Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Chap
Mega Breakfast  (Lo Recordings)  juillet 2008

Mega Breakfast ou la trop rare opportunité de pouvoir découvrir un album en live. Première étape, le 13 septembre dernier au festival End Of The Road en Angleterre. Résumé de l’épisode précédent : Alan Sparhawk de Low vient de balancer, tel un missile, sa guitare dans la foule après l’avoir fait tournoyer au-dessus de sa tête. Miraculeusement, aucun blessé à recenser. Juste un type éberlué avec une guitare explosée sous le bras. Encore tout émoustillés, direction le Local, barnum où doit se produire The Chap.

Jouissant d’une notoriété grandissante sur le continent, The Chap peine encore séduire ses compatriotes. L’enjeu se voit renforcé par la parution récente d’un troisième album auquel la majorité du set sera dédié. En effet, tout juste identifie-t-on au passage un petit "I Am Oozing Emotion", extrait de Ham. Les pistes les plus dansantes découvertes sur leur précédent effort semblent constituer l’épine dorsale du nouveau matériel. En effet, les beats se font plus dansants, les constructions en apparence moins déstructurées, les structures plus dépouillées. Comme toujours, le show sera dévastateur, la mise en scène soignée – mention particulière à la temporaire remplaçante de Claire – : sorte de dancefloor arty… les pieds dans la boue. Preuve ultime : le franc succès rencontré en ces terres.

Chose rare lorsque Mega Breakfast atterrit sur la platine : une grande partie des titres sont déjà familiers. Reste, néanmoins, à apprécier la cohérence de l’ensemble et découvrir les briques manquant à l’édifice. La première écoute conforte les impressions du concert : via Mega Breakfast, The Chap invite l’auditeur à une grandiose surprise party organisée chez eux. A moins qu’il ne s’agisse d’un after post surprise party. Au programme electro-pop dandy, riffs rock mâtinée de beats, no wave, funk technoïde…

Bien que Mega Breakfast constitue leur opus le plus dansable et electro, l’auditeur avisé y retrouvera rapidement ses petits – les expérimentations en moins –. Dans ces constructions plus dingues qu’il n’y paraît, ces breaks impromptus, ces harmonies funky totalement décalées. Dans cette approche décadente, bourgeoise, intellectuelle, vaguement dada même. Totalement no wave en fait.

Au rang des tubes, à ranger en priorité "Fun And Interesting" et "Proper Rock". A celui des bizarreries : "Ethnic Instrument", "They Have A Name". Sans oublier trois titres nécessitant à eux seuls l’acquisition de ladite galette : "Caution Me", la démentielle "Carlos Walter Wendy Stanley" et la très Velvet/Talking Heads "I Saw Them" en clôture. Aucun doute possible, avec Mega Breakfast, The Chap vient de sortir un disque démentiel et profondément irrésistible. Le plus abouti et également le plus facile d’accès à ce jour de leur discographie.

Dernière étape le 10 octobre, dans le pire endroit de l’univers : le Showcase, club situé sous le pont Alexandre III. L’émerveillement est sans bornes pour le néophyte. Ces jeunes fils à la dent resplendissante arborant polo tout juste entrouvert et mèche impeccablement repassée. Ces créatures de rêve alliant subtilement discrétion, bon goût vestimentaire et fulgurances intellectuelles. Cette armée de serveurs arpentant l’endroit en se congratulant à qui mieux mieux. Ces boules à facettes à vous filer la gerbe en moins deux. Cette propreté relevant plus de la pathologie profonde que de l’efficacité révolutionnaire d’un Ajax spécial sol. De quoi donner des envies de viser à côté de la cuvette des toilettes.

Mais qu’importe : THE CHAP JOUE CE SOIR EN LIVE !!! Encore brassés par les assauts terrifiants de médiocrité de The Dudes, c’est avec soulagement que l’on voit les quatre londoniens faire leur apparition. Plus encore qu’en Angleterre le mois précédent, les nouveaux titres glissent tel un vin liquoreux dans un œsophage sec. "I Am Oozing Emotion", "Carlos Walter Wendy Stanley", "Fun And Interesting" font un tabac. En parallèle, on se délecte toujours autant des trouvailles scéniques récentes : les jeux de panneaux sur "Fun And Interesting", l’improbable t-shirt de Keith, les chorégraphies collectives… Les gens dansent à s’épuiser : la soirée décolle au-delà des espérances. Il faut finalement se rendre à l’évidence : programmer The Chap dans un tel endroit relevait du génie pur !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Well Done Europe de The Chap
The Chap en concert à la Salle Polyvalente du Pont de Sèvres (20 et 21 octobre 2006)
L'interview de The Chap (21 octobre 2006)

En savoir plus :
Le site officiel de The Chap
Le Myspace de The Chap


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=