Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Black Francis - Bobbie Peru
Elysée Montmartre  (Paris)  16 février 2008

"You're the one for me fatty" chantait un autre mythe vivant. Ce soir, point de Morrissey mais un Black Francis bien en chair et en os sur la scène de l'Elysée Montmartre, rien que pour nous.

En guise d'ouverture, c'est le trio anglais Bobbie Peru qui aura la charge de faire monter la chaleur dans la salle.

Devant un public venu tôt et en nombre en ce samedi soir, le trio ne tardera pas à réussir son pari, ouvrir grand la porte à "Blackie" avec un répertoire qui n'est pas sans rappeler celui de l'ancien futur ex (on ne sait plus très bien, et puis l'espoir fait vivre) leader des Pixies.

Surprenant au premier abord, le groupe est composé d'un chanteur vêtu d'une sorte de combinaison de travail égayée de quelques strass, d'un bassiste crâne rasé à l'exception d'une super crête et habillé en noir se courbe sur son instrument jambe en avant trahissant quelques penchants pour le rock gothique et noir, et d'un batteur partagant certainement les mêmes penchants gotico-rock que le bassiste, poupon barbu cognant de toutes ses forces, arborant un superbe t-shirt Sisters Of Mercy.

Au final, 30 minutes de gros son, énergique et bien ficelé qui mérite de se pencher plus attentivement sur ce groupe méconnu.


Quelques mises en place plus tard, arrive dans la pénombre un trio bien étrange. Un batteur qui ira rapidement se réfugier derrière ses futs est suivi d'un grand maigrelet aux allures d'universitaire quadragénaire. Le troisième larron est bien entendu Black Francis, tout de noir vêtu, lunettes de soleil vissées sur le nez.

S'en suit alors une heure trente de rock dont Frank Black a le secret.

Entre hurlements pixisants et calmes plus relatifs de quelques titres vaguement country, le trio enchaine les titres essentiellement issus des derniers disques de Black Francis (Bluefinger et Svn Fngrs), à croire que le garçon est réellement schizo et cloisonne parfaitement ses différents personnages. Autrement dit, ce ne sont pas de tubes des Pixies qui seront joués ce soir.

Dommage car quoi qu'on en dise, et en dehors de Teenager of the Year et de son premier album solo, il n'a jamais fait mieux.

De grands moments quand même ce soir là. Pour au moins 3 bonnes raisons.

La première est de voir Black Francis en vrai, ce héros de toute une génération qui n'a jamais autant ressembler à un être humain avec ses bras presque trop courts pour atteindre le bas de sa guitare.

La deuxième, c'est le groupe impeccablement en place notamment le bassiste tellement à l'aise sur scène.

 

La troisième, c'est qu’en dehors des parties d'harmonica dont il ne maitrise visiblement pas toutes les bases, les morceaux de Frank Black sont toujours efficaces.

Le public n'est pas dupe et profite de ce moment comme il se doit. Les gens au dessus de 30 ans réclamant en vain quelques titres des Pixies, les ados pogotant sur les morceaux les plus récents du combo.

Suant et souriant, Blackie saluera le public de sa petite main potelée, ultime contact, touchant de simplicité et de sincérité.

Black Francis n’est décidément pas une star, c’est un héros.


 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Bluefinger de Black Francis
La chronique de l'album Svn Fngrs de Black Francis
La chronique de l'album Show me your tears de Frank Black
Frank Black en concert au Festival Le Rock dans tous ses Etats 2007 (samedi)
La chronique de l'album Bagboy de Pixies
Pixies en concert au Zenith / Parc des Princes (14 et 15 juin 2004)
Pixies en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)
Pixies en concert au Festival International de Benicassim 2006 (vendredi)
Pixies en concert à Zénith (jeudi 15 otobre 2009)
Pixies en concert à Zénith (jeudi 15 otobre 2009) - 2ème
Pixies en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - dimanche
Pixies en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #26 (édition 2014) - vendredi
Pixies en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2016 - du vendredi au dimanche
Pixies en concert au Festival Lollapalooza Paris #1 (édition 2017) - Dimanche


Le site officiel de Black Francis
Le site officiel de Bobbie Peru

Crédits photos : David (Plus de photos sur Taste of Indie)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=