Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Magic Numbers
Those the brokes  (Capitol Records)  novembre 2006

A peine un an et demie après leur album s/t reviennent les forts sympathiques The Magic Numbers.

Avec leur premier essai, le groupe s’était attiré la sympathie de tous les médias et apparaissait comme un vent de fraîcheur sur un rock trop sérieux et peu enclin à une positive mélodique attitude. Aujourd’hui ils veulent transformer l’essai avec Those the brokes.

Ayant emprunté une porte spatio-temporelle, ces derniers nous viennent tout droit d’une époque à cheval entre les sixties et les seventies, lorsque la musique était encore porteuse d’espoir et pleine d’optimisme. Ayant oublié, au passage, de s’acheter une nouvelle garde robe et des rasoirs, les deux fratries qui composent le groupe ont gardé leur look d’antan ressemblant à des hippies manifestant contre la guerre.

D’ailleurs les similitudes ne s’arrêtent pas à leur apparence. Des mélodies vocales, non sans rappeler les Mama’s et Papa’s, foisonnent tout au long des 13 morceaux qui composent cet album. Mélodies en background, entrelacement, les voix s’ajoutent, se superposent et se répondent.

Romeo Stodart y partage le chant avec sa sœur Michele et la multi-instrumentaliste Angela Gannon (elle-même sœur du batteur Sean, vous me suivez jusque là ?). Enfin bref, une histoire de famille. Roméo délaisse même le lead aux sisters sur "Take me or leave me" ou "Undecided", légèrement teinté soul.

Ce côté très sixties, très côte Ouest (Love power, flower, …. number) semble finalement assez actuel puisque si ce groupe est une affaire de famille alors les Polyphonic Spree ou Devendra Banhart pourraient compter comme cousins. Et indéniablement tous ceux-là savent y faire pour nousaccrocher à leurs mélodies.

Côté guests, Robert Kirby (illustre arrangeur de Nick Drake) a participé aux arrangements, notamment sur "Boy". On y reconnaît la patte du maître. Mais The Magic Numbers n’est pas Nick Drake et même si le résultat est louable, cela sonne un peu comme du Chicago (le groupe, pas la ville) avec un côté légèrement too-much dérangeant.

On sent le groupe plus affûté musicalement, ce qui ne les empêche pas de toujours prodiguer leurs mélodies sautillantes et inlassablement rafraîchissantes. Mais le manque d’aspérités peut lasser et la moitié des chansons, qui dépassent sans remords les 5 minutes, auraient gagné à être plus condensées afin de garder toute leur efficacité.

Reste l’interrogation légitime et au combien essentielle quant au nom du groupe. Plusieurs hypothèses s’affrontent sur le web : Les Magic Numbers seraient-ils fans de numérologie ? Quelques éléments troublants sont en effet de mise : leur nom comporte 15 lettres, or 1+5=6 ce qui symbolise l’amour, la naïveté (si, si je vous assure !). Ce qui est plutôt cohérent !

Mysticisme ? Derrière cette apparente insouciance, le groupe essaierait il de brouiller les pistes ? Faut-il rechercher des messages subliminaux dans les chansons ou bien passer le disque à l’envers (ce qui est moins facile depuis que le laser a remplacé le vinyl !) pour s’entendre dire que Paul est de nouveau mort ?

Mais tout cela ne reste que conjonctures. Eléments mystiques, ou numérologie les mystères demeurent bien gardés. Reste, et c’est le principal, une pop mélodique, accrocheuse et ensoleillée. De la musique pas faite pour réfléchir, juste à écouter, profiter, regarder le ciel bleu et compter les pétales des marguerites.

Un peu de douceur, de naïveté et d’optimisme, bordel !

 

En savoir plus :

Le site officiel de The Magic Numbers


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=