Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce O'Death
Interview  (Paris)  6 juillet 2007

A l’occasion de leur passage en France, les membres de O’Death ont accordé à Froggy Delight une petite interview après leurs balances. Celles-ci ont été rapides, le groupe est très content du son de la Flèche d’Or.

C’est dans une ambiance détendue, mais bruyante (balances d’un coté, circulation de l’autre) que nous commençons cette interview à la terrasse de la salle.

Est-ce que vous pourriez vous présenter ?

Newman : Newman, je joue de la basse.

Bob : Bob, je joue du violon.

David : je joue de la batterie, je suis David.

Greg : Je m’appelle Greg, je fais la voix et la guitare.

Gabe : Mon nom est Gabe, je joue du Banjo, du ukulélé et je fais les chœurs.

Quels sont les thèmes de vos chansons ?

Newman : Les chansons parlent de sexe et de mort et aussi de sexe avec des gens morts (rires) Et de gens morts avec qui on veut avoir des rapports sexuels, ce genre de choses (rires) Mais aussi de magie, sorcellerie, spiritisme.

Gabe : Des histoires de personnes faisant des choses étranges.

David : De l'eau, il y a beaucoup d'eau dans cet album.

Greg : Des petits dieux.

David : Des petits dieux sur nos épaules qui nous disent quoi faire (rires).

Entre les chansons, il y a des petits interludes musicaux. Ca me fait penser à des illustrations sonores de films par exemple.

Newman : Ce sont juste des petits chemins entre les chansons principales. Beaucoup de ces petits morceaux ont été improvisés pendant les séances d'enregistrement, en studio.

Greg : Elles permettent de donner à l'album des formes et du mouvement, à ne pas être statique.

David : elles poussent les chansons, ce sont carrément des transitions.

Je pensais que c'était le style musical qui voulait peut-être ça. Comme une tradition que vous auriez reprise.

Greg : Nous improvisons souvent. Nous réarrangeons tout le temps, il s'agit de morceaux laissés de coté, pas exploités. Cela sectionne l'album.

C'est votre première venue en France ?

Greg : Premier concert en France ...

Comment vous sentez-vous ?

Greg : Effrayés (rires) En fait toute cette tournée est une succession de premières fois. A part Berlin et la Suède, mais tout le reste c'est la première fois.

Et ça se passe comment ?

Greg : Super bien tout du long. C'est super, jouer tous les soirs devant de nouvelles personnes, et en général le public est très réceptif.

David : On a vraiment un bon retour du public. En général, les gens nous regardent sans bouger pendant les premiers morceaux et ils finissent en dansant et sautillant, secouent les bras.

Bob : Les gens font de l'exercice pendant nos concerts (rires). (ndlr : Le public parisien a fait pas mal de gym le soir même.)

Sur le site de votre maison de disque on peut lire que la promo de l'an dernier a donné lieu à plus de 100 concerts ....

Greg : Un peu plus, 110 à peu prés.

Avez-vous eu de bons retours sur cette tournée, comment cela s'est passé ?

David : Beaucoup de choses étaient plus faciles. Notre tour manager George, qui est là, conduisait le camion, organisait tout. Nous étions dans notre pays. C'était beaucoup plus facile. Nous ne passions pas beaucoup de temps dans les hôtels.

Et cette tournée européenne est plus difficile ?

Greg : C'est ce dont on parlait entre nous.

David : Oui beaucoup de dates sont plus accueillantes, et pas seulement en Angleterre, qu’elles ne le sont au Etats Unis. Spécialement à New York.

Bob : Vraiment c'est très amical.

Newman : Des bières gratuites (rires)

Bob : Ce n'est pas une tournée de musiciens amers, comme les gens peuvent l'être dans les salles de concert US. Ici ils sont sympas même avec des musiciens inconnus.

Comment se passe cette tournée ? Elle est organisée avec Dirty Projectors et Menomena ?

David : Non, c'est notre tournée, même si nous partageons le label et quelques dates avec Menomena, ce n'est pas une tournée ensemble.

Greg : Nous jouons au même niveau. On a déjà joué avec Dirty Projectors. Ca devrait être un bon concert, les Dirty Projectors sont vraiment bons. Ils sont de chez nous.

David : On ne connaît pas le groupe local.

Vous comptez revenir en Europe ?

Greg : Oui en octobre on reviendra certainement faire une tournée.

Même si vous venez de sortir un album en Europe, vous travaillez déjà sur un autre ?

Greg : Complètement, nous pensons retourner en studio au mois de décembre pour enregistrer.

Avez-vous les uns et les autres des projets autres que O'Death ?

Newman : Non.

Bob : Je joue dans un autre groupe qui s'appelle Skeleton Breath (www.skeletonbreath.com) Une formation de New York, et je joue du violon dans les deux groupes.

David : Greg joue avec un autre musicien de temps en temps. Moi aussi il m'arrive de jouer avec d'autres, mais rien comme O'Death, rien d'aussi sérieux.

Pourriez-vous conseiller à nos lecteurs un groupe qu'ils ne connaîtraient pas ? Un groupe découvert récemment.

