Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Perfect Kevins
Cadran Breton  (Paris)  10 janvier 2004

A l'heure où sonne le revival du bon vieux rock malgré la recherche éperdue de sonorités nouvelles, il devient intéressant de réécouter tous ses standards interprétés par des presque contemporains qui ne s'esbaubissent pas devant le rock garage des potaches américains.

Les Perfect Kevins, ce sont Alain Boisseau, Alain Royer, Pascal Regis, Didier Perini et Philippe Sirop, 5 potes, la quarantaine passée qui aiment le rock, le connaissent par coeur et qui proposent du rock'n roll for all the family : "Du Velvet Underground aux Ramones en passant par Daniel Johnston, les Buzzcocks ou les Modern Lovers et Billy Bragg, les PERFECT KEVINS, c'est un groupe aux reprises exquises avec un chanteur bien coiffé, des guitares bien élevées et une section rythmique qui sait se tenir."

Le ton est donné. Dès lors, il ne faut pas rater un de leurs concerts gratuits qu'ils nous offrent pour notre plaisir et le leur dans de petits bars parisiens.

Ce samedi soir, ils sévissent à Montparnasse au Cadran Breton, dans un petit coin d'un rade hors d'âge, qui n'existe plus que dans les bouquins de San Antonio ou Léo Malet, le matériel entassé sous la grosse télé, seule concession à la modernité, où se retrouve nombre de bretons pour assister aux matchs de football des équipes locales ...

Donc pas question de jouer pendant le match ni même oser passer devant la télé ou encore couvrir les mièvreries habituelles des commentateurs sportifs! Moralité, la balance faite entre 2 matchs, les fab'5 attendent gentiment leur tour sagement attablés autour de quelques verres offerts avec le sourire (?) par la patronne relativement sceptique sur l'état de l'insonorisation de son bar et sur les répercussions du concert sur son tiroir caisse, même si les rockeurs avaient fait explosé celui du bar voisin.

Une défaite du stade rennais plus tard, les Perfect Kevins rassemblent donc leur troupe et entament leur set sur un "BBC" endiablé suivi d'un excellent "Speeding Motorcycle" qui dérideront très vite l'ambiance, les plus imbibés se mettant immédiatement à gigoter bientôt suivis par les plus sobres !

Tous ces efforts donnant soif ils redonneront aussi bien vite le sourire aux tenanciers (au point de redemander au Perfect Kevins de rejouer encore après 2 rappels (dont 1 dejà joué faute de morceau supplémentaire et que le public reprendra en coeur "BBC 1 , BBC 2...")...

Visiblement le groupe s'amuse au moins autant que le public, venu là pour siroter un verre ou papoter entre potes mais toujours ravi de découvrir ou redécouvrir tous ces standards.
A noter également l'entracte assuré par les Mouskouri Brothers dans un set très conceptuel qui a sans doute fait dire à plus d'un "putain j'ai vraiment trop picolé ce soir"…

Un seul conseil s'impose ! Feuilletez votre Lilo et si vous trouvez les Perfect Kevins, ne les ratez pas pour un excellent moment très rock 'n'roll.

 

 

David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=