Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival des Inrocks Motorola 2007
Johnny Flynn - Patrick Watson - Seasick Steve  (La Boule Noire)  10 novembre 2007

En retard donc, dans la queue une discussion s’engage, avec trois personnes vantant les mérites du premier artiste Seasick Steve. A l’intérieur, ce dernier a déjà commencé.

La première chose qui frappe c’est qu’il a une vraie gueule, en salopette de jean, chemise à carreaux, tatouages et barbe. Le regard hirsute, Steve parle beaucoup.

Il raconte son histoire, faite d’alcool, d’enfance difficile, mais comme tous les bluesmen, ce n’est pas la misère qu’il conte, simplement sa vie qu’il à mise en musique.

Assis, avec pour seul accompagnement ses guitares (dont une à plus de quarante ans) et une caisse en bois pour marquer le rythme à ses pieds, il hypnotise complètement son auditoire

Il choisira une jeune fille dans l’assistance pour une chanson d’amour, boira une rasade de whisky avant de nous conter son histoire en cellule de dégrisement, façon good old south.

Prendra un air rigolard en expliquant être déjà venu jouer à Paris, mais dans le métro. Les gars de l’entrée avaient raison, c’est un monument, un coup de cœur enthousiasmant.

Changement de style avec Patrick Watson, on est déjà plus au nord, il fait plus froid dans l’univers musical de ce groupe originaire du Canada.

Les quatre barbus (un fait exprès ?) jouent une pop rock éthérée et vaporeuse, lardée de moments plus chaotiques qu’ils maîtrisent à merveille.

Le son est presque parfait, les musiciens à l’aise et visiblement très heureux d’être là, ils donnent au public tout ce qu’ils ont et bien plus encore.

Les petites perles mélodiques s’enchaînent, au grand ravissement d’un public de connaisseurs aux anges. Les canadiens feront participer l’auditoire à une ballade, durant laquelle un chef d’orchestre leur soufflera paroles et tempo. Une communion très appréciable qui étonnera Jack Penãte, venu en voisin.

L’atmosphère de la Boule Noire est saturée de chaleur et de fatigue. Le quatuor Montréalais terminera sur un titre de toute beauté, à l’image d’un concert, hypnotique.

La fatigue commence à se faire sentir, la moiteur ambiante y est pour beaucoup, il est temps d’aller prendre l’air avant le dernier concert de la soirée, Johnny Flynn

Là encore c’est un groupe anglais composé de cinq musiciens, multi instrumentistes. Johnny, chanteur au visage d’enfant sage, à la voix douce et claire, joue sur une dobro et de la mandoline.

Il est entouré de sa sœur Lily, vocaliste et flûtiste, d’un violoncelliste et d’une section rythmique. Leur country folk est propre, sage.

Les titres se suivent avec une retenue et un professionnalisme qui rend l’ensemble très lisse, sans relief, à part peut être le bassiste, un peu trop indiscipliné au goût du chef de bande, qui le rappellera à l’ordre.

Les réactions du public ne sont pas particulièrement enthousiastes, peut être est-ce du à l’heure tardive, la salle se vidant petit à petit. Néanmoins la qualité des instrumentistes est indéniable.

Johnny a dessiné des signes étranges sur sa main gauche, qu’il regarde entre chaque titre. Après observation, Il s’agit des repères de la position du capodastre sur le manche de sa guitare.

Cette deuxième partie de soirée aura été la plus riche en découvertes que la précédente, la scène plus homogène, indéniablement la meilleure affiche.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Country Mile de Johnny Flynn
Johnny Flynn en concert au Grand Mix (mardi 20 avril 2010)
La chronique de l'album Close to paradise de Patrick Watson
La chronique de l'album Wooden Arms de Patrick Watson
Patrick Watson en concert au Festival La Route du Rock 2007 (vendredi)
Patrick Watson en concert au Festival La Route du Rock #22 (vendredi 10 août 2012)
La chronique de l'album You Can't Teach An Old Dog New Tricks de Seasick Steve
La chronique de l'album Keepin’ The Horse Between Me And The Ground de Seasick Steve
Seasick Steve en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
Seasick Steve en concert au Grand Mix (21 novembre 2009)
Seasick Steve en concert au Festival Pukkelpop 2010 (jeudi 19 août 2010)
Seasick Steve en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
Seasick Steve en concert à L’Alhambra (vendredi 18 octobre 2013)
Seasick Steve en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - dimanche
Seasick Steve en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #27 (édition 2015) - Samedi 4
Seasick Steve en concert au Festival Lollapalooza Paris #1 (édition 2017) - Dimanche
Seasick Steve en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du vendredi au dimanche

En savoir plus :

Le site officiel de Patrick Watson
Johnny Flynn sur MySpace
Le site officiel de Seasick Steve

Crédits photos : Laurent (Plus de photos sur Taste of Indie)


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=