David : Skeleton Breath, ils sont pas mal.

Greg : Hum, oui pas trop mal (rires)

David : Un groupe de Baltimore avec lesquels on a tourné, Dan Deacon (www.dandeacon.com) Ils sont plutôt bons, j'aime beaucoup et je les connais depuis un petit moment.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Head Home de O'death
La chronique de l'album Outside de O'Death
O'Death en concert à La Flèche d'Or (6 juillet 2007)
O'Death en concert au Festival GéNéRiQ 2009

En savoir plus :

Le site officiel de O'Death

Crédits photos : DR


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 juin 2021 : Culture à gogo

Avant la pause estivale (toute relative), on ne chôme pas sur Froggy's Delight. Avant d'attaquer le sommaire de la semaine, voici le replay de la Mare Aux Grenouilles #29 mais aussi celui de l'interview de Half Bob et Raymonde Howard pour leur Bd-Disque "the Year Loop Broke". Merci de votre soutien !

Du côté de la musique :

Rencontre avec Alice Animal à l'occasion de son CONCERT (oui oui) au Festival Poly'sons de Montbrison
"Since 1966" de Jean Philippe Fanfant
"Sentimental" de Johnny Mafia
"Nowhere land" de Karkara
"Peache of mine " de Laura Prince
"Dominique Pagani 5/5 et La Ritournelle" de Listen In Bed
"Cyclotimic songs" de Marc Sarrazy & Laurent Rochelle
"Kaboom" de Michel Meis 4tet feat. Theo Ceccaldi
"Secret place" de Noé Clerc Trio
"Gerry (music inspired by the motion picture)" de Ô Lake
"Countdown" de Simon Moullier
"Sous la peau" de Versari
et toujours :
"Cavalcade" de Black Midi
"Years in marble" de Raoul Vignal
"Damnatio Memoriae" de Syd Kvlt
"(n) Traverse Vol. 1" de Warren Walker
"Schubert, Symphonie N°5 & Haydn, Symphonie N°99" de Concentus Musicus Wien & Stefan Gottfried
"After the rain" de Indolore
"Dominique Pagani 4/5", avant dernier volet thématique de Listen in Bed
"Amore, disamore" de Olivier Longre
"Oslo tropique" de Oslo Tropique

Au théâtre :

les nouveautés :
"Tout le monde ne peut pas être orphelin" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois" au Théâtre Paris-Villette
"Pelléas et Mélisande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Powder Her Face" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Aux poings" au Théâtre de la Tempête
"Je suis le vent" au Théâtre de la Bastille
"La Veilleuse, cabaret holographique" au Centquatre
les reprises :
"Soeurs" au Théâtre de la Colline
"Un Poyo rojo" au Théâtre du Rond-Point
"Sherlock Holmes et le mystère de la vallée de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Matthieu Penchinat - Que fuis-je ?" au Théâtre du Marais

Expositions :

les nouveautés :
"Dans les têtes de Stéphane Blanquet" à la Halle Saint-Pierre
"Victor Hugo - Dessins - Dans l'intimité du génie" à la Maison de Victor Hugo
"Augustin Rouart - La peinture en héritage" au Petit Palais
déjà à l'affiche :
"L'Empire des sens de Boucher à Greuze" au Musée Cognacq-Jay
"Pierres précieuses" au Muséeum national d'Histoire naturelle
"Elles font l'abstraction" au Centre Pompidou
"Peintres femmes, 1780-1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Moriyama – Tomatsu : Tokyo "à la Maison Européenne de la Photographie
"Tempêtes et Naufrages - De Vernet à Courbet " au Musée de la Vie romantique
"Edition Limitée - Vollard, Petiet et l’estampe de maîtres" au Petit Palais
"Divas - D'Oum Kalthoum à Dalida" à l'Institut du Monde Arabe
"L'Heure bleue de Peder Severin Krøyer " au Musée Marmottan
"Dali, l'énigme sans fin" à l'Atelier des Lumières
"Gaudi, architecte de l'imaginaire" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Médecin de nuit" d'Elie Wajeman
"Seize printemps" de Suzanne Lindon
"Josée, le tigre et les poissons" de Kotaro Tamura
"Il n'y aura plus de nuit" d'Eléonore Weber
at home :
"Les garçons sauvages" de Bertrand Mandico
"Un amour au temps du no man's land" de Florian Aigner
"Volt" de Tarek Ehlail
"Cosmos" de Andrzej Zulawski
"Kanal, ils aimaient la vie" de Andrzej Wajda
"New York 1997" de John Carpenter

Lecture avec :

"De la guerre" de Jean Lopez
"Hamnet" de Maggie O Farrell
"Les heures furieuses" de Casey Cep
et toujours :
"Minuit à Atlanta" de Thomas Mullen
"Les pièces manquantes" de Manon Gauthier
"Le roman des damnés" de Eric Branca
"La fille à la porte" de Veronica Raimo

Du côté des jeux vidéos :

Des streams tous les jours à 21H sur la chaine twitch de Froggy's Delight.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=