Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dutch Fantasy
Intitut Néerlandais  (Paris)  Du 18 avril au 13 mai 2007

A l’occasion de son 50ème anniversaire, l’Institut Néerlandais organise sous le titre  "Haut les Pays-Bas !" un programme culturel dans toute la France qui ne comprenait pas moins de 50 événements culturels majeurs dédiés à la culture néerlandaise.

Parmi eux, l'exposition "Dutch Fantasy" qui met à l'honneur l'image de mode en présentant les oeuvres de la nouvelle génération d’illustrateurs et de photographes hollandais entraînée dans la dynamique du design et des stylistes hollandais qui ont acquis une belle renommée internationale.

Le renouveau créatif se caractérise par un éclectisme certain et une volonté délibérée de s’inscrire dans une vraie démarche de création artistique.

Si la photographie de mode néerlandaise opte pour un hyper réalisme aux couleurs saturées et l'illustration pour un renouvellement de la tradition graphique, elles présentent néanmoins deux points communs essentiels : la très grande rigueur dans la composition et la mise en scène dans une réalité fantasmée.

Hyper réalisme au féminin pour une photographie plastique

Le regard féminin sur la mode féminine est révélateur d'un certain humour mais également d'un mélange de fantasme et d'équivoque.

Dans sa série "All dressed up by nowhere to go", Wendelien Daan manie l'inquiétante étrangeté un peu à la manière de Cindy Sherman dans ses "Rear Screen Projections".

Elle réalise des protraits fulgurants comme le magnifique diptyque "Bride and widow"

Univers cinématographique également pour Bianca Pilet qui affectionne le glamour surréaliste non dénué d'humour

.

 

 

 

 

 

 

 

 

et Viviane Sassen qui opère de véritables mises en scène entre esthétisme froid et sensualité équivoque.

 

 

 

 

Illustration épuré dans la tradition du graphisme

Les oeuvres présentées marquent un clivage entre le graphisme masculin, en noir et blanc ou couleurs primaires, et le graphisme féminin plus doux ayant recours aux tonalités pastels.

A tout seigneur tout honneur, avec Pieter 't Hoen, alias Piet Paris.

Les illustrations du plus illustre des illustrateurs de mode hollandais, co fondateur de la prestigieuse École de Mode d'Arnhem, sont significatives d'un graphisme épuré à l'extrême.

Géométriques, réalisées au pochoir et en aplats de couleur, elles sont aisément reconnaissables.

Ferdinand s'inscrit dans un registre similaire avec une pointe de glamour alors que le graphisme plus sensuel Peter Jeroense opte pour le noir et blanc.

Noir et blanc encore avec les créatures imaginaires d'Yke Schotten qui contrairement à ce que l'on pourrait croire est une femme maniant avec succès les fantasmes masculins.

Les oeuvres des illustratrices ici exposées paraissent en effet plus

 

qu'il s'agisse du trait plus classique de Denise van Leeuwen pour des compositions toutes en douceur et très seventies.

 

 


 

 

du graphisme numérique très épuré pour Fleur van Maarschalkerwaart

 

 

 

 

 

 

 

ou des crayonnés entre heroic fantasy et renaissance flamande pour Irene Maria Jacob connue sous le nom de I'mJac.

 

 

Des artistes à suivre et à retrouver dans vos magazines de mode préférés.

 

En savoir plus :

Le site officiel de l'Institut Néerlandais

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation de l'Institut Néerlandais


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 janvier 2021 : En route pour l'aventure

On ne sait pas encore ce qui nous attend en 2021, espérons pouvoir enfin retourner voir des spectacles bientôt, en attendant on va essayer d'organiser de nouveaux des concerts en live sur notre chaine Twitch. On vous en parle bientôt. D'ici là, voici la sélection de la semaine.

Commençons par le sommaire et le replay de la Mare Aux Grenouilles #18

Du côté de la musique :

"Vivaldi, Le quattro stagioni" de Alexandra Conunova
"Contrastes" de Duo W
"Beethoven, si tu nous entends" de La Symphonie de Poche & Nicolas Simon
"Ras la trompe" de Lila Tamazit Trio
"La sélection de Julien Bousquet" émission #6 de Listen In Bed
"Fleurs" de Mélody Louledjian & Antoine Palloc
"Monks of nothingness" de Olivier Lasiney & Yantras
"In paradisum" de Schola Cantorum of the Cardinal Vaughan Memorial School
et toujours :
"Le cas très inquiétant de ton cri" de MelmACHello
"Douze oiseaux dans la forêt de pylônes électriques" de Nicolas Jules
"L'allégresse" de DaYTona, la 200ème chronique de CycoLys
"Across the universe" Saison 2, Mix 7, encore un beau mix de Listen In Bed
"Hiver(s)" de Matthias Billard

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Le dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"Ali Baba" de Macha Makeieff
"Mon père avait raison" de Sacha Guitry
"Adieu Monsieur Haffmann" de Jean-Pierre Daguerre
"Le canard à l'orange" de Marc-Gilbert Sauvajon
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Madame Arthur ose Bashung"

Expositions :

en virtuel :
"Picasso et la bande dessinée" au Musée Picasso
"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Soulages" à l'Espace Lympia
"Christian Dior, couturier du rêve" au Musée des Arts Décoratifs
"Bacon en toutes lettres" au Centre Pompidou
"Turner, peintures et aquarelles - Collections de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Delacroix" au Musée du Louvre
"Berthe Morisot" au Musée d'Orsay

Cinéma :

at home :
"Dim Sum Funeral" de Anna Chi
"Son of Sofia" d'Elina Psykou
"Fin du monde" de Carolina Hellsgård
"Brooklyn" de Pascal Tessaud
"Hôtel Fantôme" de Daniel Kehlmann
"Motherland" de Tomas Vengris
"La classe volante" de Kurt Hoffmann
et un regard vers le cinéma hollywoodien avec :
"Le plus grand cirque du monde" de Henry Hathaway
"Une étoile est née" de William Wellman
"La Taverne de la Jamaïque" d'Alfred Hitchcock
"Top Secret" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Inside story" de Martin Amis
"Là où nous dansions" de Judith Perrignon
"Le bonheur est au fond du couloir à gauche" de J.M. Erre
"Les douze morts de Napoléon" de David Chanteranne
"Tiger" de Eric Richer
"Un papillon, un scarabée, une rose" de Aimee Bender
et toujours :
"59 rue des Archives" de Bruno Guermonprez, David Koperhant & Rebecca Zissmann
"Oeuvres complètes III" de Roberto Bolano
"Vox populi" de Thomas Harnois

Du côté des jeux vidéos :

Les jeux de l'année selon Boris Mirroir de Doom à Minoria !
"DevilZ, Survival" sur PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=