Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival des Inrocks Motorola 2007
Cold War Kids - Reverend and the Makers - Blood Red Shoes - Effi Briest  (La Cigale)  9 novembre 2007

Effi Briest. Le set démarre à l’heure et surprise, un girl group sur scène ! 7 ! filles. Pour qui ce genre de détails intéresse, il y a une moche, 2 quelconques et 4 jolies ce qui donne un bon terrain de chasse pour les groupies masculins (ça existe ?)

Alors sur scène il y a une batteuse, 2 guitaristes, une bassiste (ma préférée hé hé), une accordéoniste, une percussionniste, un violoniste, une flutiste, une chantiste non une chanteuse … une même personne jouant évidemment de plusieurs instruments sinon ca fait 9.

Leur musique est franchement intéressante avec des chansons lancinantes à un accord (j’aime les chansons à un accord). C’est un peu déglingué, un peu trainant, un poil progressif, presque brian jonestone massacrien mais malheureusement le tout est gâché par la voix INSUPPORTABLE de la chanteuse qui éructe, geint, couine comme cette grosse vache (au hasard Bjork ?). Jamais pu saquer la finlandaise.


Dommage, Holly Golightly au micro et là, vous avez une situation intéressante.

Autre solution, sauvons la chanteuse par une cure de southern confort et une écouté massive d’April Stevens.

A suivre quand même et à revoir dans quelques temps … si je n’oublie pas leur nom (ce qui est quasi certain).

Blood Red Shoes. Une bonne surprise ce groupe. Les White Stripes à l’envers (sepirtes etihw) le gars à la batterie, la fille à la fendre telecaster rouge et au chant. Je les ai croisés au Royal Bar (le demi est à 2.70 € en terrasse) avant le concert. Ils sont vraiment très jeunes.

Le set démarre sur les chapeaux de roue. Le son est excellent, le morceau fracasse avec un riff de guitare incisif. Le batteur cogne comme on n’a pas cogné depuis fort longtemps.

Il est carrément impressionnant, fait constamment des roulements tout en assurant les chœurs ou une deuxième voie. Il abuse quand même un peu trop du rythme "disco" avec usage récurrent de moulinets sur le charleston (quand est ce qu’on enlèvera une fois pour toute cette verrue métallique de la batterie) mais les morceaux s’enchainent toujours aussi efficacement.

Un mélange de power pop, disco avec grosses guitares sur ampli Marschall. Bravo les shoes vous tenez une bonne recette. La guitariste est très mignonne et ravira tous les poilus, le batteur est un petit blond qui enchantera toutes les minettes.

Je miserais bien quelques lires italiennes sur ce groupe. Leur set se termine par un gros feedback de guitare et le batteur fait exploser sa batterie comme un Keith Moon de l’ère MP3.

Comme on dit aujourd’hui, la révélation rock ah ah. En tout cas, le public apprécie, et acclame la prestation de Shoes

Reverend and the Makers. Le premier morceau me fait penser à Jamiroquai ! je leur laisse une deuxième chance. Le suivant, c’est du INXS. Du rock dance avec boite, incantations du chanteur : "tapez dans vos mains", "hey France it’s good to be here"…

Je fatigue. Je file direct au bar. (4€ la canette de bière). 30 minutes plus tard, je vois le chanteur passer avec sa guitare acoustique qui file dans la rue finir son set. Cool, le show est terminé. Au suivant. Place au cold war kids.

Cold War Kids. Les lumières s’éteignent, le rideau s’ouvre et là, grosse clameur. C’est donc l’attraction de la soirée. Formation classique avec un guitariste chanteur, un guitariste "soliste" un bassiste et un batteur.

Ca démarre plutôt calmement, le son est excellent, le public réagit parfaitement à chaque morceau, mais je m’ennuie profondément.

On a affaire à du rock briton comme j’ai toujours détesté, un peu maniéré, avec des chansons (ou sont les refrains ?) ambitieuses, parfaites pour les stades.

On éteint les lumières pour une chanson ("Robber" ?) et 2 roadies s’amusent à éclairer le public avec des lampes torches comme des voleurs en train de faire un casse la nuit.. QUEL FUN !

La voix du chanteur ne met plait pas du tout, très aigue mais mention spéciale "tête à claque" au bassiste à bonnet !, barbu ! qui joue à l’épileptique pendant tout le concert. On devrait lui mettre le manche de la fender bass de feu Dee Dee Ramone dans le cul pour lui apprendre à se tenir. 7ème morceau, je décroche, direction place Pigalle, ligne 12.

Je rentre, écoute un bon disque (le dernier Gallon Drunk). Bonne nuit.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Cold War Kids parmi une sélection de singles (janvier 2007)
La chronique de l'album Robbers and cowards de Cold War Kids
La chronique de l'album Mine is yours de Cold War Kids
La chronique de l'album New Age Norms 1 de Cold War Kids
Cold War Kids en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (samedi)
Cold War Kids en concert au 106 (28 juin 2007)
Cold War Kids en concert à L'Aeronef ( 25 mai 2009)
Cold War Kids en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Cold War Kids en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Cold War Kids en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - vendredi
Cold War Kids en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Samedi
La chronique de l'album The state of things de Reverend and The Makers
Une 2ème chronique de l'album The state of things de Reverend and The Makers
Reverend and the Makers parmi une sélection de singles (mars 2008)
La chronique de l'album Fire Like This de Blood Red Shoes
La chronique de l'album eponyme de Blood Red Shoes
Blood Red Shoes en concert au Festival GéNéRiQ 2008 (28 février 2008)
Blood Red Shoes en concert au Festival Art Rock #25 (2008)
Blood Red Shoes en concert au Festival Musiques en Stock 2008
Blood Red Shoes en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
Blood Red Shoes en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Blood Red Shoes en concert au Nouveau Casino (jeudi 15 avril 2010)
Blood Red Shoes en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
Blood Red Shoes en concert au Festival Rock en Seine 2014
Blood Red Shoes en concert au Festival Rock en Seine 2014 (Dimanche 23 août 2014)

En savoir plus :

Le site officiel de Cold War Kids
Le site officiel de Reverend and The Makers
Le site officiel de Blood Red Shoes
Effi Briest sur MySpace

Crédits photos : Maya


Bratch         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=