Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Art Rock #25 (2008)
Noisettes - BB Brunes - Daniel Darc - Nada Surf - Poni Hoax - Tunng - Dionysos - Two Gallants - Blood Red Shoes - Asa - Yelle - Yael Naïm - Thomas Dutronc  (Saint-Brieuc)  8 au 11 mai 2008

Tous les ans pendant quatre jours, Saint-Brieuc donne l’illusion d’être une ville dynamique où il se passe des tas de choses passionnantes. Quatre jours durant, les briochins purs souches (dont je fais partie) se disent que leur ville n’a rien à envier à sa dynamique voisine Rennes.

Je peux vous assurer que le reste de l’année, la ville est méconnaissable : les rues désertes, et toute la jeunesse briochine qui se précipite au "Coyotte", bar de nuit improbable où les gens dansent sérieusement sur Emile & Images. Un des seuls endroits au monde (du moins je l’espère…) où la clameur monte lorsque les premières notes des "Lacs du Connemara" démarrent.

Vous imaginez bien, que ses quatre jours sont une bénédiction.

La soirée du vendredi à l’espace Poulain Corbion reste de loin la plus alléchante du festival et la plus résolument rock. Malgré toute ma bonne volonté (la vitesse limitée à 130 sur les autoroutes françaises, les radars…), je ne pourrais rallier Saint-Brieuc en trois heures. J’arrive donc trop tard pour le concert des Noisettes. Dommage, car l’unique morceau que j’ai pu entendre semblait prometteur.

Rapidement, la place Poulain Corbion prend une allure familière : jean slim "de rigueur", franges pour les filles, mèches rebelles pour les garçons, look de rockeurs/rockeuses étudiés comme on en croise aux concerts des Kooks à la sortie de l’Elysée Montmartre. Non, nous ne sommes pas du côté de République. La jeunesse briochine s’est mise sur son trente et un pour accueillir la sensation rock ado du moment, les BB Brunes. Les filles n’en peuvent plus, on est à deux doigts d’un lancer de soutien gorge comme à la bonne époque d’Europe (remember, "The Final Countdown"). Les BB Brunes jouent un rock honnête mais inoffensif. Ça sent trop le "DIOR HOMME" et l’assouplissant et pas assez la sueur et la douleur. Ça tombe bien, c’est l’heure de l’apéro et du dîner…

De Daniel Darc, je n’aurais vu que la démarche titubante dans une rue sur la route d’un troquet. Mais bon, quand je l’ai croisé au VIP à 19 heures, ça semblait déjà bien parti.

Le retour des Nada Surf quatre ans après un concert mémorable et gratuit sous les halles était très attendu. Matthew Caws et Daniel Lorca (qui arbore de magnifiques dreads à faire chialer un rasta man) assure honnêtement le service après vente de leur nouvel album, sans oublier de gratifier les briochins du classique "Popular" ou de l’efficace single "Always Love".

Je décide ensuite de ne pas assister au concert d’Editors pour me diriger vers le forum de la Passerelle. Je me laisse honteusement tenté par le buzz parisien Poni Hoax. Passé l’humour PMU totalement assumé du batteur, qui assène avant de lancer le concert "ça fait longtemps qu’on attend ça… Je déconne bien sûr", leur rock dansant fichtrement efficace prend rapidement le dessus et la folie du dance floor envahit le public massé au forum. La fatigue aura raison de ma furieuse envie de rester pour le concert de Metronomy. Je vais me coucher…

La journée du samedi commence au petit théâtre dès 17 heures. Malgré le retour du soleil et de la chaleur, il faut s’enfermer dans le cadre magique de ce théâtre italien où les places sont souvent chères (par manque de sièges justement). Les gens sont venus nombreux pour assister à l’un des premiers concerts de la journée, celui des Anglais de Tunng. Leur folk délicat parsemé de nappes électroniques discrètes, de percussions originales, d’arrangements féeriques crées à partir de jouets d’enfants subjuguent le public. On recense bon nombre de mines béates, d’yeux écarquillés par le spectacle offert par les Anglais.

A mon retour à l’espace Poulain Corbion, le concert des Dionysos bat son plein. L’énergie et au rendez-vous et il faut avouer que Matthias et sa clique sont habiles pour se mettre le public dans leur poche. Comme d’habitude, le petit chanteur bondit tel Zébulon, slamme dans le public et se lance dans une escalade périlleuse de la console son.

