Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bjorn Berge
I'm the antipop  (Dixiefrog / Harmonia Mundi)  mai 2007

Avec un titre d'album comme celui-ci, difficile pour Bjorn Berge de passer inaperçu.

I'm the Antipop affirme la pochette de ce nouvel album du géant suédois. Rien de moins. Cela étant dit, s'il s'agit bien d'un nouveau disque, il ne contient que 2 compositions originales. Le reste est exclusivement constitué de reprises de chansons chères au coeur de Bjorn Berge.

Pour ceux qui ont déjà vu le beau tatoué sur scène ou qui connaissent son précédent album, ce disque ne sera qu'une demi-surprise. On trouvait, en effet, sur St Slide deux remarquables reprises avec "Thursday" de Morphine et "Ace of spades" de Motorhead qui donnaient toutes deux envie de se pencher sur les titres originaux tant la relecture de Berge en était bonne et inspirée.

De là à faire de ce bluesman venu du froid un spécialiste des reprises, il n'y a qu'un pas que nous ne franchirons pas car les compositions originales sont elles aussi pleines de force et de caractère.

Force et caractère sont 2 mots qui vont d'ailleurs comme un gant à ce grand costaud tatoué avec sa tête d'enfant. Et c'est un peu comme cela qu'est sa musique. Délicate et directe, offensive et tranquille. A mi-chemin entre le blues et le hard rock l'univers de Berge s'impose en tant que tel et il s'approprie étonnamment bien au fil du disque des reprises aussi variées que "Buena" de Morphine ou "Suck my kiss" des Red Hot Chili Peppers.

Lorsqu'il veut se faire doux, Berge arrête de chanter et fait place à une guitare apaisée, presque folk, comme si les Red House Painters avaient pris un peu trop de café, sur les très élégants "Ruphus" et "Hmm". Etonnamment, je vous le donne en mille, ces 2 titres sont signés … Bjorn Berge !

Mais quand il fait parler la poudre, il revient à sa 12 cordes qu'il pousse dans ses derniers retranchements à tel point que l'on a du mal à le croire seul aux commandes. Pourtant, il est vrai que Berge avec ses gros muscles et ses grosses mains de docker (son ancien boulot) est un sacré virtuose de la guitare.

I'm the antipop a le double don de redonner vie à quelques chansons plus ou moins oubliées, voire pour certaines indispensables, et à redonner envie de déterrer un blues trop souvent malmené et dénaturé par quelques artistes de variétés.

Certes, Bjorn Berge bastonne, envoie du son et du gros mais sa musique vise juste et vous prend les tripes aussi sûrement que quelques vaudous en voudraient à votre âme !

Bjorn Berge en fossoyeur de la pop ? Oui, on veut bien le croire sur parole. D'abord, il est trop costaud pour le contredire et trop convaincant pour penser une seconde le contraire !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Live in Europe de Bjorn Berge
La chronique de l'album Fretwork de Bjørn Berge
La chronique de l'album Blackwood de Bjørn Berge
La chronique de l'album Who else ? de Bjørn Berge
Bjorn Berge en concert au Festival Les Transmusicales de Rennes 2004 (jeudi)
Bjorn Berge en concert au Nouveau Casino (21 mars 2005)
Bjorn Berge en concert à l'Espace Vauban (12 mai 2005)
Bjorn Berge en concert au Festival Fnac Indétendances 2005
Bjorn Berge en concert à L'Européen (31 mars 2008)
Bjorn Berge en concert au New Morning (15 octobre 2008)
Bjorn Berge en concert à Sunset (lundi 16 novembre 2009)
Bjorn Berge en concert au New Morning (samedi 20 novembre 2010)
Bjorn Berge en concert au New Morning (mardi 26 novembre 2013)
L'interview de Bjorn Berge (27 février 2008)
L'interview de Bjørn Berge (lundi 16 novembre 2009)
L'interview de Bjørn Berge (13 octobre 2011)

En savoir plus :

Le site officiel de Bjorn Berge


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Bjorn Berge (13 octobre 2011)
Bjorn Berge (16 novembre 2009)
Bjorn Berge (27 février 2008)


# 19 septembre 2021 : Au revoir l'été

Il n'a jamais fait aussi beau qu'en cette fin d'été, profitons-en pour sortir, au théâtre, au cinéma, au musée, dans vos librairies et chez vos disquaires. Si vous manquez d'idées, voici notre petite sélection de la semaine.

