Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Everlast
Love, War and the Ghost of Whitey Ford  (PIAS)  septembre 2008

Ça fait un sacré moment que je ne m'étais pas penché sur le hip-hop. D'ailleurs, je n'ai jamais vraiment approché le genre si ce n'est à la faveur de quelques crossover musicaux, entre un Fun Lovin Criminal ou un Beastie Boys de derrière les fagots.

En d'autres termes, je connais autant la scène hip-hop américaine que mon chat s'y connaît en gastronomie. Aussi, pour moi, Everlast reste ce vague rappeur de House of Pain, tout juste bon à remplir le quota de clips pleins de bimbo sur MTV.

Mais comme le hasard fait bien les choses et que, avouons-le, personne de Froggy's Delight n'osait vraiment se coller à la tâche, j'ai glissé ce nouvel album de Everlast (non mais c'est quoi ce nom d'abord ?!) dans mon mange disque, prêt à en découdre avec le pire et me laisser aller à quelques méchancetés gratuites, histoire de me défouler un peu.

Pourtant, et même si l'intro assez "clichée" et bubblegum calibrée MTV ("Anyone") ne laissait rien présager de bon, on n'y décèle en revanche pas la moindre trace de hip-hop. A la place, une sorte de blues rock sur lequel la voix grave de Everlast, mélodique et bien loin d'une scansion rap fait des merveilles, en rappelant parfois Bjorn Berge, voire Mark Lanegan ("My Medicine") avec, je vous l'accorde, quelques mauvais tiques empruntés du côte de Dire Straits au niveau des guitares.

Et si la part belle est fait au rock, toutes guitares en avant, revient parfois à ses origines avec quelques titres franchement hip-hop comme "Folsom Prison Blues" ou "Kill the Emperor". Mais même ces titres qui ne font pas forcément toujours dans la légèreté, comme ce "Maybe" reprennant sans prévenir le "No Women No Cry" de Marley, sont assez intéressants pour ce qu'ils fusionnent joliment le hip-hop, le rap et le blues, comme sur "Stone in My Hand".

Trois genres pas toujours en odeur de sainteté chez les puristes de chacun d'etre eux et pourtant aux racines pas forcément si éloignées qu'on voudrait le faire croire. Love, War and the Ghost of Whitey Ford vient confirmer, après un premier volet intitulé Whitey Ford Sings The Blues, que Everlast n'est pas qu'un simple rappeur qui voudrait jouer les méchants caïd. C'est aussi  un artiste qui a des choses à dire (rien de révolutionnaire, certes mais c'est parfois important d'en rajouter) sur la guerre, l'amour mais aussi la pauvreté et plus généralement notre société, et qui sait user de la musique pour le faire autrement qu'en gueulant des insanités à n'en plus finir sur des samples indigestes.

Un disque à écouter sans a priori et avec un certain recul sur les arrangements et le maniérisme parfois trop calibré "charts US" mais avec, il faut le reconnaitre, un certain plaisir procuré notamment par la voix d'Everlast et l'ambiance blues un peu "polar" de l'ensemble.

 

En savoir plus :
Le Myspace de Everlast


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=