Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Eiffel - Victoria Tibblin
Olympia   (Paris)  19 novembre 2007

Les néons rouges sur la façade de l’Olympia annoncent le programme de la soirée… Eiffel ! Privé du soutien d’une maison de disque, le groupe a quand même réussi le pari de remplir l’Olympia sans tapage médiatique !

La salle se remplit petit à petit…Les lumières s’éteignent et Romain vient présenter la première partie : "la délicieuse Victoria Tibblin". Une première partie qui tient ses promesses !

Un superbe set de la part de la demoiselle… une formidable énergie, des chansons excellentes… "Make Me Pretty", "Aldo", "Sober", "A Dieu Vat", "Selfish", "Squelette", "Again".

Une très bonne surprise !!!

Les reprises acoustiques de Johnny Cash font patienter le public avant l’arrivée d’Eiffel…Bien sûr, l’ambiance est un peu bizarre…

En effet, Romain Humeau a annoncé que l’avenir du groupe était incertain et qu’Eiffel marquerait une pause pendant un moment.

Pour le coup, des fans ont prévu de jeter des ballons sur scène, alors, avant le début du concert, les premiers rangs se dépêchent de les gonfler… Des feuilles sont distribuées avec les paroles du titre "Les Yeux Fermés"… On se demande quelle va être la playlist… un genre de best of ou simplement un concert de la tournée "Tandoori" ?

Le groupe commence avec "Shalom", dans une nouvelle version... Un couple de danseurs de tango les accompagne sur scène, le rythme de la chanson est plus lent, les guitares moins agressives et le chant plus contenu…

Une fois cette entrée en matière faite, le groupe fait un retour en arrière avec "Il pleut des cordes", extrait du Quart d’heure des Ahuris… Dès les premiers riffs du titre, les ballons pleuvent sur scène… On repart avec l’album Tandoori et le riff de "Saoûl" qui agite aussitôt l’Olympia, suivit du single "Ma part d’ombre".

Après le "Modern Love" de Bowie qu’ils reprenaient en début de tournée, Eiffel nous concocte aujourd’hui une reprise de Cindy Lauper, "Girls Just Wanna Have Fun".

Le très speed "Paris Minuit" alterne avec la ballade "Tu Vois Loin". Joe Doherty, qui avait participé à l’album solo de Romain (L’éternité De L’instant), rejoint le groupe pour "Loony Tunes For The Moon".

La température de l’Olympia monte encore de plusieurs degrés quand le groupe enchaîne "Tes Vanités" et "Ne Respire Pas". C’est ensuite le tour du batteur Christophe Gratien de venir sur le devant de la scène pour la partie guitare de "Dispersés", suivi par "Belle De Jour". Seul petit bémol à cette soirée, un "Bigger Than The Biggest" un peu long sur la fin…

Le calme du dernier single du groupe, "Qu’ai Je Donc A Donner ?" contraste méchamment avec la tempête de "Te Revoir", leur premier single… Un autre extrait de Tandoori, "Une à une" et le plus ancien "Sombre" viendront conclure le concert avant les rappels…

Le groupe quitte la scène et revient très vite pour interpréter "Les Yeux Fermés". Les fans commencent à chanter mais Romain s’amuse aussitôt à modifier les paroles …

Grand fan de Jacques Brel, Romain Humeau se permet une superbe reprise du "Plat Pays". On le sent vraiment ému de chanter cette chanson sur la scène de l’Olympia… "Rien n’est pour de vrai" nous entraîne jusqu’aux magnifiques guitares du titre "Tandoori". L’intro d’"Inverse-Moi" réveillera d’un coup l’Olympia, avec un public ravi de retrouver ce titre du 1er album. Pour finir avec l’album Tandoori, Eiffel jouera "Avec des si". Le plaisir du public est au comble lorsque résonnent les premières notes de "Hype" !!!

Une dernière agitation du côté du public et le groupe se barre en coulisses. Ils reviendront encore jouer "Je ne voudrais pas crever" (texte de Boris Vian)… ce sera le dernier titre… Romain nous lance un "A bientôt…ou pas" et les lumières de l’Olympia se rallument définitivement...

