Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bjorn Berge
I'm the antipop  (Dixiefrog / Harmonia Mundi)  mai 2007

Avec un titre d'album comme celui-ci, difficile pour Bjorn Berge de passer inaperçu.

I'm the Antipop affirme la pochette de ce nouvel album du géant suédois. Rien de moins. Cela étant dit, s'il s'agit bien d'un nouveau disque, il ne contient que 2 compositions originales. Le reste est exclusivement constitué de reprises de chansons chères au coeur de Bjorn Berge.

Pour ceux qui ont déjà vu le beau tatoué sur scène ou qui connaissent son précédent album, ce disque ne sera qu'une demi-surprise. On trouvait, en effet, sur St Slide deux remarquables reprises avec "Thursday" de Morphine et "Ace of spades" de Motorhead qui donnaient toutes deux envie de se pencher sur les titres originaux tant la relecture de Berge en était bonne et inspirée.

De là à faire de ce bluesman venu du froid un spécialiste des reprises, il n'y a qu'un pas que nous ne franchirons pas car les compositions originales sont elles aussi pleines de force et de caractère.

Force et caractère sont 2 mots qui vont d'ailleurs comme un gant à ce grand costaud tatoué avec sa tête d'enfant. Et c'est un peu comme cela qu'est sa musique. Délicate et directe, offensive et tranquille. A mi-chemin entre le blues et le hard rock l'univers de Berge s'impose en tant que tel et il s'approprie étonnamment bien au fil du disque des reprises aussi variées que "Buena" de Morphine ou "Suck my kiss" des Red Hot Chili Peppers.

Lorsqu'il veut se faire doux, Berge arrête de chanter et fait place à une guitare apaisée, presque folk, comme si les Red House Painters avaient pris un peu trop de café, sur les très élégants "Ruphus" et "Hmm". Etonnamment, je vous le donne en mille, ces 2 titres sont signés … Bjorn Berge !

Mais quand il fait parler la poudre, il revient à sa 12 cordes qu'il pousse dans ses derniers retranchements à tel point que l'on a du mal à le croire seul aux commandes. Pourtant, il est vrai que Berge avec ses gros muscles et ses grosses mains de docker (son ancien boulot) est un sacré virtuose de la guitare.

I'm the antipop a le double don de redonner vie à quelques chansons plus ou moins oubliées, voire pour certaines indispensables, et à redonner envie de déterrer un blues trop souvent malmené et dénaturé par quelques artistes de variétés.

Certes, Bjorn Berge bastonne, envoie du son et du gros mais sa musique vise juste et vous prend les tripes aussi sûrement que quelques vaudous en voudraient à votre âme !

Bjorn Berge en fossoyeur de la pop ? Oui, on veut bien le croire sur parole. D'abord, il est trop costaud pour le contredire et trop convaincant pour penser une seconde le contraire !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Live in Europe de Bjorn Berge
La chronique de l'album Fretwork de Bjørn Berge
La chronique de l'album Blackwood de Bjørn Berge
La chronique de l'album Who else ? de Bjørn Berge
Bjorn Berge en concert au Festival Les Transmusicales de Rennes 2004 (jeudi)
Bjorn Berge en concert au Nouveau Casino (21 mars 2005)
Bjorn Berge en concert à l'Espace Vauban (12 mai 2005)
Bjorn Berge en concert au Festival Fnac Indétendances 2005
Bjorn Berge en concert à L'Européen (31 mars 2008)
Bjorn Berge en concert au New Morning (15 octobre 2008)
Bjorn Berge en concert à Sunset (lundi 16 novembre 2009)
Bjorn Berge en concert au New Morning (samedi 20 novembre 2010)
Bjorn Berge en concert au New Morning (mardi 26 novembre 2013)
L'interview de Bjorn Berge (27 février 2008)
L'interview de Bjørn Berge (lundi 16 novembre 2009)
L'interview de Bjørn Berge (13 octobre 2011)

En savoir plus :

Le site officiel de Bjorn Berge


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Bjorn Berge (13 octobre 2011)
Bjorn Berge (16 novembre 2009)
Bjorn Berge (27 février 2008)


# 12 janvier 2020 : Pas de soldes sur Froggy's

C'est la saison des soldes. Peut être l'occasion d'acheter au rabais quelques oeuvres d'artistes qui auraient mérité que l'on paie le prix fort. Qu'à cela ne tienne, voici le sommaire de la semaine rempli de découvertes et d'artistes à soutenir, soldés ou non.

Du côté de la musique :

"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"Demain est mort" de Larme Blanche
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool
et toujours :
"Broken toy" de Dirty Bootz
"Voix du ciel" de Ensemble Gilles Binchois
"Telemann : Frankfurt Sonatas" de Gottfried von der Goltz
"Lemon the moon" de Nitai Hershkovits
"Le rêve et la terre : Debussy, Ginastera" de Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Phèdre" au Théâtre des Abbesses
"Du ciel tombaient des animaux" au Théâtre du Rond-Point
"Les Passagers de l'aube" au Théâtre 13/Jardin
"Pièce en plastique" au Théâtre de Belleville
"Les Feux de l'Amour et du Hasard" au Grand Point Virgule
"Ruy Blas, grotesque et sublime" au Théâtre Essaion
"Les Michel's" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Dom Juan - Le festin de pierre" au Théâtre de la Cité internationale
"Le dernier carton" au Théâtre du Gymnase
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ritals" au Théâtre La Scène Parisienne
"Odyssée" au Lavoir Moderne Parisien
"Philippe Fertray - Pas de souci" au Théâtre de la Contrescarpe
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" à la Comédie Bastille
"Constance - Pot pourri" au Théâtre de l'Oeuvre
"Dans ma chambre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles de janvier

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

"Barthes*" de Vincent Gérard, Cédric Laty, Bernard Marcadé et et Camille Zéhenne
la chronique des films sortis en décembre
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos
et toujours :
"Juste une balle perdue" de Joseph D'anvers
"La séparation" de Sophia de Séguin
"Otages " de Nina Bouraoui
"Sukkwan island" de David Vann

Froggeek's Delight :

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=