Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Angil & the Hiddentracks jouent Wowee Zowee de Pavement
Par Mickaël Mottet  (We Are Unique ! Records)  mai 2008

1995 : Pavement sort son troisième album, intitulé Wowee Zowee d’après une chanson de Zappa.

Malkmus écrit à l’époque qu’on peut babiller "wowee zowie", défoncé devant sa télé à 4 heures du matin, en tombant sur un fascinant reportage animalier. Ou quelque chose comme ça.

L’herbe est donc une des sources d’explication de ce disque, que les critiques qualifient à sa sortie de "kaléidoscopique", "éclectique", "bordélique". L’avantage, c’est que les mêmes adjectifs peuvent être utilisés par ceux à qui l’album plaît et les autres.

En dépit de son côté "montagnes russes", cette collection de chansons n’en est pas moins un album, dans le sens : ensemble dont le sens n’est parfaitement cohérent que s’il est pris dans son intégralité. Au fond, cette "explosion" dans tous les sens du terme reflète ce qu’était Pavement : un groupe éclaté aux quatre coins des États-Unis, qui laissait reposer ses retrouvailles sur la chimie du moment.

Cet esprit pourrait hâtivement être pris pour de la fainéantise. C’est en partie le cas, on ne va pas se mentir, mais pour moi, qui ai commencé à écrire des chansons à peu près à cette époque-là, c’est une véritable école.

Pavement s’était nourri d’un mélange entre mentalité punk-lettrée (Sonic Youth) et virtuosité (R.E.M.) ; ma génération a grandi avec la notion pavementienne qu’on n’était pas obligé de tout maîtriser, que le danger pouvait être un atout, que de l’inattendu naissait parfois le sublime.

Reprendre ou refaire Wowee Zowee ?
L'idée est avant tout ludique, mais elle est aussi politique, bien sûr... Nous avons choisi cet album pour ce qu'il représente : un style musical (la musique indépendante, devenue musique dépendante), une manière de faire (le débraillé-recherché), un contexte. C'est une revendication de nos bases.

Je repense au Psycho de Gus van Sant, et je crois qu’on veut dire la même chose avec ce projet : cette œuvre, on l’aime tellement qu’on veut, non pas la reprendre, mais la refaire. À l’identique, ou en tout cas le plus proche possible avec ce qu’on est, avec notre filtre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Teaser for : Matter de Angil
La chronique de l'album Oulipo saliva de Angil
La chronique de l'album Angil Was A Cat de Angil
La chronique de l'album The And de Angil & The Hiddentracks
La chronique de l'album Now de Angil and the Hiddentracks
La chronique de l'album Angil and the fucking Hiddentracks de Angil and the Hiddentracks
La chronique de l'album Lines EP de Angil and the Hiddentracks
La chronique de l'album AWAC EP de AWAC - Angil Was a Cat
Angil en concert au Pop In (26 janvier 2005)
Angil en concert à La Guinguette Pirate (23 février 2005)
Angil en concert à Fête de la Musique (21 juin 2005)
Angil en concert au Nouveau Casino (30 novembre 2005)
Angil en concert à Angil & the Hiddentracks - Old Mountain Station (mercredi 30 mars 2011)
L'interview de Angil (février 2005)
L'interview de Angil (mai 2007)
L'interview de Angil and the Hiddentracks (décembre 2014)

En savoir plus :
Le site officiel de Angil
Le Myspace de Angil


        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Angil & The Hiddentracks (18 juin 2013)
Angil and the Hiddentracks (8 janvier 2010)


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=