Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tribute New Wave
Le Fil  (Saint-Etienne)  15 octobre 2008

Elle est belle. Que dis-je ? Elle est magnifique, somptueuse, éblouissante. Je m'étais pourtant promis de ne pas trop user de superlatifs prêt-à-l'emploi, mais que voulez-vous ? Je ne peux vraiment pas faire autrement.

Je me dois d'être honnête avec vous, et ainsi de vous expliquer, qu'à travers ces quelques mots d'introduction, je ne souhaitais pas (uniquement) faire une description succinte (trop) de la femme de ma vie, mais également de cette salle qu'est Le Fil ! Un lieu public, un espace culturel, un bar, une salle de concerts (non, deux en fait !)...

Le Fil propose, et depuis sa récente ouverture (janvier 2008), il faut reconnaître que la formule semble très bien fonctionner auprès du public.

La soirée du 15 octobre lançait une semaine sur la thématique New Wave.

Il y en avait pour toutes celles et ceux qui aiment s'amuser de la culture, sous toutes ses formes. De l'exposition de photographies aux concerts sur le principe de la "scène ouverte", en passant par la diffusion d'un film documentaire sur le groupe mancunien de Joy Division, le spectateur avide de sensations avait de quoi assouvir son appétit artistique. Mais, laissez-moi donc vous expliquer...

Le photographe se nomme Richard Bellia. Cela fait une bonne vingtaine d'années que ce type à l'allure franchement sympathique et débonnaire, tire des portraits (en noir et blanc essentiellement) de ceux qui ont fait et font la musique. Non seulement des artistes, mais également des publics. L'ambiance, quoi !

Enorme coup de pouce du hasard ou réel sixième sens pour sentir les "bons coups", on se rendra compte, en feuilletant son dernier livre un oeil sur la musique, que ce monsieur a pu rencontrer la plupart des futurs grands cadors de la musique avant qu'ils n'éclosent aux yeux et aux oreilles de toute la planète. Lors de l'apogée du Punk et de l'émergence de la New Wave au début des années 80, il se trouve déjà "dans les pattes" de formations comme The Cure, Iggy Pop, The Smiths, John Lydon (des Sex Pistols)... Oui, on a envie de dire : veinard, va !

Ainsi, en attendant que débute le film, j'ai eu l'occasion de boire un verre sous une photographie du groupe Nirvana, shootés par l'objectif de Richard Bellia à Londres, alors qu'ils se trouvaient encore être de parfaits inconnus. Et pour cause, c'était quelques semaines avant la sortie de Nevermind, leur album "de la consécration"! Cette anecdote parmis tant d'autres, étant tirée du bouquin, je vous conseillerai vivement d'y jeter un oeil à l'occasion, ou bien de faire une visite sur le site de cet artiste. Ses photos parlent mieux que mes mots !

Vînt ensuite la projection du documentaire Joy Division, retraçant l'histoire du groupe du même nom (puisque c'est marqué dessus, on vous dit !). Histoire courte, puisque les membres se rencontrent en 1976 et que le chanteur Ian Curtis mettra fin à ses jours en 1980, à l'âge de 24 ans.

Débuts rapides mais difficiles, émergence en créant leur propre style musical, puis une fin tragique : tout pour faire un groupe légendaire diront les plus perspicaces. Ben ouais ! (dirons les moins prolixes !) A noter que le documentaire est bien fichu, mêlant l'Histoire d'une ville (Manchester, UK), à celle d'une époque (L'avant Tatcher), le tout sur un "tapis" musical très bien assorti. Enfin c'est ce que j'en ai pensé ! (Cela doit venir de mon petit côté "groupie" tout ça !)

Pour finir cette soirée, l'équipe du Fil avait prévu une "scène ouverte" sur laquelle de nombreux artistes locaux ont pu se relayer pour interpréter des reprises sur le thème de la New Wave.

Bon, il faut avouer que tout n'était pas vraiment New Wave - New Wave, hein ! Mais qu'est-ce que c'était bon ! Ben ouais, quoi ? Un peu de bordel, allez !

L'accoustique de cette pièce dans laquelle se trouve le comptoir est d'assez bonne qualité et conserve l'aspect intime du "bistrot".

Dix formations se sont succédées, entre versions accoustiques et Rock Métal, entre punk sautillant (pléonasme ?!) et chanteurs à kilts (et oui, y'en avait aussi, figurez-vous !), on n'a vraiment pas eu le temps de s'ennuyer (dans l'ordre d'apparition et non-alphabétique, nous avions : Le Baron de Vezeline, Nar6, Porka Miseria, Alyson B., Annuit Coeptis, Alec, Kashmir, Pop the Cherry, The Nower et Black Larsen. En espérant n'avoir oublié personne !

