Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bellrays
Coopérative de mai  (Clermont Ferrand)  8 février 2003

La scène se déroule en janvier 2003 à Clermont Ferrand mais rappelle étrangement un certain soir, lourd de conséquence, d'octobre 1968 à Detroit : même détermination tant le jeu de scène du groupe que dans l'exécution des titres, truffés de riffs imparables, avec un visuel somme toute assez proche - un guitariste manque cependant à l'appel et Tina Turner a remplacé Rob Tyner -.

Deux heures auparavant, les Little Green Fairy de Sète avaient ouvert les hostilités, balayant énergiquement durant près d'une heure - et deux rappels - un sympathique répertoire illuminé de reprises judicieuses (mention spéciale au "Bad Moon Rising" de CCR). Puis c'est au tour du quatuor californien d'investir la petite scène. De l'entame surexcitée de "Too Many House In There", à "Fire On The Moon" en passant "They Glued Your Head On Upside-Down", les Bellrays revisitent quelques anciens titres ainsi que, le récemment compilé, "Meet The Bellrays", sans conteste un des disques majeurs du mouvement revival rock à guitares auquel on assiste désormais. La chanteuse, Lisa Vennum-Kekaula, moulée dans une robe noire, se révèle être une tigresse jouant à la perfection son rôle au travers de poses dominatrices et s'amusant tour à tour avec son guitariste de mari et le bassiste, lequel donne littéralement l'impression d'être né avec une fuzz greffé sous le pied.

L'excitation qui gagne la totalité du public, complètement dévoué à la cause du groupe, n'empêche pas le show de passer à 100 à l'heure tout comme le premier rappel et déjà le groupe quitte à nouveau la scène pour revenir peu après. A peine les musiciens réapparus que résonnent les accords d'"Highway To Hell" des frères Young , reprise bien sentie qui voit Lisa, pour la première fois de la soirée, sourire et partager le micro avec les premiers rangs. Après quoi, le groupe quitte définitivement la scène laissant sans suite les longues minutes d'acclamations du public...

Première grosse claque de l'année qui me ferait presque regretter d'avoir déjà pris mon billet pour Sigur Ros le 13/02 sachant que dans le même temps les Bellrays doivent investir le Nouveau Casino.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Bellrays en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (mardi)
Bellrays en concert au Festival Les Femmes s'en melent #11 (2008)
Bellrays en concert au Festival Musiques en Stock 2008
Bellrays en concert au Festival FNAC Indétendances 2008
Bellrays en concert au Fil (22 novembre 2008)
Bellrays en concert au Festival Cool Soul #1 Paris 2011
Bellrays en concert au Festival Cool Soul #1 Lille 2011


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=