Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Young Gods
La Maroquinerie  (Paris)  21 mai 2007

Fumée et brouillard accueillent les trois membres du groupe The Young Gods, dans une salle remplie de fans et chauffée à blanc (au sens propre et figuré). Quelques visages aperçus lors du concert d'une des sessions acoustiques au Centre Culturel Suisse, se sont de nouveau déplacés pour voir le trio suisse, venu pour défendre leur dernier album en date Super Ready - Fragmenté.

L'éclairage mis en place est particulièrement intéressant. Franz Treichler aura, toute la soirée, un pied de micro agrémenté d'un spot, tourné vers le plafond, éclairant son visage à la manière d'un projecteur de défense anti aérienne, comme si ce visage représentait une quelconque menace venue d'un ciel tourmenté.

La scène est parsemée de diodes aux couleurs changeantes, fixées aux murs et à la batterie, qui viennent marquer les fumigènes de halos colorés. Al Comet (baptisé Cometo par Franz) l'air taciturne, derrière son clavier Akai MX76, décoche ses flèches électroniques et fait trembler le sol de la maroquinerie. Bernard Trontin, derrière ses fûts, légèrement surélevé, martèle de ses rythmes les morceaux et nous démontre la finesse de son jeu, malgré une frappe appuyée.

Plus tard, lors d'une partie plus posée du concert, il jouera du Hang, cet instrument aux sonorités aquatiques, mais la percussion si originale, sera difficilement mise en valeur. C'est bien dommage.

Le dernier album sera largement à l'honneur durant toute la prestation. Une version éclatante de, entre autre, "I'm The Drug", "El Magnifico "... "Everythere" sera l'occasion d'un grand moment du concert. Une interminable et envoûtante version du morceau "Super Ready / Fragmenté", qui dure déjà 9 minutes sur le disque, sera l'occasion d'une communion générale entre les musiciens et leur public.

Les rythmes endiablés des Young Gods nous donnent l'impression d'être pris dans un transe chamanique. La batterie de Bernard, couplée au sampler de Al Comet, forme une sérénade hypnotique, dont les basses font vibrer nos jambes. La voix de Franz, grave et forte, peut rappeler le chant du sorcier. Le mouvement permanent des têtes suivant le rythme, amène à penser qu'un serpent tellurique, tel Quetzacoatl, s'est immiscé dans les rangs du public parisien.

"Stay with us" sera l'occasion d'un moment de calme, ou "Cometo" prendra sa guitare-sitar thermo-nucléaire, le public pourra reprendre son souffle avant que les jeunes dieux ne reprennent leur set. Peu de classiques seront joués ce soir, "Longue Route", réclamé par le public, ne sera pas l'occasion de la récompense tant attendue par une audience visiblement en manque de Youg Gods.

Après 20 ans de carrière il y a des choses que l'on ne veut pas forcément refaire à chaque fois. L'assistance sera gratifiée de deux rappels, riches et vibrants, dont "Speak Low", la reprise de Kurt Weil, sera un des meilleurs moments.

Les Young Gods nous quittent, mais pas pour longtemps, ils n'ont pas une tournée, mais trois en cours. Celle qui vient présenter le dernier album, quelques sessions acoustiques à venir encore et le projet Griots & Gods, avec le groupe de rap américain Dälek, à l'initiative des Eurockéenes de Belfort.

Avec une telle variété ... que demande le peuple ? MORE GODS !!!

PS : Désolé pour la première partie, je suis arrivé trop tard et personne n'a été capable de me dire leur nom.
 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album XXY - XX years 1985-2005 de The young Gods
La chronique de l'album Super ready-Fragmenté de The Young Gods
La chronique de l'album Everybody Knows de The Young Gods
La chronique de l'album Data Mirage Tangram de The Young Gods
The Young Gods en concert au Nouveau Casino (5 décembre 2005)
The Young Gods en concert au Centre Culturel Suisse (19 avril 2007)
The Young Gods en concert à La Boule Noire (29 mai 2008)
The Young Gods en concert au Fil (5 mars 2009)
The Young Gods en concert à La Maroquinerie (mardi 7 décembre 2010)
The Young Gods en concert au 4AD (jeudi 14 avril 2011)
L'interview de The Young Gods (19 avril 2007)
L'interview de The Young Gods (7 décembre 2010)

En savoir plus :

Le site officiel de The Young Gods


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=