Comment ? Vous voulez une conclusion ? Je ne suis pas trop pour, mais bon... Si vous insistez ! Sachez qu'il s'agit toujours pour moi d'un sacré plaisir lorsque j'ai l'occasion de voir le milieu musical en expension, comme ce fut le cas lors de cette soirée.

Le Fil se prête vraiment au jeu des initiatives culturelles, et ça fait du bien, saperlipopette ! (Oui, je sais que ça fait ringard comme mot, mais c'est pour éviter de dire "putain d'bordel de merde !") Alors, si vous habitez la région stéphanoise, sachez qu'il existe un lieu comme celui-ci. Si vous vivez plus loin, n'hésitez pas à venir, en train, en avion, en voiture hybride nouvelle génération, sur le dos d'un ami... Vous pouvez même songer à déménager ! (Non j'suis pas chauvin ?!)

Et alors ? Ca bouge pas sur Sainté ?! Ben si !

 

En savoir plus :
Le site officiel du Fil

Crédits photos : Eric Ségelle


17         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 juillet 2020 : Un air d'été

On entre dans la saison des vacances, pour vous comme pour nos chroniqueurs. Vous nous retrouverez tout l'été quand même avec des éditions web plus légères et toujours notre Froggy's TV bien sûr avec La Mare Aux Grenouilles et plein d'autres émissions. c'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

La Mare Aux Grenouilles #6, sommaire et replay
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet
"INTENTA experimental & electronic music from Switzerland 1981-93" par divers artistes
"Jimmy Cobb" mix #19 de Listen In Bed
"Chausson le littéraire" de Musica Nigella & Takenori Nemoto
"Alessandro Scarlatti, il Martirio di Santa Teodosia" de Thibault Noally & l'Ensemble Les Accents"
et donc La Mare Aux Grenouilles numéro #5 avec la liste de ce qui a été abordé et le replay.

Au théâtre :

en salle :
"Littoral" au Théâtre de la Colline
"Karine Dubernet - Souris pas" au Point Virgule
et dans un fauteuil de salon :
des créations :
"Yvonne princesse de Bourgogne" par Jacques Vincey
"Lucrèce Borgia" par Lucie Berelowitsch
"La Dernière neige" de et par Didider Bezace
"Pinocchio" de Joël Pommerat
"Soulever la politique" de Denis Guénoun
"Je marche dans la nuit par un chemin mauvais" de et par Ahmed Madani
Au théâtre ce soir :
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"Le Tombeur" de Robert Lamoureux
"Une cloche en or" de Sim
du boulevard :
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Face à face" de Francis Joffo
du côté des humoristes :
"Bernard Mabille sur mesure"
"Christophe Alévêque est est Super Rebelle... et candidat libre !"
et finir l'Opéra :
avec du lyrique :
"Le Balcon" de Peter Eotvos par Damien Bigourdan
"Orlando furioso" de Antonio Vivaldi par Diego Fasolis
"La Flûte enchantée" de Mozart par Romeo Castellucci
et du ballet avec deux créations étonnantes : "Raymonda" de Marius Petipa et "Allegria" de Kader Atto

Expositions :

les expositions en "real life" à ne pas manquer :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma at home avec :
le cinéma contemporain
"A woman at war " de Benedikt Erlingsson
"Lulu" de Uwe Janson 
"L'Apotre" de Cheyenne Carron
"La tendresse" de Marion Hänsel
"Crawl" de Herve Lasgouttes
"Nesma" de Homeïda Behi
le cinéma culte des années 1920 :
"Le cuirassé Potemkine" de Sergueï Eisenstein
"Nosferatu le vampire" de Friedrich Wilhelm Murnau
"Le Cabinet du docteur Caligari" de Robert Wiene
"Les Deux Orphelines" de D.W. Griffith
et l'entre deux avec les années 1970 :
"Mado"de Claude Sautet
"La Traque" de Serge Leroy
"La femme du dimanche" de Luigi Comencini
et retour au 2ème millénaire avec de l'action :
"Lara Croft : Tomb Raider, le berceau de la vie" de Jan De Bont
"Blade Trinty" de David S. Goyer
avant de conclure en romance avec : "Un havre de paix  de Lasse Hallström

Lecture avec :

"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=