Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Riké
Vivons  (Warner)  janvier 2007

A croire que c’est la mode en ce moment … Après Christophe Mali, Babet, Mickael Furnon et d’autres, c’est au tour de Riké !

Après avoir passé dix ans en tant que chanteur de Sinsemilia, Riké s’offre un album solo… Rappelons que Riké n’en est pas à son coup d’essai… il avait déjà sorti un album, Air Frais, en 2003.

Album solo donc … "Sinsé" n’est cependant pas loin… Mike d’Inca et N9 ont participé à la composition et les textes sont tous écrits par Mike (second chanteur de Sinsemilia).

L’album s’ouvre sur le single "Oublie-Moi"… une manière de faire le point et de poser ses conditions. Le son est plus "rock" que Sinsemilia. J’aime bien ce titre, bien qu’il sonne un peu trop commercial…

Un air décontracté et nonchalant flotte dans plusieurs chansons du disque … "Je Vole" se rapproche plus de Sinsé dans le rythme et dans le style des paroles…La guitare est très présente dans ce titre capable de donner le sourire un lundi matin ! "Je chante" se rapproche assez de ce titre… ("Je chante/Je taille la route /Car quand je chante/Je tue le doute"…).

C’est aussi le cas de "Tranquille" : "J’ai pourtant pas quitté la ville/J’ai juste un peu laissé en plan/Le répondeur et les factures/La télé et puis Internet/Tous ces trucs là ne tournent pas rond/Je veux rester un gars honnête/Je vis l’aiguille bloquée sur le tranquille.."

Le rythme s’accélère sur "Brillons", un titre très dansant. On se rapproche plus du reggae dans cet hymne à l’optimisme…"Rions pour ne pas en pleurer/Crions pour ne pas désespérer/Brillons pour tenter d’éclairer l’obscurité dans laquelle sombre la réalité".

C’est dans un style plus folk que Riké, à l’aide d’un harmonica et d’une guitare, nous expose les prises de becs et les doutes d’un couple dans "Corps à Corps". Le texte est excellent et l’accompagnement musical, discret, est assez mélancolique. On reste dans le même registre avec "Plus Rien Ne Me Touche". "Elle m’a offert ses lèvres/Offert sa bouche/Plus ne me touche"…c’est par ces mots que Riké entame cette chanson sur le sentiment amoureux et l’impression que plus rien autour ne compte…

Des notes de xylophone nous amènent à la "Comptine de la petite main". "Une petite main/Qui dans ma main/Donnera un sens à mes lendemains/Une petite main / Qui dans ma main/Change l’horizon en un tour de main". Après des années passées sur la route, Riké dévoile son envie de devenir père (désir réalisé depuis…)… La musique est très sympa, le xylophone donne un air joyeux à cette chanson.

On retrouve le thème de la paternité sur le titre « Un père ».Le temps fort de l’album se trouve ici. La guitare d’intro est jouée en arpèges, la voix prédomine. Le texte est très émouvant… une histoire, malheureusement banale, de violence conjugale et son de son impact sur l’enfant vivant au milieu de ça « Il aurait du être son héros / Le plus fort, le plus gentil, le plus beau / Il aurait du être son guide / Celui qui tient la main quand on s’approche du vide / Un refuge, un exemple, un repère / Bref, juste un père ». A mon avis, ce titre est nettement plus engagé que le single… c’est en tout cas la chanson que j’aime le plus sur ce disque…L’album se finit sur un instru, "Tahani", une belle façon de continuer le voyage au soleil !

Un album très plaisant à écouter, décontracté. Un disque à vous donner le sourire… Riké passant du rock, au folk ou au reggae avec réussite. Cet album solo lui permet de parler de sujets plus personnels qu’au sein de Sinsemilia. On aurait pu avoir peur de trouver ici un assemblage facile de chansons mises de côté par Sinsemilia mais dans ce disque, tous les titres ont leur place…

Et même si l’on ne peut pas parler de "découverte" (Riké étant présent depuis une dizaine d’années dans notre environnement musical), on peut en tout cas dire que ce disque est une bonne surprise… Les fans de Sinsé apprécieront et d’autres pourraient aussi être attirés…

En tout cas, en écoutant ce disque, vous aurez "l’aiguille bloquée sur le tranquille"…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Riké parmi une sélection de singles (janvier 2007)
Riké en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2007 (Samedi et dimanche)

En savoir plus :

Le site officiel de Rike


Frizet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

La Chanson Du Jour 10 - Bigmouth Strikes Again des Smiths (17 juillet 2016)


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=