Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce H-Burns
How strange it is to be anything at all  (Boxson / Anticraft)  mars 2008

Depuis quelques temps déjà, la scène musicale française se voit petit à petit envahie (le mot est un peu fort et pas du tout péjoratif, je préfère le préciser à l'égard des plus susceptibles d'entre eux) de groupes à tendance folkisante.

Qui de sa folk pop (Syd Matters en tête), qui de son folk dépouillé un rien fashion (Hey hey my my) ainsi que des Herman Dune aux multiples influences anglo américaines, il y en a pour tous les goûts.

Bref, c'est la fête au folk en ce moment, à peu près autant que le retour du rock garage au Gibus il fut un temps.De la musique bio en somme, pour biobio en mal de fruits frais, de brunch ou du dernier gadget pour un sommeil plus sain chez "nature aidée couverte".

Pas si sûr pourtant, la folk, ce n'est pas que la petit maison dans la prairie, les robes à franges et les chemises à carreaux. C'est aussi des mélodies, de la sensibilité et de la douceur, des mots qui touchent et de la musique qui émeut.

En gros, la folk en France, c'est aussi H-Burns et autant le dire tout de suite, les Burns ne comptent pas pour des prunes (!). Encore un groupe au nom totalement abstrait qui évoque a priori un bon groupe de hip hop élevé à coup de gaz d'échappement dans un bronx quelconque et qui s'avère être une des excellentes surprises pop folk françaises, et même une surprise tout court avec ce How strange it is to be anything at all presque parfait.

Sur "Big cities blues" qui entame l'album, on sent au travers de la voix que la compagnie de H-Burns va nous être agréable. La voix justement, impériale et fragile comme on aime. Derrière, les guitares et la batterie nous transportent du côté de l'Amérique de Swell ("Blame it on the distance").

Dès le troisième titre, on trouve LA chanson, celle qui va passer en boucle, que l'on va faire écouter à ses amis pour leur faire découvrir le groupe. La chanson de la pluie qui tombe, celle que vous chanterez pour vous-même en toute circonstance, c'est "Horses with no medals", impeccable.

De "Daylight vs you", lancinant et forcément un peu mélancolique,jusqu'aux guitares aériennes de "Thoughts of morella", tout est impeccablement en place, chaleureux et sensuel.

Sans jeu de jambes, avec cette voix touchante quelque part entre Will Oldham et Syd Matters (qui d'ailleurs a produit ce disque et renforce occasionnelement le groupe, il n'y a pas de hasard), How strange it is to be anything at all réussit à nous tenir en haleine du début à la fin. Cet album sait se faire aimer immédiatement et sera, parions-le, un de ceux qui ressortiront souvent de nos étagères, longtemps après qu'ils ne soient plus à la mode.

Cerise sur le gâteau, le très classe "How strange it is to be anything at all" qui donne son titre au disque à l'univers très Calexico, sexy en diable.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

H-Burns en concert à L'Européen (31 mars 2008)
H-Burns en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
H-Burns en concert au New Morning (mercredi 2 décembre2009)
H-Burns en concert au Festival Le Cabaret Vert #9 (samedi 24 août 2013)
H Burns en concert à Arènes de Montmartre (22 septembre 2007)
La chronique de l'album Ghost days de Syd Matters
La chronique de l'album Brotherocean de Syd Matters
Syd Matters en concert à La Cigale (5 octobre 2005)
Syd Matters en concert à L'Antipode (5 novembre 2005)
Syd Matters en concert au Trianon (1er février 2006)
Syd Matters en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mardi)
Syd Matters en concert au Splendid (dimanche 17 avril 2011)
Syd Matters en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - dimanche
Syd Matters en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - samedi
L'interview de Syd Matters (14 décembre 2007 )

En savoir plus :
H-Burns sur Myspace
Le site officiel de H-Burns (pas très actif)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Syd Matters (14 décembre 2007)


# 13 juin 2021 : Culture à gogo

Avant la pause estivale (toute relative), on ne chôme pas sur Froggy's Delight. Avant d'attaquer le sommaire de la semaine, voici le replay de la Mare Aux Grenouilles #29 mais aussi celui de l'interview de Half Bob et Raymonde Howard pour leur Bd-Disque "the Year Loop Broke". Merci de votre soutien !

