keita, clairement têtes d’affiche de cette quinzaine réjouissante où se côtoyait Jasmine Vegas, Victoria Abril ou Mademoiselle K.

Le concert de Natacha Atlas fut sans doute la séquence émotion de ce festival.

Empreinte d’une sensualité tant dans la voie que dans les gestes, la diva a tout donné dans ce concert alors qu’elle était marquée par un deuil familial.

Dans une petite salle très chaleureuse d’un quartier populaire, la diva habituée des salles plus grandes n’a pas snobé un public acquis venu pour danser et profiter d’un show réglé où se détachait principalement le cousin de Natacha Atlas, joueur de Darbouka particulièrement impressionnant.

Mamani Keita a mis un autre style de feu dans ce qui reste le spectacle le plus réjouissant de la quinzaine accompagné de musiciens imposants.

Jérôme Goldet bassiste de la tribu M et d’Olympic Gramophon et Nicolas Repac, guitariste d’Arthur H et orfèvre de l’album de Mamani, elle-même ancien membre de formation mythique, du super rail band de Bamako aux chœurs de Djemilmady Tounkara.

Accompagné de ces deux lascars ainsi que d’un griot, Moriba Koita, spécialiste du ngoni, Mamani livre un show époustouflant, vivant, extrêmement dense avec des morceaux de bravoure musicales à tous les coins de morceaux. Repac s’offre de large plage de soli sans jamais tomber dans la démonstration. Il a un jeu souple, puissant, fiévreux. Tout ce qu’il fallait, donc, pour offrir au public un grand, un beau concert.

Un festival qui s’est terminé le 28 novembre par une touche rock, Mademoiselle K, histoire d’avoir son comptant de décibel jusqu’à l’année prochaine.

Où de nouvelles surprises nous attendrons.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Festival Chants d'Elles en concert au Festival Chants d'Elles
Festival Chants d'Elles en concert au Festival Chants d'Elles - 2ème

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Chants d'Elles
Le Facebook du Festival Chants d'Elles

Crédits photos : Franpi

Franpi Barriaux         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=