Du côté de la musique :

"Chausson - Ravel - Enescu" de David Grimal & Les Dissonnances
"Marcel Lattès : le diable de Paris" de Les Frivolités Parisinnes
"The Free Design", nouveau mix de la nouvelle saison de Listen In Bed
"Onze heures onze orchestra volume 3" de Onze Heures Onze Orchestra
découvrez Temps Calme, Eau Rouge, The Blinds Suns, Ottis Coeur et The Soulphoenixs dans cette petite sélection
"Hard days fuzzy nights" de The Freaky Buds
"De pelicula" de The Liminanas et Laurent Garnier
"Spaceshipone" de The Volunteered Slaves
et toujours :
"Fever dreams" de Villagers
"Sankofa" de Amaro Freitas
"Incidents" de Black Ink Stain
"Les géantes" de Duo du Bas
"Apocalypsna" de Eliz Murad qui nous en parle en interview
"Saturday night, sunday morning" de Jake Bugg
"Jean Baptiste Lully : Ballet royal de la naissance de Vénus" de Les Talens Lyriques
"Froggy's Delight", le meilleur titre d'émission jamais trouvé, et c'est celui de la première émission de Listen In Bed pour sa saison 3 !
"Vivaldi, l'âge d'or" de Marianne Piketty & le Concert Idéal
"Chrysta bell sings The Cure" de Strange as Angels

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet. Not a musical, not at all" au Théâtre 13-Glacière
"Tu es vraiment si pressé ?" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Le Grand départ" au Théâtre La Flèche
"Guten Tag Madame Merkel" au Théâtre La Flèche
"Premier Amour" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
les reprises :
"Correspondance avec la Mouette" au Théâtre La Reine Blanche
"Al Atlal, chant pour ma mère" à la MC93 à Bobigny
"Karine Dubernet - "Souris pas !" à l'Apollo Comedy
et les autres spectacles de la rentrée

Expositions :

"Vivian Maier" au Musée du Luxembourg
dernière ligne droite pour :
"L'Heure bleue de Peder Severin Krøyer"au Musée Marmottan-Monet
"Divas - D'Oum Kalthoum à Dalida" à l'Institut du Monde Arabe
et les expositions à l'affiche

Cinéma :

en salle :
dans le registre Oldies but Goodies "Via Margutta" de Mario Camerini
en streaming gratuit :
"La Fille inconnue" de Jean-Pierre Dardenne et Luc Dardenne
"Sibel" de Guillaume Giovanetti et Cagla Zencirci
un cyle Brunot Dumont en 5 flms
"Twentynine Palms"
"Hadewijch"
"La Vie de Jésus"
"Flandres"
"L'Humanité"

Lecture avec :

"Celle qui brûle" de Paula Hawkins
"Okoalu" de Véronique Sales
"Poudre blanche Sable d'or" de Matthieu Luzak
"Quand tu viens me voir ?" de Charles Berberian
"Shuggie bain" de Douglas Stuart
"Si maintenant j'oublie mon ile" de Serge Airoldi
et toujours :
"L'enfant de poussière, la peste et la vigne" de Patrick K. Dewdney
"L'éternel fiancé" de Agnès Desarthe
"La commode aux tiroirs de couleurs" de Olivia Ruiz
"Les soeurs de Montmorts" de Jérôme Loubry
"Nouvelle histoire de la Shoah" de Alexandre Bande, Pierre Jérôme Biscarat & Olivier Lalieu
"Plasmas" de Céline Minard
"Une autre guerre" de John A. Lynn II

Du côté des jeux vidéos :

"Chivalry 2" sur PS4, PS5, Xbox Series et Windows
"Ghosts'n Goblins Resurrection" sur Switch, PS4, Xbox One et Windows
Des streams tous les jours à 21H sur la chaine twitch de Froggy's Delight.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=