Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Arab Strap
Ten years of tears  (Chemikal Underground/PIAS)  octobre 2006

Après dix années passées à parler de la difficulté de la vie à deux et des affres de la vie de couple, c’est finalement Arab Strap qui "casse".

Sur la pochette de cette compilation regroupant quelques-uns des meilleurs morceaux du groupe ainsi que des inédits, on peut voir Aidan Moffat et son comparse Malcom Middleton assis sur la banquette de ce que l’on imagine être aisément le QG de boisson de deux bougres…

Mais même si ils ont une pinte à la main, les cœurs n’y sont pas… Ultime pied de nez à un groupe qui s’auto déclarait "Glad To Be Sad" heureux d’être triste… Dans une récente interview, Aidant Moffat déclarait à demi mot que la fin était proche… Il est casé et semble avoir envie de profiter de son équilibre relationnel. Il faut dire qu’en dix ans, il en aura fourré des gisquettes le bougre, n’hésitant jamais à insérer d’indélicats détails sur ses histoires (d’un soir, de cinq mois, de deux ans) souvent foireuses.

Cette "compilation" revisite chronologiquement les faits d’armes de nos deux Écossais. Malcom Middleton s’occupant de l’habillage musical, sous forte influence des premiers Smog ou des arpèges à haute tension des Américains de Slint… Moffat vaquant à tout ce qui sort du champ musical, exception faite de quelques ajouts de synthés. Son rayon, c’est plutôt la narration désabusée…

On retrouve ici quelques incontournables, comme "The First Big Week End", carnet de route d’une mémorable beuverie sur fond d’arpèges et de rythmes discoïdes qui fut naguère utilisé pour un spot publicitaire pour Guinness (CQFD)… Une version épurée de "Pack Of Three", tirée du pas drôle du tout Philophobia, revient sur l’infidélité, avec cette ligne mémorable "Tu me dis que vous l’avez fait quatre fois, mais les capotes se vendent par paquet de trois… ".

"Soaps" a quitté ses habits tout gris pour se après de luxuriants arrangements de cordes, tandis que Moffat raconte un dimanche après-midi pourri à regarder des merdes à la télé avec bobonne qui est fâchée… À noter un tonitruant remix de "Turbulence" brillamment relifté par leurs voisins de Bis, bombinette disco qui fera se déhancher les garçons et les filles.

L’Ecosse perd donc une de ses valeurs sûres et nous c’est comme si on perdait un bon pote. Certes Moffat ne nous rassurait pas vraiment sur la connerie masculine, mais il nous aidait à nous sentir un peu moins con et à déculpabiliser… Et puis à vrai dire, on a évolué avec lui. On a trente ans, on est casé, et l’on a passé l’âge de jouer l’ado misérabiliste attardé…

Pour ceux qui doutent que les gars d’Arab Strap sont en réalité de joyeux drilles, qu’ils laissent tourner le dernier morceau. Une improbable reprise de "It’s A Heartache" de Bonnie Tyler leur démontrera le contraire.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Monday at the hug and pint de Arab Strap
La chronique de l'album The Last Romance de Arab Strap
Arab Strap parmi une sélection de singles (décembre 2006)
Arab Strap en concert à La Guinguette pirate (25 et 26 juillet 2003)
Arab Strap en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)
L'interview de Arab Strap (Avril 2004)
L'interview de Arab Strap (27 juillet 2003)
L'interview de Aidan Moffat - Arab Strap (3 octobre 2005)

En savoir plus :

Le site officiel d'Arab Strap


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=