Je suis un moment tenté de rester pour regarder le concert de Keziah Jones. Je suis au bar avec un local briochin croisé dans la foule. J’ai essayé de décliner gentiment sa tournée, mais le refus de cette coutume locale serait pris comme une marque d’irrespect. Alors que nous sommes en train de casser du sucre sur le dos aux BB Brunes, une fille accoudée au bar me lance un excellent "il en faut pour tous les goûts". Je luis sors : "Ben voyons, à ce rythme-là dans cinq minutes, on défend Obispo". "J’aime bien", me rétorque-t-elle. "Il en faut pour tous les goûts". À ce moment, j’ai tout à coup une soudaine envie de vomir. Je vide mon godet d’un trait, prends congé de mon collègue, et me dirige vers l’espace du forum. J’ai besoin de rock qui sue des burnes. Je suis en manque de bruit.

Lorsque j’arrive, le concert des Two Gallants bat déjà son plein. Sur disque, j’avais trouvé leur musique honnête, mais là, je suis complètement conquis. Sur scène, le duo distille un hybride de folk râpeux comme de la Tequila artisanale et un punk rock efficace. Enfin on tient du rock, du vrai… Les visages dégoulinent de sueur, les riffs tranchants se succèdent. Le batteur débite ses rythmiques lourdes. À l’inter-concert, je profite pour jeter un œil à l’exposition sur le post punk français. Des portraits de la grande époque des Bains, des Stinky Toys, Bijou. On peut aussi croiser au détour de clichés noir et blanc de vieilles gloires locales : Daho, Marquis de Sade. Une manière instructive de tuer le temps entre deux concerts.

Il est l’heure de prendre LA claque du festival : Blood Red Shoes. Au début, une légère appréhension : un duo, un garçon, une fille souvent réunis dans le rock, pour le meilleur (The Kills) comme pour le pire (The White Stripes). Mes craintes sont rapidement dissipées. Les Blood Red Shoes jouent un rock lourd, bruyant à souhait. Mes potes restent convaincus que la jolie chanteuse enjolive mon sens de la critique, mais non. Si vous vouliez du rock, il fallait venir à Art Rock le samedi au forum.

Il est tard quand je pars. Je tente un raid au bar VIP, mais sans panache. L’ambiance y est encore tiède. Mister Jones débarque au VIP, décontracté, félin. Les filles n’en peuvent plus. Je prends le chemin de la maison. J’apprendrai dans la gazette locale que j’ai raté un concert privé de Monsieur Jones. Tant pis…

Dimanche, je quitte prématurément le barbecue familial pour me rendre Place du Chai. Je ne voudrais rater pour rien au monde le spectacle proposé : une démonstration de Tektonik. Lorsque j’arrive sur place, je dois me frayer un chemin dans la foule pour pouvoir profiter du spectacle : de la techno d’auto-tamponneuses, des coupes improbables (une nuque longue avec les côtés rasés), il n’en faut pas moins pour aider la digestion des briochins. Les "tektonikeurs" invitent le public à une initiation. Les gamins de douze ans se chamaillent pour aller sur la scène.

