Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Don Nino - James Blackshaw - Chris Garneau
La Maroquinerie  (Paris)  11 septembre 2007

Les festivals estivaux à peine achevés, force est de constater que les salles de la capitale peinent encore à se remplir en ce début septembre. Et les parisiens de réserver leurs faveurs à quelques grosses pointures : Devendra Banhart, Sonic Youth et ce soir là, Yo La Tengo.

Guère de spectateurs donc pour une des affiches les plus alléchantes de la rentrée : Don Nino, Chris Garneau et James Blackshaw. Comme de bien entendu … à la Maroquinerie.

En ouverture - mais tête d’affiche dans nos cœurs -, l’époustouflant James Blackshaw.

A moins de vingt-cinq ans, cet anglais possède déjà cinq albums au compteur. Ainsi qu’une personnalité et un style des plus atypiques de nos jours : des ragas à la guitare folk à la manière de John Fahey ou Robbie Basho. Inutile de préciser que le garçon excelle dans le maniement de son instrument : picking, arpèges démentiels, rien ne lui résiste ...

Son passage aux Instants Chavirés de Montreuil nous avait profondément enthousiasmé au printemps dernier mais ce soir, il sera plus touchant encore. Le contrat avec lui déborde de simplicité : à sa charge la bande-son, les émotions, à la notre la création de l’imaginaire visuel.

Grosse grosse impression, illustrée à merveille par l’onirique "Transient Life In Twilight" en rappel.

Le minimalisme comme fil conducteur de la soirée : après un James Blackshaw seul avec sa douze cordes, place maintenant à Chris Garneau, seul avec son clavier.

De ce jeune garçon, on ne connaît rien. Mise en scène réduite au strict nécessaire, Chris Garneau propose un spectacle magnifique en toute simplicité, sans prétention, ponctuant sa prestation d’un hommage vibrant à feu Elliott Smith.

Les quelques dizaines de spectateurs ne boudent pas leur plaisir conviant le jeune américain à un rappel inattendu.

Tête d’affiche pour deux soirs, arrive dans la foulée le vénérable Don Nino, échappé de NLF3 et récemment auteur d’un acclamé recueil de reprises.

Ambiances sombres, uniquement accompagné d’un batteur, Don Nino échafaude par couches successives les jolies symphonies indie-pop de son répertoire ou revisite celui de ses maîtres avec plus ("Dominoes" de Syd Barrett, "Kiss" de Prince) ou moins ("A Day In A Life" des Beatles) de réussite.

Une soirée parfaite, où, sans apparat, la musique triomphe.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Keyboard Songs de Don Niño
Don Nino en concert au Point Ephémère (26 janvier 2005)
Don Nino en concert à La Flèche d'Or (6 juillet 2007)
Don Nino en concert au Café de la Danse (lundi 18 février 2013)
Chris Garneau dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album El Radio de Chris Garneau
Chris Garneau en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2008
L'interview de Chris Garneau (29 juillet 2009)

En savoir plus :

Le site officiel de Don Nino
Le site officiel de james Blackshaw
Le site officiel de Chris Garneau

Crédit sphotos : Syx


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Chris Garneau (29 juillet 2009)


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=