Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bensé
Album  (Naive)  mai 2008

Question chanson française, on a connu des années de disette. Mais il faut bien avouer que depuis quelques temps (depuis les quotas ?), la langue de Molière fait de plus en plus d’adeptes. C’est sûr qu’on y trouve du bon comme du moins bon, la quantité n’étant pas gage de qualité. Cependant, la production nationale s’améliore et donne à voir des jeunes prometteurs. Le dernier petit venu s’appelle Bensé et donne dans le folk.

Ça se bouscule au portillon. La chanson française (terme générique pour parler de quiconque chante dans notre langue) a le vent en poupe. Pourtant, le chemin est pentu et accidenté. L’extrême hardiesse de la chose consiste à offrir une musique originale et un texte pas trop con (essentiel point de divergence d’avec nos amis anglophones), le tout porté par des mélodies accrocheuses. Public exigeant, l’auditeur de chanson francophone n’accepte pas n’importe quoi et se lasse alors du langage SMS pour se montrer amateur de jolies tournures, voire d’une pointe de poésie. Ainsi une double exigence s’impose alors au pauvre petit musicien français qui voudrait percer chez lui. La vie est ainsi faite...

Julien Bensé, niçois d’origine, a longtemps roulé sa bosse dans le sud de la France avant de monter tenter sa chance sur la capitale. Il s’est alors produit dans de nombreux bars et petites salles parisiennes rodant son répertoire avant de sortir de sa besace douze chansons dans une lignée folk (plus une treizième cachée) et de les graver sur son premier disque.

L’album très simplement intitulé Album s’ouvre sur le radiophonique "Au grand jamais". Entraînant, le morceau se révèle le plus enlevé de l’album. Avec des textes joliment tournés, de l’humour et de la sincérité, Bensé se dévoile,  raconte des histoires, ses histoires. Il propose des tranches de vie, des portraits le tout énoncé avec simplicité.

Réalisé en collaboration avec Yann Arnaud (Air, Syd Matters, Cocosuma), Album fait dans le spontané. Pas d’excentricités, le folk reste droit dans ses bottes. L’harmonica présent dès que possible accentue ce petit côté folk singer et dresse un pont vers Mr Dylan. Les références vont ainsi de Neil Young, Springsteen à Maxime le Forestier à qui il emprunte le titre d’une chanson (devinez laquelle !).

Un album personnel, peut-être un peu trop. Il tombe dans l’autobiographique et nous passe en détail sa famille : "Angela", chanson du bayou sur sa nourrice espagnole, "Mon frère"  pour... son frère, "Moshé" hommage à son grand-père et "Ma veuve" dédié à sa mère.  Pas sûr que ça parle à tout le monde...

Sentant bien une certaine accointance avec la nouvelle scène française, Bensé  fait un inventif duo avec Tété, un de ses représentants émérites, pour "Dans ma soucoupe" sur un texte alambiqué de Lanzmann. Et fort d’une belle complicité, il entonne avec Rose, sa compagne dans la vie et pour le coup artistique, "Petite" qui sent le quotidien vécu.

Bensé se raconte et expose sa vie de jeune homme. Ainsi, "Après nous" et "Et si" expriment ses histoires d’amour, ses peurs. Des chansons qui parleront sans doute aux trentenaires qui flippent un peu et se questionnent beaucoup. Enfin, une dernière chanson en anglais, sans titre, conclut sympathiquement l’album dans une joyeuse collégiale foutraque.

Pas de révolution en vue mais du folk de bon aloie. Album est un album (merci pour la répétition !) homogène avec comme principal fil conducteur la guitare acoustique. C’est propre sur lui, joliment tourné mais pour le coup, ça manque un peu de caractère. Rien ne dépasse, comme lavé au savon de Marseille et poli à la pierre ponce.

Ce premier effort reste cependant très agréable à écouter et présage sans aucun doute d’une suite prometteuse.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L'Odyssée de Julien Bensé
Bensé en concert au Bataclan (26 mars 2009)

En savoir plus :
Le site officiel de Bensé
Le Myspace de Bensé


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=