Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Dark Knight, Le Chevalier Noir
Christopher Nolan  août 2008

Réalisé par Christopher Nolan. USA. 2008. Avec : Christian Bale, Heath Ledger, Aaron Eckhart, Gary Oldman.

Les temps sont durs pour les malfrats de Gotham City. Le lieutenant de police Jim Gordon et le procureur Harvey Dent, aidés par Batman, sont en guerre ouverte contre la pègre locale. Alors qu’ils sont sur le point d’éradiquer le crime organisé de la ville, leur association va être mise à l’épreuve par un génie du crime : le joker.

Ce nouvel épisode de Batman confirme le tournant déjà amorcé par le précédent, Batman begins.

Le britannique Christopher Nolan a décidé de montrer le côté le plus sombre du héros. Le premier ingrédient utilisé : un changement radical de décor. Tim Burton avait fait de Gotham City une ville tentaculaire aux aspects gothiques, baignée par une lumière blafarde. Dans Le Chevalier Noir, l’action se déroule dans une ville on ne peut plus réaliste : le tournage s’est déroulé à Chicago. De nombreux plans panoramiques viennent imprimer la cartographie du lieu, le réalisme est donc au rendez-vous. Fini les décors inspirés par les comics, on reconnaît la ville et l’identification devient plus évidente.

Autre ingrédient et pas des moindres : les personnages. Commençons par le génial Joker, brillamment interprété par Heath Ledger qui décèdera peu de temps après le tournage. Ce dernier est le méchant le plus effrayant qu’on ait eu l’occasion de voir. En effet, il n’a aucune autre motivation que celle de mettre Gotham City à feu et à sang. Contrairement à la pègre, il est complètement affranchi de l’argent, son empathie est au degré zéro, et détruire la ville et ses habitants ne constitue qu’un jeu à ses yeux. Personnage enfantin et mélancolique (son maquillage a coulé, comme s’il avait pleuré), assassin brutal, il ne craint pas de mourir, ce qui en fait le pire des ennemis.

Ce joker là semble catalyser la peur des américains de ne plus pouvoir se protéger du terrorisme : personne n’est plus à l’abri. Face à lui, le procureur Dent, qui souhaite sincèrement rétablir la paix dans sa ville. Ce combat va le soumettre à des choix difficiles, et cette confrontation à l’ultra violence va le révéler sous un autre jour. Il deviendra le "double-face", personnage complexe et torturé par l’envie de vengeance et la volonté de justice.

Enfin, Batman ici appelé le chevalier noir, semble désormais baisser les ailes. Il continue, rassurez-vous, à combattre le mal ceci à grand renfort de coup de boules et de jouets technologiques, mais ceci avec une résignation qu’on ne lui connaissait pas. Le héros devient un paria et s’incline face aux vicissitudes du destin. Il ne se battra pas pour retrouver l’amour de Rachel, il acceptera d’être jugé à tort par ses contemporains, ceci pour l’interêt général. Le super-héros est bien mis à mal dans cet épisode, mais sa dignité, et son humanité lui feront gagner en superbe.

Christopher Nolan a réussi son dernier Batman, proposant un blockbuster esthétique et divertissant qui propose toutefois quelques pistes de réflexions. On le voit dans les autres films issus des Marvels : le discours qui semble se dégager est que face au terrorisme, il ne reste que la solidarité, ne comptez plus sur les super-héros pour vous sauver, même eux peuvent avoir la gueule de bois.

 

Durée 2h27

En savoir plus :
Le site officiel de The Dark Knight


Sabine         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=