Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Earlies - Montgomery - Maps
La Maroquinerie  (Paris)  15 mars 2007

Inhabituelle programmation pour cette seizième édition des Inrocks Indie Club. En effet, contrairement à ces derniers mois, les sensations anglaises ont déserté l’affiche pour laisser place à une soirée dans la mouvance anti-fashion … Quoique … Comme à l’accoutumée, charge à un groupe hexagonal d’ouvrir la soirée.

Ce 15 mars 2007, au tour des noisy popeux de Montgomery de s’y coller.

Devant une salle encore largement désertée. Globalement de bonnes idées, des passages instrumentaux très réussis, Montgomery aurait pu convaincre.

alheureusement les bretons ont pris le parti de chanter en français des paroles souvent peu inspirées. Au point de causer des dégâts considérables et surtout irrémédiables sur les compositions. Dommage.

Les roadies s’affairent, les synthés affluent : la scène peut enfin accueillir Maps.

Incontestable révélation de la soirée, ce quintet anglais possède le talent nécessaire pour déchaîner la critique et le public.

Bâtie sur un empilement de claviers (souvent trois), striée de rythmiques de guitares tendues et avant tout soutenue par une batterie surpuissante, la musique du groupe de James Chapman convaincrait même les plus réticents. A l’exception peut-être quelques vieux babs uniquement alléchés par le rock vieillot des Earlies ou accommodés par le son, à ébranler les murs de la Maroquinerie.

Toutefois, l’exécution de certains passages s’avère brouillonne voire approximative, mais force est de constater que l’electronica de Maps fonctionne à merveille en concert.

A garder dans un petit coin de sa tête les prochains mois.

Quelques semaines après une apparition en formation réduite à la Flèche d’Or, The Earlies faisaient leur retour dans la capitale en clôture de cette soirée fort hétéroclite. Et au complet s’il vous plaît.

Quelques caisses ont d’ailleurs été rajoutées devant la scène de manière à accroître la surface de celle-ci. Plus encore que Silver Mt Zion et Hangedup ou encore Broken Social Scene, les dix musiciens du collectif doivent passablement se sentir à l’étroit, obligés de limiter au maximum l’amplitude de leurs mouvements, sous peine d’entrechocs intempestifs.

Le set : une bonne heure rondement menée, le petit rappel qui va bien : nos hommes connaissent leur affaire sur le bout des doigts. Seul bémol, en live, la musique de cette atypique formation anglo-américaine perd un peu de sa légèreté. En effet, le subtil entremêlement des instruments relevé sur les disques frise parfois l’indigeste, flirtant avec la face sombre de la musique progressive. A ce stade on pourrait également déplorer des arrangements fort similaires à ceux du studio : les délires instrumentaux des John Cippolina ou autres Jerry Garcia appartiennent définitivement à une époque révolue …

Ne boudons néanmoins pas notre plaisir devant l’interprétation des pépites du nouveau disque : "Burn The Liars", "Foundation And Earth", "No Love In Your Heart" ou encore "Enemy Chorus". Plus loin, les Earlies puiseront même quelques pépites dans leur premier effort : "One Of Us Is Dead" ou encore " Morning Wonder".

Une vraie confirmation.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album These were the earlies de The Earlies
La chronique de l'album Enemy Chorus de The Earlies
The Earlies en concert au Festival La Route du Rock - Collection Hiver 2006
L'interview de The Earlies (15 mars 2007)
La chronique de l'album eponyme de Montgomery
La chronique de l'album Stromboli de Montgomery
Montgomery en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (dimanche)
Montgomery en concert au Festival des 3 éléphants 2006
Montgomery en concert à Glazart (21 mai 2009)
Montgomery en concert au Grand Mix (vendredi 27 novembre 2009)
Montgomery en concert à La Malterie (1 février 2011)
L'interview de Montgomery (21 mai 2009)
La chronique de l'album All maps welcome de Tom Mc Rae
La chronique de l'album Vicissitude de Maps
La chronique de l'album Firewalker EP de Maps of Jupiter

En savoir plus :

Le site officiel de The Earlies


Syx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Montgomery (21 mai 2009)


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=