Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Amélie
The real nature of the fantastic ice cream car  (Bokson / Anticraft)  juillet 2007

The real adventure of the fantastic ice cream car ... Voilà un titre d'album qui se pose là. De quoi s'attendre soit à du Tim Burton (rappelez-vous le petit enfant huitre), soit à un gentil conte pour enfants sages.

Il se trouve que finalement, cet album d'Amélie navigue entre les deux. Jamais vraiment onirique et jamais vraiment enfantin, ce disque nous promène entre folk et disons... cold wave (juste pour rester dans une idée Burtonienne de la chose), deux genres qui mélangent largement douceur et noirceur.

Avec sa voix située entre celles d'Emilie Simon, de Camille et de Bjork, ce n'est pas simple pour Amélie de se démarquer en espérant se soustraire à la comparaison.

Donc, oui, certains titres comme celui qui entame le disque font beaucoup penser à un mélange de ces 3 artistes, un rien de dépouillement et de simplicité en plus. A d'autres moments plus folk (l'essentiel de ce disque en vérité), c'est Barbara Gosza qui vient à l'esprit. Spécialiste d'une folk dépouillée et touchante, cette Suzanne Vega minimaliste se rappelle à notre bon souvenir sur "The ear revolution" ou encore "Where dreams go".

Et c'est bien lorsqu'elle fait une folk délicate, à peine enveloppée d'un violoncelle, d'un piano ou d'une guitare et parfois d'une seconde voix masculine, qu'Amélie est la plus touchante un peu à la manière de Lisa Germano.

Pas besoin du maniérisme vocal, assez élégant au demeurant, de "Windy childwood" (on se croirait retourné au temps de la cold wave de Rise And Fall of a Decade) pour se faire remarquer quand de belles et touchantes chansons comme "Monsters" (le meilleur titre de l'album, le plus touchant aussi) ou "Fogotten christmas gift" suffisent.

Cette voix parfois un peu nasale ("The birthday gun") est quoi qu'il en soit une voix qui ne laisse pas indifférent et les petites et douces comptines d'Amélie méritent que l'on s'y laisse prendre.

Dernier détail étonnant, Amélie est belle et bien française …

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Dina Dinah de Amélie
La chronique de l'album Love full of hands EP de Amélie
Amélie en concert au Festival de Dour 2006 (jeudi)
Amélie en concert au Festival Paris-Bamako (5 avril 2008)
Amélie en concert à L'Aeronef ( 25 mai 2009)
Amélie en concert à L'International (26 mai 2009)
Amélie en concert à La Cave aux Poètes (dimanche 14 mars 2010)
Amélie en concert au Festival Le Cabaret Vert #11 (édition 2015) - dimanche 23 août

En savoir plus :

Le site officiel d'Amélie


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=