Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Têtes Raides
Banco  (Mon Slip)  décembre 2007

20 ans, 10 albums, 2 lives et 2 compiles, voilà des chiffres qui parlent d'eux-même. Les Têtes Raides sont certainement un des trois groupes français les plus intègres et les durables dans le temps. 20 ans et pas une ride comme le prouve le dernier né Banco.

Quelques changements de personnel sont passés par là (le dernier en date, le départ de Lulu, batteur et bien plus) mais la bande de Christian Olivier est toujours fidèle à sa philosophie et à sa ligne de conduite. Moins tendu que son prédécesseur, la nouvelle galette est plus mélodique et acoustique. Mais chez les Têtes Raides, le calme apparent n'est souvent qu'un leurre.

L'engagement n'est jamais loin et c'est plutôt salvateur à l'heure de la politique spectacle et des mesures honteuses. Ainsi, les accents méditerranéens de "Expulsez-moi" nous proposent une magnifique piqûre de rappel sur la condition des sans-papiers près de huit après "L'iditenté". Les années passent mais les questions sociales restent. Les Têtes Raides gardent le cap nous le rappelant avec conviction en chansons ou dans le cadre du KO social. Militantisme sans démagogie, engagement sans embrigadement, indépendance tout simplement.

Quand on regarde en arrière la discographie des Têtes Raides, la première chose que l'on puisse dire c'est qu'elle a de la gueule. Banco ne dépareille pas loin de là. Chaque album du groupe est une pièce unique, une nouvelle pierre participant à l'oeuvre globale.

Avec Banco, les Têtes Raides nous offrent onze titres excellents. La poésie des textes, véritable marque de fabrique, ravit nos oreilles. Le monumental "Notre besoin de consolation est impossible à rassasier", tiré d'un texte de l'auteur suédois Stig Dagerman est un des moments forts. Cette chanson de vingt minutes, loin d'être poussive, est construite autour de ce texte fort clamé par un Christian Olivier impeccable. Comme souvent, les amis sont invités à la danse. Le joueur de luth Hakim Hamadouch, compère de Rachid Taha est de la partie, tout comme la petite soeur Olivia Ruiz sur le tonique "Plus haut".

Certains instruments font également leur grand retour après une pause sur Fragile. "On s'amarre", "Tam tam" et "J'ai menti" font ainsi la part belle au piano à bretelle. Le délicat "Les autres" invite de nouveau les guitares nylons bien que les guitares électriques reprennent du service sur "Banco".

Les Têtes Raides nous livrent un excellent album. Une fois de plus me direz-vous. Plus accessible, ce dernier rejeton ravira celles et ceux qui n'ont pas pu (ou su) adoper les radicaux Qu'est-ce qu'on s'fait chier et Fragile.

En cette période de Noël, vous tenez là un cadeau qui ravira plusieurs générations. Avec les Têtes Raides, une nouvelle fois, on dit banco...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Fragile des têtes raides
La chronique de l'album Corps de mots de Têtes raides
La chronique de l'album Les Terriens de Têtes Raides
Têtes Raides en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
Têtes Raides en concert au Festival des Terre-Neuvas de Bobital 2004
Têtes Raides en concert au Festival des Terre Neuvas à Bobital (Galerie photos)
Têtes Raides en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
Têtes Raides en concert au Zénith (30 mars 2006)
Têtes Raides en concert au Festival Art Rock 2006 (Dimanche)
Têtes Raides en concert au Festival Class'Rock 2006
Têtes Raides en concert à La Maroquinerie (26 novembre 2007)
Têtes Raides en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - vendredi
Têtes Raides en concert au Festival Foreztival 2011 (7ème édition)
La conférence de presse des Têtes Raides (9 juillet 2005)
L'interview des Têtes Raides (24 mars 2006)
L'interview de Têtes Raides (vendredi 12 avril 2013)
L'interview de Têtes Raides (lundi 17 février 2014)

Christian Olivier en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (28 février 2005)
Christian Olivier en concert au Festival Les Nuits de l'alligator 2007 (mardi)

En savoir plus :
Le site officiel de Têtes Raides
Le Myspace de Têtes Raides
Le Facebook de Têtes Raides


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=