Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sigur Rós
Heima  (EMI)  novembre 2007

Quelques miens amis ont eu la bonne idée de partir en voyage en Islande plus ou moins récemment. Leur talent photographique associé à leur récit de voyage donnaient à eux seuls rudement envie d'enfiler 2 ou 3 polaires, de casser sa tirelire et de filer sans plus attendre se geler le bout du nez au pays du soleil rarement couchant.

L'Islande, c'est aussi un tout petit pays duquel viennent d'innombrables formations musicales de qualité au rang desquelles il faut bien entendu citer Bjork mais aussi Royksopp, Gusgus et bien entendu, les inimitables Sigur Rós.

Sigur Rós qui vient précisément de sortir son premier film. Qui, en fait, n'est pas un film au sens propre mais plutôt un film documentaire dans la mesure où personne ne joue d'autre rôle que le sien et que l'histoire n'est pas un scénario fictif, pas plus que les décors.

Heima est donc un film documentaire, un peu comme la Marche de l'empereur disons, sauf que les autochtones sont moins manchots. On pourrait penser que les acteurs principaux sont les membres de Sigur Rós bien entendu. Pourtant, après quelques minutes, on se rend compte que ces garçons dans le vent (et dans le froid) ne sont que des faire valoir, des seconds rôles.

Le vrai héros dans Heima, c'est leur pays. Leur terre, leur île, leur paradis. Le vrai héros est une bien belle héroïne en vérité. Les plus septiques pourront prendre ce film pour ce qu'il n'est pas. Une publicité géante pour l'Islande commandée par l'office du tourisme, d'ailleurs partenaire du film pour alimenter votre moulin.

Les autres verront un message d'amour de Sigur Rós pour leur pays. Sans patriotisme aucun, mais avec beaucoup d'humanité et d'émotion. Exactement finalement, comme ce que réussit à faire passer le groupe dans sa musique.

Aussi, il n'est pas étonnant de voir comment les images et le son ne font qu'un sur ce DVD. Même les commentaires passionnants et touchants de franchise et de simplicité participent à cette ambiance douillette.

Mais le plus beau dans ce DVD, c'est l'image. Chaque seconde d'Islande est un enchantement. Les paysages sont somptueux bien sûr mais la façon de les montrer, illustrés par la musique de Sigur Rós, est remarquable et montre combien la sensibilité du groupe et de sa musique est intimement liée au pays.

De vastes étendues désertes en salles des fêtes chaleureuses, de manifestation anti barrage hydraulique en conserverie de harengs désaffectées, les concerts gratuits donnés par Sigur Rós dans ces lieux incroyables ne sont que prétextes. D'ailleurs, les titres sont souvent coupés de commentaires, ce n'est pas un DVD musical classique.

Cerise sur le gâteau, un deuxième DVD, celui-là plus classique présente une série de lives du groupe offrant donc une douzaine de titres plus axés sur le groupe.

Heima est un hommage resplendissant à l'Islande et à ses habitants magnifiquement mis en image et en musique par un groupe aussi unique que le pays qui l'a vu naître. Indispensable !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Kveikur de Sigur Rós
Sigur Rós en concert au Grand Rex (13 février 2003)
Sigur Rós en concert au Grand Rex (13 février 2003) - 2ème
Sigur Rós en concert à La Villette (28 septembre 2004)
Sigur Rós en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (dimanche)
Sigur Rós en concert à Main Square Festival
Sigur Rós en concert au Festival La Route du Rock 2008
Sigur Rós en concert au Festival International Benicàssim 2008
Sigur Rós en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
Sigur Rós en concert au Zénith (jeudi 28 février 2013)
Sigur Rós en concert au Festival Rock en Seine 2016 - samedi 27 août
Oldies : Sigur Rós - Með Suð í Eyrum Við Spilum Endalaust

En savoir plus :

Le site officiel de Sigur Rós


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=