Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La dispute
Théâtre 13   (Paris )  janvier 2008

Comédie dramatique de Marivaux, mise en scène de Filip Forgeau, avec Féodor Atkine, Hélène Bosc, Arno Chéron, Guillaume Cantillon, Soizic Gourvil, Hervé Herpe et Nicole Kaufmann.

Colette Nucci, la directrice du Théâtre 13, a du flair et du goût pour concocter une programmation éclectique de spectacles toujours excellents, produits par des compagnies éclairées, qui, par ailleurs, s'inscrivent, par leur singularité et leur exigence, en contrepoint de ceux présentés dans d'autres hauts lieux comparables.

Après, récemment, "Le mandat" de Nicolai Erdman, "Les revenants" d'Henrik Ibsen, "Les forains" de Stéphane Wolkowicz, "Gengis Khan" d'après Henry Michau, voici "La dispute" d'après Marivaux montée par la Compagnie du Désordre spectacle totalement enthousiasmant et envoûtant.

Filip Forgeau, metteur en scène inspiré, a adapté la pièce de Marivaux avec une intelligence, une acuité et une pertinence époustouflantes. Ici, "La dispute" se déroule dans un monde bien éloigné du marivaudage stéréotypé, du libertinage léger et de la musique de chambre. La scénographie inventive d’Alain Pinochet et la musique originale de Renn Isaac vont sonder les coeurs et les corps dans ce qu'il sont de plus charnels et violents.

Dans un somptueux et étonnant décor baroque et décadent de Claude Durand, palais délabré et théâtre du monde, laboratoire magique et décor de théâtre, Filip Forgeau a créé ce qu'il présente, à juste titre, comme un conte de fées cruel dans lequel "Les Liaisons dangereuses" auraient rencontré "Alice au pays des merveilles".

Un couple princier, figures fantomatiques et démiurges lunaires, le Prince et Hermiane, déclinaisons vertueuses et philosophes, peut être, de Valmont et de Madame de Merteuil, tout de noir vêtus, ne sont plus acteurs de leurs propres explorations du monde des passions.

Féodor Atkine et Nicole Kaufmann, tous deux magnifiques, incarnent les maitres de jeu d'une étrange cérémonie secrète : l'autopsie de l'âme directement in vivo, sur des cobayes humains plongés dès la naissance dans les conditions de vie originelle. Car leur dernière conversation de salon a laissé irrésolue la question du sexe coupable de l'inconstance amoureuse.

Le rideau peut alors se lever sur un spectacle d'une intensité, d'une virtuosité et d'une beauté qui ravit l'âme et les sens. Un spectacle dont on ne saurait anticiper le dénouement. Voilà qu'apparaît la première des quatre créatures qui vont raconter l'histoire du sentiment amoureux, de la découverte de l'autre et de la passion mais aussi du désir, de la séduction et de l'inconstance. Elle répond au doux nom d'Eglé, superbe et gracile Soizic Gourvil qui éblouit par son incarnation de l'origine du monde, de celle qui découvre sa beauté.

Et voici Azor, Arno Chéron, dans l'émerveillement craintif de l'amour. Puis, un couple miroir, Hélène Bosc et Guillaume Cantillon. L'action peut se nouer. Quatre jeunes comédiens totalement dans le sentiment de leur personnage. La scène de la découverte de la rivalité entre les deux jeunes filles est un pur moment de bonheur.

La prose de Marivaux, conservée en l'état, est d'une limpidité de cristal comme le visage de la femme qui se regarde pour la première fois dans l'eau d’un ruisseau. Elle est légère, sensuelle, fraîche mis aussi acérée comme une lame de rasoir. Elle tranche dans le vif de la chair juvénile avec la spontanéité et l’innocence de la nature, dépourvue de contrainte sociale et de culpabilité. Car finalement, n'y aurait-il pas qu'amour de soi ?

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=