Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cherry Ghost
Thirst for romance  (Delabel)  octobre 2007

Cela finit par être rageant de voir la mainmise anglaise sur la musique pop, leur suprématie dans les mélodies. Le nouvel exemple en est Simon Aldred.

Avec son groupe Cherry Ghost, il a connu un joli succès cet été en Angleterre avec son premier album Thirst for romance et arrive maintenant chez nous.

Originaire de Bolton, Simon Aldred, le chanteur trentenaire du groupe Cherry Ghost a mis un certain temps à s’affirmer et à percer. Jouant jusque là dans divers petit combos, il a sentit enfin le moment de prendre les choses en main arriver.

Une attente salutaire selon lui, qui lui a permis d’avoir la maturité nécessaire à ce premier opus. Et pour ce premier album, Mister Aldred a su s’entourer d’acolytes mancuniens pour l’accompagner et d’un producteur Dan Austin (Massive Attack ) pour l’éclairer.

A l’instar de groupes tels que les Rolling stones ou Radiohead qui tirent respectivement leur nom d’une chanson de Muddy Waters et des Talking Heads, Simon Aldred a puisé dans sa discographie pour trouver Cherry Ghost. Mais la comparaison s’arrête là, sauf éventuellement à considérer qu’ils sont tous anglais.

Cependant il n’en reste pas moins que quelqu’un qui tire son nom d’une chanson de Wilco (Theologians dans l’album a Ghost is born) ne peut être foncièrement mauvais, ni avoir mauvais goût.

Thirst for romance, tout un programme ! Et il a raison le bougre, faisons donc fi de notre tempérament machiste (pour nous les hommes en tout cas) et affichons clairement nos sentiments et notre soif de romance. Ainsi l’album entier est à l’image de ce titre, sensible et doux. Sorti cet été en Angleterre, l’album s’est directement classé 7eme dans les charts. Et la réussite se poursuit, puisque le fringant trentenaire en est à ce jour à son troisième single dans les bacs.

Mélangeant pop, folk et country Cherry Ghost ne fait pas dans l’innovant mais le fait plutôt bien. Avec sa base de guitare folk, les morceaux s’enchaînent parfaitement.

Le radiophonique "People help the people" au texte pas forcément très enjoué côtoie "Thirst for Romance" autre exemple parfait de pop anglaise. Simon Aldred fournit de douces mélodies tel "4AM" qui sonne très chanson de Noël ou "Here comes the romans" qui louche fortement du côté de Ed Harcourt. Chaque chanson a son petit plus qui accroche. Les pistes se suivent et coulent toutes seules. Cependant est-ce réellement un atout de réussir des chansons tellement évidentes que l’on a l’impression de les avoir déjà entendues ?

Avec sa voix chaude, le jeune homme joue sur la corde sensible et rajoute un supplément d’âme. Variant un peu, "Dead Man’s Suit" profite d’une rythmique de marche militaire tandis que "False Alarm" donne dans l’aérien et "Roses" dans le minimalisme de bon gout. Et alors que le tempo lent de "Mary on the mend" permet de belles envolées, le très rock (tout du moins par rapport au reste de l’album ) "Alfred the Great", réveille un peu l’auditeur avec des riffs à la Chuck Berry.

Alors certaines langues diront qu’il n’y a rien de nouveau sous le ciel anglais. Et il est vrai que le résolument optimiste Thirst for Romance est un disque aux mélodies brillantes mais pas vraiment novatrices. Un bon album FM qui s’assume en tant que tel, homogène de la première à la dernière note.

Du classique, mais classieux.

 

En savoir plus :

Le site officiel de Cherry Ghost


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=