Finalement, le groupe a presque joué l’intégralité du dernier album (sauf "Gnomes On My Back" et "L’opium Du Peuple"), le tout sans oublier les perles des deux albums précédents… Un concert de 25 titres permettant de bien se rendre compte de la richesse des chansons d’Eiffel. Un concert énergique, sans faux pas…une fois de plus, Eiffel n’a pas déçu…

On ne sait pas ce qu’il va maintenant advenir du groupe mais en attendant, un grand merci à Eiffel pour ces trois albums magnifiques, ces chansons, ces concerts, pour l’énergie, pour l’émotion…

A bientôt, j’espère…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les yeux fermés de Eiffel
La chronique de l'album Live aux Eurockéennes de Belfort 6 juillet 2003 de Eiffel
La chronique de l'album Ma part d'ombre de Eiffel
La chronique de l'album Tandoori de Eiffel
La chronique de l'album Le Temps des Cerises et Gagnants / Perdants de Eiffel - Noir Désir
La chronique de l'album A Tout Moment de Eiffel
Eiffel parmi une sélection de singles (juin 2012)
La chronique de l'album Foule Monstre de Eiffel
La chronique de l'album Stupor Machine de Eiffel
Eiffel en concert à La Cigale (22 octobre 2003)
Eiffel en concert à La Maroquinerie (15 janvier 2007)
Eiffel en concert au Bataclan (4 avril 2007)
Eiffel en concert au Festival Class'Eurock 2007
Eiffel en concert au Fil (jeudi 29 octobre 2009)
Eiffel en concert au Bataclan (mercredi 18 novembre 2009)
Eiffel en concert à Flèche d'or (lundi 14 décembre2009)
Eiffel en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
Eiffel en concert au Centre Culturel Paul Baillart (jeudi 6 mai 2010)
Eiffel en concert au Festival Le Chant de Foire #15 (2010)
Eiffel en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 6 août 2010)
Eiffel en concert au Zénith (vendredi 15 octobre 2010)
Eiffel en concert au Trianon (mercredi 28 novembre 2012)
L'interview de Eiffel (octobre 2003)
L'interview de Eiffel (8 décembre 2006)
L'interview de Eiffel (31 août 2009)
L'interview de Eiffel (vendredi 6 août 2010)
L'interview de Eiffel (mercredi 12 septembre 2012)
L'interview de Eiffel (mercredi 22 février 2019)

La chronique de l'album L'éternité de l'instant de Romain Humeau
La chronique de l'album Vendredi ou les limbes du Pacifique de Romain Humeau
La chronique de l'album Amour de Romain Humeau
La chronique de l'album Mousquetaire #1 de Romain Humeau
La chronique de l'album Mousquetaire #2 de Romain Humeau
Une 2ème chronique de l'album Mousquetaire #2 de Romain Humeau
Romain Humeau en concert à Mains D'Oeuvres (7 décembre 2004)
Romain Humeau en concert à Run Ar Puns (2 avril 2005)
Romain Humeau en concert au Festival Halloween 2005
Romain Humeau en concert au Bataclan (23 novembre 2005)
Romain Humeau en concert au Tremplin (24 février 2006)
Romain Humeau en concert à l'Ubu (vendredi 4 novembre 2016)
Romain Humeau en concert à l'Elysée Montmartre (mercredi 23 novembre 2016)
L'interview de Romain Humeau (lundi 29 juin 2015 )
L'interview de Romain Humeau (mercredi 28 septembre 2016)
L'interview de Romain Humeau (janvier 2018)

En savoir plus :

Le site officiel d'Eiffel
Victoria Tibblin sur MySpace

Crédits photos : Fabrice et Vanessa (Plus de photos sur Taste of Indie)


Frizet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Eiffel (26 avril 2019)
Eiffel (12 septembre 2012)
Eiffel (7 août 2010)
Eiffel (31 aout 2009)
Romain Humeau (28 septembre 2016)


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=