Du côté de la musique :

Rencontre avec Alice Animal à l'occasion de son CONCERT (oui oui) au Festival Poly'sons de Montbrison
"Since 1966" de Jean Philippe Fanfant
"Sentimental" de Johnny Mafia
"Nowhere land" de Karkara
"Peache of mine " de Laura Prince
"Dominique Pagani 5/5 et La Ritournelle" de Listen In Bed
"Cyclotimic songs" de Marc Sarrazy & Laurent Rochelle
"Kaboom" de Michel Meis 4tet feat. Theo Ceccaldi
"Secret place" de Noé Clerc Trio
"Gerry (music inspired by the motion picture)" de Ô Lake
"Countdown" de Simon Moullier
"Sous la peau" de Versari
et toujours :
"Cavalcade" de Black Midi
"Years in marble" de Raoul Vignal
"Damnatio Memoriae" de Syd Kvlt
"(n) Traverse Vol. 1" de Warren Walker
"Schubert, Symphonie N°5 & Haydn, Symphonie N°99" de Concentus Musicus Wien & Stefan Gottfried
"After the rain" de Indolore
"Dominique Pagani 4/5", avant dernier volet thématique de Listen in Bed
"Amore, disamore" de Olivier Longre
"Oslo tropique" de Oslo Tropique

Au théâtre :

les nouveautés :
"Tout le monde ne peut pas être orphelin" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois" au Théâtre Paris-Villette
"Pelléas et Mélisande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Powder Her Face" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Aux poings" au Théâtre de la Tempête
"Je suis le vent" au Théâtre de la Bastille
"La Veilleuse, cabaret holographique" au Centquatre
les reprises :
"Soeurs" au Théâtre de la Colline
"Un Poyo rojo" au Théâtre du Rond-Point
"Sherlock Holmes et le mystère de la vallée de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Matthieu Penchinat - Que fuis-je ?" au Théâtre du Marais

Expositions :

les nouveautés :
"Dans les têtes de Stéphane Blanquet" à la Halle Saint-Pierre
"Victor Hugo - Dessins - Dans l'intimité du génie" à la Maison de Victor Hugo
"Augustin Rouart - La peinture en héritage" au Petit Palais
déjà à l'affiche :
"L'Empire des sens de Boucher à Greuze" au Musée Cognacq-Jay
"Pierres précieuses" au Muséeum national d'Histoire naturelle
"Elles font l'abstraction" au Centre Pompidou
"Peintres femmes, 1780-1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Moriyama – Tomatsu : Tokyo "à la Maison Européenne de la Photographie
"Tempêtes et Naufrages - De Vernet à Courbet " au Musée de la Vie romantique
"Edition Limitée - Vollard, Petiet et l’estampe de maîtres" au Petit Palais
"Divas - D'Oum Kalthoum à Dalida" à l'Institut du Monde Arabe
"L'Heure bleue de Peder Severin Krøyer " au Musée Marmottan
"Dali, l'énigme sans fin" à l'Atelier des Lumières
"Gaudi, architecte de l'imaginaire" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Médecin de nuit" d'Elie Wajeman
"Seize printemps" de Suzanne Lindon
"Josée, le tigre et les poissons" de Kotaro Tamura
"Il n'y aura plus de nuit" d'Eléonore Weber
at home :
"Les garçons sauvages" de Bertrand Mandico
"Un amour au temps du no man's land" de Florian Aigner
"Volt" de Tarek Ehlail
"Cosmos" de Andrzej Zulawski
"Kanal, ils aimaient la vie" de Andrzej Wajda
"New York 1997" de John Carpenter

Lecture avec :

"De la guerre" de Jean Lopez
"Hamnet" de Maggie O Farrell
"Les heures furieuses" de Casey Cep
et toujours :
"Minuit à Atlanta" de Thomas Mullen
"Les pièces manquantes" de Manon Gauthier
"Le roman des damnés" de Eric Branca
"La fille à la porte" de Veronica Raimo

Du côté des jeux vidéos :

Des streams tous les jours à 21H sur la chaine twitch de Froggy's Delight.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=