Mouais, je préfère aller voir les artistes de la RATP sur le chapiteau Place de la Poste. Ce soir, l’affiche est résolument familiale à Poulain Corbion ; Asa, Yael Naïm, Thomas Dutronc, et la régionale de l’étape et véritable fierté locale. Il y a un mois, je passe prendre un ami à Saint-Julien, village d’origine de Yelle. Vous savez quoi ? Il m’a fait le plan : "Tiens, regarde, Yelle habite là, juste en face du 8 à Huit". Pour faire plaisir à des copines, j’assiste à Yael Naïm et Thomas Dutronc. Pour citer un lieu commun préfectoral "il en faut pour tous les goûts", je me laisse tout de même prendre au jeu de Thomas Dutronc. Les filles n’en peuvent plus, mes copines remuent le couteau dans la plaie et ne cessent de répéter : "Il est mimi, hein ?" Croyez-vous que je sois jaloux ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album What’s the time Mr Wolf de Noisettes
Noisettes en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Noisettes en concert au Festival GéNéRiQ 2008
Noisettes en concert au Festival Rock en Seine 2009 (samedi 29 août 2009)
BB Brunes en concert au Festival des Terre-Neuvas Bobital 2007 (vendredi)
BB Brunes en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mercredi)
BB Brunes en concert au Festival des Vieilles Charrues 2008 (jeudi)
BB Brunes en concert au Festival Furia Sound 2008
BB Brunes en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
Daniel Darc en concert au Plan (27 mai 2004)
Daniel Darc en concert au Festival Rock en Seine 2004
Daniel Darc en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Vendredi)
Daniel Darc en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Daniel Darc en concert à Cabaret Sauvage (8 septembre 2009)
Daniel Darc en concert au Festival Les Paradis Artificiels #6 (édition 2012) - mardi 24 avril
La chronique de l'album Let Go de Nada Surf
La chronique de l'album Live in Brussels de Nada Surf
La chronique de l'album The Weight Is A Gift de Nada Surf
La chronique de l'album If I Had a Hi-Fi de Nada Surf
Nada Surf en concert à l'Elysée Montmartre (20 novembre 2005)
Nada Surf en concert au Festival International de Benicassim 2006 (samedi)
Nada Surf en concert au Festival International Benicàssim 2008
Nada Surf en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
Nada Surf en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
Nada Surf en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (samedi 31 juillet 2010)
La chronique de l'album eponyme de Poni Hoax
Poni Hoax en concert à La Flèche d'Or (18 septembre 2006)
La chronique de l'album Comments Of The Inner Chorus de Tunng
La chronique de l'album Good arrows de Tunng
La chronique de l'album This is Tunng... Live from the BBC de Tunng
La chronique de l'album Turbines de Tunng
La chronique de l'album Song You Make at night de Tunng
Tunng en concert à L'Aire Libre (6 décembre 2007)
Tunng en concert au Festival Furia Sound 2009
Tunng en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (vendredi 16)
L'interview de Tunng (28 mars 2008)
La chronique de l'album Whatever the Weather de Dionysos
La chronique de l'album Monsters in love de Dionysos
La chronique de l'album Monsters in love - DVD de Dionysos
La chronique de l'album Eats Music de Dionysos
Dionysos en concert au Festival Solidays 2003
Dionysos en concert à l'Olympia (17 mai 2003)
Dionysos en concert au Festival La Route du Rock 2004 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival Les Inrocks 2005
Dionysos en concert au Festival Halloween 2005
Dionysos en concert au Festival Garorock 2006 (vendredi)
Dionysos en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
Dionysos en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Dionysos en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (vendredi)
Dionysos en concert au Festival des terre-Neuvas 2006 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival International de Benicassim 2006 (vendredi)
Dionysos en concert à Oui FM (12 décembre 2007)
Dionysos en concert à Casino de Paris (20 mars 2008)
Dionysos en concert à Zénith (24 avril 2008)
Dionysos en concert au Festival Art Rock 2012 - vendredi
Dionysos en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #24 (2012) - vendredi
Dionysos en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
Dionysos en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du vendredi
Dionysos en concert à L'Aéronef (jeudi 13 décembre 2012)
La conférence de presse de Dionysos (août 2004)
L'interview de Babet - Dionysos (29 octobre 2005)
Two Gallants parmi une sélection de singles (été 2006)
Two Gallants parmi une sélection de singles (octobre 2007)
La chronique de l'album eponyme de Two Gallants
Une 2ème chronique de l'album eponyme de Two Gallants
Two Gallants en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (vendredi)
La chronique de l'album Fire Like This de Blood Red Shoes
La chronique de l'album eponyme de Blood Red Shoes
Blood Red Shoes en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Blood Red Shoes en concert au Festival GéNéRiQ 2008 (28 février 2008)
Blood Red Shoes en concert au Festival Musiques en Stock 2008
Blood Red Shoes en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
Blood Red Shoes en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Blood Red Shoes en concert au Nouveau Casino (jeudi 15 avril 2010)
Blood Red Shoes en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
Blood Red Shoes en concert au Festival Rock en Seine 2014
Blood Red Shoes en concert au Festival Rock en Seine 2014 (Dimanche 23 août 2014)
Asa dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
Asa en concert à L'Autre Canal (12 avril 2008)
Yelle en concert au Festival Art Rock 2007 (Samedi et Dimanche)
Yelle en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Yelle en concert au Festival International Benicàssim 2008
Yelle en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
La chronique de l'album eponyme de Yael Naim
La chronique de l'album She Was A Boy de Yaël Naïm & David Donatien
Yael Naïm en concert à La Boule Noire (décembre 2007)
Yael Naïm en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Jeudi)
Yael Naïm en concert au Fil (samedi 12 mars 2011)
Yael Naïm en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2015 - lundi 27 avril
Yael Naïm en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - jeudi 21 juillet
Yael Naïm en concert à Nancy Jazz Festival (samedi 15 octobre 2016)
La chronique de l'album Comme un manouche sans guitare de Thomas Dutronc
La chronique de l'album George Benson - Jamie Cullum & Eric Cantona - Madeleine Peyroux - Angélique Kidjo - Bebel G de Jazz Loves Disney 2 - A Kind of Magic
Thomas Dutronc en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Dimanche


En savoir plus :
Le site officiel du Festival Art Rock
Le Myspace du Festival Art Rock
Le Facebook du Festival Art Rock


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Tunng (28 mars 2008)
La Casa (23 novembre 2008)


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=