Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sigur Rós
Grand Rex  (Paris)  13 février 2003

L'Islande, petite île volcanique de 260 000 habitants, s'avère un pays à l'univers musical particulièrement riche et prolifique pour ne citer que Bjork, Gus Gus ou Sigur Ros.

Sigur Rós fait figure de nouveau messie de la guitare post-atmosphérique ou de chantre du space-rock

Il est vrai que son succès peut s'expliquer, outre les qualités intrinsèques et novatrices de sa musique, par sa capacité à entraîner les auditeurs sur les chemins de leur imaginaire.

En effet, portée par l'orchestration d'instruments dont le groupe explore toutes les possibiltés pour mieux les détourner ( tel l'archet la baguette de tambour sur guitares), la voix pure, véritable instrument en soi sans comparaison possible sur la scène actuelle, de Jónsi Birgisson transcende les paroles tantôt chantées en islandais, tantôt en "hopelandish" (langue de l'espoir), langage imaginaire dont seul il possède les clefs et qui, en tout état de cause, ne sont intelligibles pour la majorité du public que par leurs intonations et leur pouvoir évocateur.

Toutefois, il paraît évident que Sigur Rós ne se contente pas de créer une musique qui faute de termes académiques de comparaison est classée dans le genre " atmosphérique ". On n'appartient pas à une île désignée comme une terre de feu et de glace, qui est une des plus jeunes terres de la planète, aux paysages grandioses et inquiétants générés par la coexistence des glaces et des volcans et peuplées de légendes sans en être imprégné. Et cela semble bien se retrouver dans leur univers musical.

Des images proposées par le groupe et de leurs interviews, on sent bien que leur musique n'est pas que " récréative ".Elle met en scène outre les composantes spécifiques de la nature islandaise des obsessions récurrentes .

Ainsi, les trois " clips " présentés en introduction du concert du 13 février 2003 au Grand Rex , laissent plutôt penser qu'il s'agit de la musique de l'innocence au sens philosophique du terme, de cette innocence qu'a l'homme avant d'atteindre l'âge de raison et que certains, pour des raisons évènementielles, garderont toujours. Qu'il s'agisse de l'innocence archaïque des trisomoqiues dans un ballet angélique, de l'innocence punie du jeune garçon aux poupées ou de l'innocence volée des enfants condamnés à jouer avec des masques à gaz dans une neige noire d'après cataclysme nucléaire (les cendres volcaniques de la plage de Vik). De plus, ces enfants se meuvent dans un espace temps ralenti à l'extrême qui accentue le caractère à la fois onirique et angoissant des images et des sujets.

Cet univers tellurique et pluridimensionnel accède à toute son amplitude sur la scène qui gomme les reliefs parfois trop planants des albums. Chaque concert paraît comme une grand messe car c'est bien de cela dont il s'agit. Envoûté par la musique cosmique, le spectateur flotte entre frissons et palpitations.

Et le petit groupe frêle, descendant du " peuple caché ", tout souriant, revient ingénument sur scène pour saluer et nous applaudir !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Heima de Sigur Rós
La chronique de l'album Kveikur de Sigur Rós
Sigur Rós en concert au Grand Rex (13 février 2003) - 2ème
Sigur Rós en concert à La Villette (28 septembre 2004)
Sigur Rós en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (dimanche)
Sigur Rós en concert à Main Square Festival
Sigur Rós en concert au Festival La Route du Rock 2008
Sigur Rós en concert au Festival International Benicàssim 2008
Sigur Rós en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
Sigur Rós en concert au Zénith (jeudi 28 février 2013)
Sigur Rós en concert au Festival Rock en Seine 2016 - samedi 27 août
Oldies : Sigur Rós - Með Suð í Eyrum Við Spilum Endalaust


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 décembre 2019 : Pas de retraite pour le Père Noël

Si vous voulez piocher dans notre sélection culturelle quelques cadeaux pour noël, c'est le moment. Vous pouvez même encore commander quelques tote bags en édition limitées Froggy's Delight ici : Envoi garanti avant noel ! En attendant c'est parti pour du théâtre, des disques, des films, des expos... et même un joli casque de réalité virtuelle à mettre sous le sapin.

Du côté de la musique :

"American Utopia on Broadway" de David Byrne
"Le roi des ruines" de Andoni Iturrioz
Rencontre avec C GEM qui nous offre aussi une session avec son Red Moon Orchestra
"Street talk : Saxophone summit" de Dave Liebman, Joe Lovano et Greg Osby
"Single so over" de Kid Francescoli
"Brutal pop" de Sun
"Big bang" de Les Bons Becs
"Whosampled.com", mix numéro 6 de notre podcast Listen In Bed
"I don't know what i'm doing" de Molto Morbidi
"Aside" de My Imaginary Loves
"Hits hits hits hourra" de Marcel et son Orchestre
"Midnight colors" de Midnight Colors
Et pour finir, un petit tour aux aux 41eme Transmusicales de Rennes
et toujours :
"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Warm" au Théâtre du Rond-Point
"Les Chiens" au Théâtre La Flèche
"L'Entrée en résistance" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Pâtes à l'ail" au Théâtre La Scène Parisienne
"Comme des soeurs" au Théâtre La Scène Parisienne
"Une femme se déplace" au Théâtre des Abbesses
"La Valse d'Icare" au Théâtre Le Lucernaire
"Monsieur X" au Théâtre de l'Atelier
"Dracula, Lecture rock dans la veine de Bram Stocker" à la Maison de la Poésie
"Les Wriggles - Complètement Red" au Palace
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de la Tempête
"Camille contre Claudel" au Théâtre Lepic
"Les Enivrés" au Théâtre de la Tempête
"Chanson Plus Bifluorée - Spécial Fêtes" au Théâtre La Bruyère
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Sculptures infinies" aux Beaux-Arts

Cinéma avec :

"The Lighthouse" de Robert Eggers
et la chronique des films sortis en décembre

Lecture avec :

"La Wehrmacht, la fin d'un mythe" de Jean Lopez
"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'Amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=