Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fancy
Kings Of The Worlds  (Exclaim)  septembre 2007

Comment sortir du lot en France, surtout lorsque l’on chante en anglais ? Une bonne musique assurément, mais également une image forte et originale. Fancy a bien compris ce principe et porté par le revival du glam, se dirige avec son album Kings Of The Worlds vers le carton plein.

Un buzz tourne depuis un bon petit moment déjà autour de ce trio de bêtes de scènes qui déchaine passion et décibels. Jessie Chaton (chant), Ramon Pavez (basse) et Mohamed Yamani (guitare) constituent une triplette peu commune de banlieusards (Montreuil) rencontrés sur les bancs de l’école. Des petites salles parisiennes jusqu’aux scènes de festivals aux Etats-Unis, cela ressemble à une success story à l’américaine justement.

Avec un côté queer assumé et revendiqué, Fancy donne autant à voir qu’à entendre et nous propulse dans la salle du Paradise de Brian de Palma. L’outrancier est un art de vivre et là rien n’est de trop : ni le maquillage et les vêtements à franges, ni le boa et la coupe afro de Jessie. Et avec un égo démesuré mais sûrement nécessaire pour s’imposer, le chanteur qui se targue à longueur d’interviews d’avoir composé quelques secondes de la mélodie de "abc" de Justice et d’une collaboration avec Rinôcérôse, rêve de gloire, de richesses et de villa à Los Angeles. Un humour qu’il faut bien sûr apprécier sur toute la gamme des degrés.

Evidemment, le titre de l’album est légèrement mégalomane mais colle parfaitement à l’image du groupe. La pochette, pas forcément des plus heureuses, rappelle quant à elle les affiches de cinéma des films gore italiens des années 70. Mais attention, le train est rapide, et Kings Of The Worlds en trente minutes de déluge sonore ne laisse pas le temps de se reposer.  La guitare acérée de Mo lance des riffs ravageurs et se combine à la voix haut perchée de Jessie sous la coupe de la frappe franche du batteur. Fancy assume et assure sans retenue onze titres dont un paquet de tubes en puissance : "Seventeen" et "Morning" sont déjà soigneusement rangés au rang d’hymne et "Dressed to kill" n’en n’est pas loin. Le presque langoureux "U.V.N.I" rajoute, s’il n’en fallait, une note sexuelle et passant du hard-glam au funk bien dosé, "What’s your name again" envoie un refrain très Jackson 5. Au fil des titres, Fancy s’impose et impose son style.

Bien sûr, il faut aimer le genre et la voix suraiguë de Jessie peut lasser à la longue. Mais difficile quand même pour tout auditeur quelque peu sensible à cette variété musicale de ne pas se laisser entraîner.

Ovni dans le paysage musical français, l’atypique Fancy dénote par son look improbable et sa musique survitaminée. Peut-on faire aussi bien que nos amis ricains ? Le résultat est là et s’annonce suffisamment convaincant pour répondre par un "oui" sans retenue.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Fancy parmi une sélection de singles (février 2007)
La chronique de l'album Fancy Machine de Fancy
Fancy en concert à La Maroquinerie (6 mars 2006)
Fancy en concert à La Boule Noire (11 octobre 2007)
Fancy en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2008 - Samedi
Fancy en concert au Festival FNAC Indétendances 2008
L'interview de Fancy (avril 2006)

En savoir plus :
Le site officiel de Fancy
Le Soundcloud de Fancy
Le Facebook de Fancy


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=