Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Travis Burki - Laurent Montagne
L'Archipel  (Paris)  18 mars 2008

Travis Bürki a élu résidence au cinéma indépendant l’Archipel, où il se produit tous les mardis depuis le mois de janvier. La salle n’est pas très grande et pas très remplie non plus.

Ce soir, Laurent Montagne ouvre seul avec sa guitare folk et ses pédales d’effet et se place dans la mouvance de la chanson française. Les textes ne sont pas très joyeux, mais pas tristes non plus. Ils contiennent une sorte de mélancolie, Laurent parle de son intérieur et de ses réflexions sur le monde qui l’entoure et parfois l’étreint, le tout enrobé d’une belle dose de poésie. Le chanteur nous chante les relations humaines, utilisant à plein les possibilités offertes par sa voix et ses pédales d’effet à coup de boucles programmées en début de chanson. Une prestation très agréable, qui arrache quelques sourires de contentement dans l’audience. Il faut dire que ce petit moment de poésie est renforcé par l’intimité de cette salle et la simplicité de l’auteur.

C’est maintenant au tour de Travis Bürki d’entrer sur scène. Ce soir, il est accompagné de son bassiste et de son guitariste. Il est vêtu d’un smoking noir et chemise rouge, il toise l’assistance, joue avec ses machines, s’adresse au public d’un air volontairement détaché et absent. Tout au long de la soirée, il jouera avec le public tel un Michaël Lonsdale dans le rôle du méchant dans un vieux James Bond (en plus mince et moins barbu tout de même) un regard mi amusé, mi détaché, comme si nous étions la planète et qu’il souhaitait nous conquérir.

Et ici, personne ne l’empêchera dans son entreprise. Coté musical, les deux sbires qui l’accompagnent sont tout simplement époustouflants. Le bassiste est un hybride entre John Entwistle avec l’énergie et le son qu’il sort de son ampli, et les compositions alambiquées que l’on peut retrouver sur Melody Nelson. Le guitariste, joue tout en finesse et discrétion, il remplit l’espace sonore de ses arpèges. Travis, quant à lui, navigue entre son clavier, le micro et une guitare, il excelle dans les trois instruments, en rajoute à tour de bras, joue l’exubérant, mais ne fait qu’exécuter ce pour quoi il est là, le spectacle.

Le trio terminera sur une improvisation, l’histoire d’un lapin accro à la carotène, dont les volutes musicales se rapprochent fort du pré cité titre de Gainsbourg. Travis Bürki s’inscrit dans une tradition musicale française qui balaie ses influences pour ne jamais y coller. Sur disque, les chansons ne m’avaient clairement pas convaincu, et c'est à reculons que je me suis présenté à ce concert. En revanche, la prestation scénique donne tout son sens, à la fois au personnage, au disque mais rend hommage à la qualité de ces trois musiciens. Il est impératif de voir le personnage sur une scène, et c’est encore possible. Travis Bürki sera présent à l’Archipel, tous les mardis du mois d’avril, le prix de la place plus que raisonnable, ne vous donnera pas d’excuse pour aller voir ce spectacle, au sens premier du terme.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A quoi jouons-nous ? de Laurent Montagne
La chronique de l'album Souviens-moi de Laurent Montagne
L'interview de Laurent Montagne (jeudi 28 mars 2019)
La chronique de l'album eponyme de Travis Bürki
Articles : Festival en Ü - Concerts et installations de Travis Bürki
Travis Burki en concert à l'Espace Jemmapes (23 novembre 2004)
Travis Burki en concert au Festival Alors..chante ! 2005
Travis Burki en concert à l'Espace Jemmapes (11 octobre 2006)
L'interview de Travis Burki (16 novembre 2005)
L'interview de Charlélie Couture et Travis Bürki (1er décembre 2005)
L'interview de Travis Burki (8 avril 2008)
L'interview de Travis Bürki (mars 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Laurent Montagne
Le Myspace de Laurent Montagne
Le site officiel de Travis Burki
Le Myspace de Travis Burki

Crédits Photos : Thomy Keat (Plus de photos sur Taste of Indie)


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Laurent Montagne (28 mars 2019)
Travis Bürki (8 avril 2008)
Travis Bürki (8 avril 2008)


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=