Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rhesus
The Fortune Teller Said  (PIAS)  septembre 2007

Un disque traine sur mon étagère depuis un bon moment déjà. Injustement rangé dans son boitier, le disque ne demandait qu’à être libéré de sa prison de plastique. Avec une pochette collage très design-art, The Fortune Teller Said, le deuxième album des ex-grenoblois devenus fer de lance d’une power pop à la française … mais en anglais, est déjà sorti depuis quelques mois. Mais s’il vaut mieux tôt que tard, mieux vaut tard que jamais…

L’affaire est maintenant entendue. A la toute fin du siècle dernier, trois grenoblois montaient un groupe. Aurélien au chant/guitare, Simon à la batterie et Laura à la basse, formaient un trio power pop ayant écouté et assimilé la musique de leurs ainés anglo-saxons.

Il y a quelques mois sortait le successeur de Sad Disco, premier album qui avait séduit en proposant une pop accrocheuse et mélodique. Ce deuxième opus, forcément casse-gueule, était attendu. Mais dans la continuité du précédent, celui-ci enfonce le clou et montre une maturité accrue.

Forcené de la scène, Rhesus a arpenté inlassablement les salles de concert de l’hexagone et de nos voisins frontaliers. Une expérience accumulée et un son que l’on retrouve sur cet album. Mis en boite immédiatement après leur dernière tournée, l’énergie live est assurément conservée. Et tout cela donne un nouveau disque au son plus direct et sans fioritures, destiné sans aucun doute à être défendu sur scène.

De plus, une grande attention portée aux mélodies en fait un album accrocheur par excellence. La basse au son bien rond, mais à la mise en place carrée, est mise en avant et se laisse guider par une batterie à la frappe franche. Et à l’instar de ce qui ce fait chez nos voisins belges, qui n’ont pas comme nous l’obsession de la langue française, le chant se fait forcément dans la langue des Beatles.

Porteur de tubes en puissance que l’on a déjà commencé à entendre sur les ondes, The Fortune Teller Said distille une pop énergétique mais également des ballades plus intimes. "Hey Darling" ou "No Directions", calibrés pour cartonner, font dans l’efficacité tandis que "Little Things" pop mi-tempo s’ouvre sur des arpèges qui chatouillent l’oreille. De gentilles guitares saturées soutiennent "I Suppose" tandis que la noirceur somme toute relative de "Will You Follow Me Out" brise un peu l’uniformité du style.

Délaissant un peu les instruments électriques habituels, "A Shelter" se joue sur fond de boite à rythme cliquetis, des cuivres font leur apparition sur "Someday" et "Berlin" se raconte même au son du ukulélé. Puis la guitare acoustique de "Together" ajoute une petite pointe folk tandis qu’un synthé survivant d’une époque eighties heureusement révolue sévit sur "In A Car".

Enfin, l’album se clôture doucereusement avec "I Still Think Of You (Sometimes)" au chant joliment souligné par la voix féminine de la bassiste, qui monte en puissance pour parfaire l’ensemble sur une note énergique.

The Fortune Teller Said fait dans la simplicité et dans l’efficacité. Du power pop rondement mené, sans réelle grande surprise mais très bien fait. Rhesus se révèle décomplexé, sûr de sa force musicale et n’a pas à rougir face à la pop anglaise. Un album au son et à l’énergie pratiquement live à justement aller écouter sur scène.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Meanwhile (at) the party de Rhesus
La chronique de l'album Sad Disco de Rhésus
Rhesus parmi une sélection de singles (juillet 2007)
Rhesus en concert à La Maroquinerie (20 octobre 2005)
Rhesus en concert au Nouveau Casino (14 décembre 2005)
Rhesus en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)
Rhesus en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
L'interview de Rhésus (11 juin 2004)
L'interview de Rhésus (26 septembre 2005)
L'interview de Rhesus (26 avril 2006)
L'interview de Rhésus (septembre 2007)

En savoir plus :
Le site officiel de Rhesus
Le Myspace de Rhesus


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=