Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Datsuns
Elysée Montmartre  (Paris)  24 février 2003

Probablement pour cause de Boule Noire indisponible ou jugée trop petite (!), c'est dans un Elysée Montmartre réduit de moitié, grâce à une tenture noire pendant du plafond, que s'est déroulée cette troisième apparition parisienne des Datsuns en six mois.

Date faisant donc suite à deux shows littéralement emballants - septembre 2002 (première partie des D4 et Von Bondies, le concert de l'année rien de moins) et trois mois plus tard au Trabendo (première partie des pauvres Hellacopters) - appuyés par un album éponyme très réussi, qui avaient propulsé du même coup le quatuor néo-zélandais dans le peloton de tête de ces nouveaux groupes à guitares. C' est dire si cette première tournée française du groupe était attendue et l' impatience grande avant le show.

Pas grand chose à dire sur la première partie : leur musique n'était pas très intéressante, sorte de worst of du rock avec des riffs déjà mille fois entendus et un jeu de scène des plus éculé. Seul chose marquante, le frontman est un quasi-sosie de Courtney Taylor !

Moins d'un quart d'heure plus tard, les Datsuns débarquent sur scène et se lancent quasi-immédiatement dans le "Sittin' Pretty" qui ouvre leur disque : Dolf de Datsun est un peu à côté de la plaque au chant mais le groupe joue bien en place. Plutôt que de retracer de manière chronologique le déroulement du gig, il semble après coup plus intéressant d'adopter une vue d'ensemble. Inégal tout d'abord : le très réussi ("Mother Fucker From Hell", "Lady", "In Love") a en effet côtoyé le calamiteux (interminable - et surtout pénible - version de "Freeze Sucker").

On est , par ailleurs, en droit de s'interroger sur l'intérêt artistique d'un concert de 90 minutes - et deux rappels - quand on dispose de moins de 40 minutes de bon matériel studio. Rien n'a donc été épargné au public : les piètres faces-b, les inédits qui auraient mieux fait de le rester, les inutiles interventions d'entre morceaux, les titres rallongés au-delà du supportable le tout servi par un son digne d'un mauvais hard de la fin des années 70 que l'on croyait enterré à jamais par les punks.

Fuckin' disappointing. Au moins, l'an passé à la Mutualité, également en tête d'affiche, les Strokes avaient joué 50 minutes.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Outta sight/Outta Mind de The Datsuns
The Datsuns en concert au Festival Les Nuits de l'alligator 2007 (mercredi)
The Datsuns en concert à La Maroquinerie (6 novembre 2008)


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=