Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Musiques en Stock 2008
Victori4 - Les Hyènes - La Phaze - Zenzile  (Cluses, Place des Allobroges)  Jeudi 03 juillet 2008

L'an passé, l'organisation de Musiques en Stock avait invité l'équipe de Froggy Delight à venir découvrir le Festival Musiques en Stock : un festival de 4 jours au coeur des montagnes, en plein centre de Cluses. Un festival où gratuité et convivialité riment avec qualité et créativité. Au programme ce soir, du dub et du rock : les Lauréats du Tremplin dont la finale s'est déroulée la veille, le 2 juillet, Victori4, Les Hyènes, La Phaze et Zenzile.

Le festival commence avec un léger retard de 30 minutes, sous le regard d'une cinquantaine de courageux spectateurs armés de parapluies et de ponchos. Un festival qui ne sera point boueux (pour une fois), environnement citadin oblige.

Victori4 (prononcer Victoria) a le privilège d'ouvrir la Grande Scène après avoir conquis le Réservoir la veille, tremplin pour la scène régionale et en Suisse (thème pop-rock pour 2008).

Arrivée au milieu du set (la faute aux bouchons genevois), je découvre le groupe sans grand enthousiasme, ayant l'impression d'écouter une formation sans personnalité distincte, rien ne me marque vraiment.

Peut-être un manque d'attention de ma part, occupée à trouver mes marques et à slalomer entre les gouttes de pluie, peut-être une certaine retenue de la part des artistes, pas encore habitués à des scènes d'une telle envergure...

Quoi qu'il en soit leur public est déjà là, essentiellement jeune et féminin d'après ce que je peux entendre, et que le charme du jeune chanteur ne laisse pas de marbre.

En rentrant, un petit passage sur leur MySpace pour en apprendre davantage sur eux me surprend très agréablement : un rock affirmé, sensible, doux et planant à la fois. Je vous invite vivement à leur prêter une oreille attentive, voire deux. Ai-je bien vu le même groupe sur scène ? Affaire à suivre !

Le public ne peut pas s'ennuyer pendant le changement de plateau, puisque le groupe déambulatoire Tribal Percussions prend le relais : musique afro-brésilienne, pour percussions et déhanchements endiablés. Impossible de rester immobile dans de telles circonstances ! Un peu de soleil musical qui en arriverait presque à faire oublier les gouttes ! L'autre animation est assurée par Le Réveil des Vilains. Des énormes boites cubiques et colorées, surmontées de têtes en forme d'oeuf aux expressions naïves. Des jouets géants sur pattes qui cherchent désespérément compagnie... Quand ils l'ont trouvée, ils se posent au sol, pour laisser jaillir des personnages mi-bouffons, mi-...vilains, comme des petits diables. Un esprit un peu Tim Burton pour un mélange affreux-comico-moche. Eclats de rire garantis !

Après cet intermède, on enchaîne sur Les Hyènes, que l'on peut qualifier en deux mots : énergie brute.

La formation de quadragénaires est ce soir en formation trio, avec notamment Denis Barthe à la batterie et au chant, le batteur de Noir Désir...

Un groupe qui envoie du lourd si je puis dire, avec une reprise d'AC-DC (reprise également de l'attitude du grateux allant de long en large sur la scène) et de Motörhead pour le dernier morceau.

Une énergie sans calcul, des paroles crues, un groupe totalement rock habitué de la scène : "nous, on nous paie pour arrêter !" (propos du guitariste jouant à mi-temps avec la guitare sur ses épaules).

Sur un de leurs titres, l'instant est particulièrement comique : le refrain consiste simplement à... hum... aboyer : "ouaf ouaf". Un fan dans la foule encore assez clairsemée joue tellement bien le jeu qu'un chien (un vrai) lui donne la réplique à plusieurs reprises.

La place de Cluses est maintenant bien peuplée pour la suite de la soirée, la pluie s'est arrêtée.

On enchaîne avec La Phaze. J’ai découvert ce groupe deux semaines plus tôt en première partie de Manu Chao, et j'ai de nouveau été impressionnée.

Drum n'bass, punk, down-tempo, electro, rock musclé, un groupe engagé avec une présence sur scène tout simplement impressionnante !

On aurait pu se demander combien de temps ils peuvent tenir à ce rythme, à sauter partout et à déployer une énergie enragée. Un petit moment plus calme, mélodique et profond, version accordéon, pour le titre "La Langue". Petit bonheur. Le concert s'achève, avec un public plus excité que jamais !

La soirée se conclut avec un groupe de choix, Zenzile, ambassadeur du dub en France, aux accents très rock.

On alterne entre morceaux purement instrumentaux et ceux où la chanteuse Jamika pose sa voix chaude. Un rythme entraînant, lancinant, ponctué d'instants reggae, qui donne envie de suivre le mouvement. Excellent moment du festival. Le public s'est rajeuni et ne fume pas que des Malboro.

La suite : The Blakes, The Heavy, Mademoiselle K et The Bellrays. Et en plus il fera beau !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Les Hyènes en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
La Phaze dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album Psalms and Revolution de La Phaze
La Phaze en concert au Festival Les Rockeurs ont du coeur 2005
La Phaze en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
La Phaze en concert au Zénith (18 juin 2008)
La Phaze en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - mercredi
La chronique de l'album Elements de Zenzile
Zenzile en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Zenzile en concert à La Cigale (16 novembre 2005)

En savoir plus :
Le site officiel du festival
Le Myspace du festival

Crédits photos : Vanessa Bureau (retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


Vanessa Bureau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=