Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sigur Rós
Heima  (EMI)  novembre 2007

Quelques miens amis ont eu la bonne idée de partir en voyage en Islande plus ou moins récemment. Leur talent photographique associé à leur récit de voyage donnaient à eux seuls rudement envie d'enfiler 2 ou 3 polaires, de casser sa tirelire et de filer sans plus attendre se geler le bout du nez au pays du soleil rarement couchant.

L'Islande, c'est aussi un tout petit pays duquel viennent d'innombrables formations musicales de qualité au rang desquelles il faut bien entendu citer Bjork mais aussi Royksopp, Gusgus et bien entendu, les inimitables Sigur Rós.

Sigur Rós qui vient précisément de sortir son premier film. Qui, en fait, n'est pas un film au sens propre mais plutôt un film documentaire dans la mesure où personne ne joue d'autre rôle que le sien et que l'histoire n'est pas un scénario fictif, pas plus que les décors.

Heima est donc un film documentaire, un peu comme la Marche de l'empereur disons, sauf que les autochtones sont moins manchots. On pourrait penser que les acteurs principaux sont les membres de Sigur Rós bien entendu. Pourtant, après quelques minutes, on se rend compte que ces garçons dans le vent (et dans le froid) ne sont que des faire valoir, des seconds rôles.

Le vrai héros dans Heima, c'est leur pays. Leur terre, leur île, leur paradis. Le vrai héros est une bien belle héroïne en vérité. Les plus septiques pourront prendre ce film pour ce qu'il n'est pas. Une publicité géante pour l'Islande commandée par l'office du tourisme, d'ailleurs partenaire du film pour alimenter votre moulin.

Les autres verront un message d'amour de Sigur Rós pour leur pays. Sans patriotisme aucun, mais avec beaucoup d'humanité et d'émotion. Exactement finalement, comme ce que réussit à faire passer le groupe dans sa musique.

Aussi, il n'est pas étonnant de voir comment les images et le son ne font qu'un sur ce DVD. Même les commentaires passionnants et touchants de franchise et de simplicité participent à cette ambiance douillette.

Mais le plus beau dans ce DVD, c'est l'image. Chaque seconde d'Islande est un enchantement. Les paysages sont somptueux bien sûr mais la façon de les montrer, illustrés par la musique de Sigur Rós, est remarquable et montre combien la sensibilité du groupe et de sa musique est intimement liée au pays.

De vastes étendues désertes en salles des fêtes chaleureuses, de manifestation anti barrage hydraulique en conserverie de harengs désaffectées, les concerts gratuits donnés par Sigur Rós dans ces lieux incroyables ne sont que prétextes. D'ailleurs, les titres sont souvent coupés de commentaires, ce n'est pas un DVD musical classique.

Cerise sur le gâteau, un deuxième DVD, celui-là plus classique présente une série de lives du groupe offrant donc une douzaine de titres plus axés sur le groupe.

Heima est un hommage resplendissant à l'Islande et à ses habitants magnifiquement mis en image et en musique par un groupe aussi unique que le pays qui l'a vu naître. Indispensable !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Kveikur de Sigur Rós
Sigur Rós en concert au Grand Rex (13 février 2003)
Sigur Rós en concert au Grand Rex (13 février 2003) - 2ème
Sigur Rós en concert à La Villette (28 septembre 2004)
Sigur Rós en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (dimanche)
Sigur Rós en concert à Main Square Festival
Sigur Rós en concert au Festival La Route du Rock 2008
Sigur Rós en concert au Festival International Benicàssim 2008
Sigur Rós en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
Sigur Rós en concert au Zénith (jeudi 28 février 2013)
Sigur Rós en concert au Festival Rock en Seine 2016 - samedi 27 août
Oldies : Sigur Rós - Með Suð í Eyrum Við Spilum Endalaust

En savoir plus :

Le site officiel de Sigur Rós


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=