Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bensé
Album  (Naive)  mai 2008

Question chanson française, on a connu des années de disette. Mais il faut bien avouer que depuis quelques temps (depuis les quotas ?), la langue de Molière fait de plus en plus d’adeptes. C’est sûr qu’on y trouve du bon comme du moins bon, la quantité n’étant pas gage de qualité. Cependant, la production nationale s’améliore et donne à voir des jeunes prometteurs. Le dernier petit venu s’appelle Bensé et donne dans le folk.

Ça se bouscule au portillon. La chanson française (terme générique pour parler de quiconque chante dans notre langue) a le vent en poupe. Pourtant, le chemin est pentu et accidenté. L’extrême hardiesse de la chose consiste à offrir une musique originale et un texte pas trop con (essentiel point de divergence d’avec nos amis anglophones), le tout porté par des mélodies accrocheuses. Public exigeant, l’auditeur de chanson francophone n’accepte pas n’importe quoi et se lasse alors du langage SMS pour se montrer amateur de jolies tournures, voire d’une pointe de poésie. Ainsi une double exigence s’impose alors au pauvre petit musicien français qui voudrait percer chez lui. La vie est ainsi faite...

Julien Bensé, niçois d’origine, a longtemps roulé sa bosse dans le sud de la France avant de monter tenter sa chance sur la capitale. Il s’est alors produit dans de nombreux bars et petites salles parisiennes rodant son répertoire avant de sortir de sa besace douze chansons dans une lignée folk (plus une treizième cachée) et de les graver sur son premier disque.

L’album très simplement intitulé Album s’ouvre sur le radiophonique "Au grand jamais". Entraînant, le morceau se révèle le plus enlevé de l’album. Avec des textes joliment tournés, de l’humour et de la sincérité, Bensé se dévoile,  raconte des histoires, ses histoires. Il propose des tranches de vie, des portraits le tout énoncé avec simplicité.

Réalisé en collaboration avec Yann Arnaud (Air, Syd Matters, Cocosuma), Album fait dans le spontané. Pas d’excentricités, le folk reste droit dans ses bottes. L’harmonica présent dès que possible accentue ce petit côté folk singer et dresse un pont vers Mr Dylan. Les références vont ainsi de Neil Young, Springsteen à Maxime le Forestier à qui il emprunte le titre d’une chanson (devinez laquelle !).

Un album personnel, peut-être un peu trop. Il tombe dans l’autobiographique et nous passe en détail sa famille : "Angela", chanson du bayou sur sa nourrice espagnole, "Mon frère"  pour... son frère, "Moshé" hommage à son grand-père et "Ma veuve" dédié à sa mère.  Pas sûr que ça parle à tout le monde...

Sentant bien une certaine accointance avec la nouvelle scène française, Bensé  fait un inventif duo avec Tété, un de ses représentants émérites, pour "Dans ma soucoupe" sur un texte alambiqué de Lanzmann. Et fort d’une belle complicité, il entonne avec Rose, sa compagne dans la vie et pour le coup artistique, "Petite" qui sent le quotidien vécu.

Bensé se raconte et expose sa vie de jeune homme. Ainsi, "Après nous" et "Et si" expriment ses histoires d’amour, ses peurs. Des chansons qui parleront sans doute aux trentenaires qui flippent un peu et se questionnent beaucoup. Enfin, une dernière chanson en anglais, sans titre, conclut sympathiquement l’album dans une joyeuse collégiale foutraque.

Pas de révolution en vue mais du folk de bon aloie. Album est un album (merci pour la répétition !) homogène avec comme principal fil conducteur la guitare acoustique. C’est propre sur lui, joliment tourné mais pour le coup, ça manque un peu de caractère. Rien ne dépasse, comme lavé au savon de Marseille et poli à la pierre ponce.

Ce premier effort reste cependant très agréable à écouter et présage sans aucun doute d’une suite prometteuse.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L'Odyssée de Julien Bensé
Bensé en concert au Bataclan (26 mars 2009)

En savoir plus :
Le site officiel de Bensé
Le Myspace de Bensé


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=