Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival des Inrocks iDTGV 2008
Coming Soon - Josh Tillman - Fleet Foxes - Alela Diane - MGMT  (Olympia, Paris)  12 novembre 2008

Mercredi 12 novembre, soirée d’ouverture du festival des Inrocks 2008. Pour ce premier soir, la programmation est presque cohérente.

En effet, trois des quatre groupes qui doivent se produire devant un Olympia archi comble font partie de la grande famille folk. Le quatrième, MGMT, fera office de trublion électro-rock.

Assez clairement, deux camps se partagent ce soir la salle mythique du boulevard des Capucines, les folkeux et les MGMTeux.

Les premiers à se jeter sur scène ce soir sont les Coming Soon. Peut-être avez-vous entendu parler d’eux ces derniers temps, et ce serait bien normal.

Originaires de Haute-Savoie, les 6 (4 garçons, 2 filles) n’ont pas attendu d’avoir des rides pour se mettre à la (bonne) musique. Le plus jeune a aujourd’hui 15 ans et l’ancêtre du groupe, lui a… 26 ans.

Talentueux, ils n’ont pas non plus tardé à se faire remarquer par la scène internationale antifolk… Stanley Brinks aka André Herman Dune, Jeff Lewis, Kimya Dawson, Angelo Spencer ont déjà partagé la scène avec les anneciens.

Ce soir, c’est une découverte (en tout cas scénique) pour la quasi totalité de la salle. Chapeau de cowboy vissé sur la tête, le chanteur fait office de chef de famille (c’est lui l’ancêtre).

Leur folk joyeux et familial (le groupe est constitué de fratries) fait recette. La salle découvre avec le sourire leurs compositions rafraîchissantes qui ne sont pas sans rappeler cette même fraîcheur qui se dégageait des Moldy Peaches. Une vraie réjouissance qui fait l’unanimité.

Petit interlude devant les rideaux de l’Olympia. C’est Josh Tillman me dit-on à l’oreille. En fait, le jeune homme qui fait courageusement face à une foule déconcentrée, n’est autre que le batteur des Fleet Foxes.

Dans un brouhaha tout à fait gênant, Tillman se lance, seul avec sa guitare dans ses quelques compositions folks. Une voix superbe, des compositions simples. Un charme qui aurait tout à fait pu prendre s’il s’était plutôt produit dans une petite salle plus intime.

Enchaînement logique, les garçons de Seattle, Fleet Foxes prennent la suite. Leur dernière prestation parisienne remonte à mai dernier à la Flèche d’Or. C’est vous dire le pas franchi en quelques mois. Leur show est donc très attendu. Curiosité de les voir dans une salle aussi grande. Que donnera ici leur pop folk médiéval ?

Les garçons ne sourient pas franchement, voire tirent la tronche. Mettons ça sur le compte de la fatigue, le groupe ne s’arrêtant plus de tourner depuis des mois. Leurs hymnes et surtout le chant de Robin Pecknold foutent comme prévu les frissons habituels. Celui-ci se fendra même d’un morceau totalement acoustique. Micro et guitare débranché.

Malgré tout, j’ai le sentiment d’une prestation fatiguée et d’un public pas entièrement réceptif. Légère déception donc pour Fleet Foxes même si c’est toujours un immense plaisir d’entendre en live des titres aussi magnifiques que "White Winter Hymnal", "Mykonos" ou encore "English House".

L’autre grande révélation folk de cette année, Alela Diane arrive sur scène.

La cheyenne est accompagnée ce soir de son papa à la guitare, d’un joueur de banjo, d’une choriste et d’un batteur. Sa prestation ne sera donc pas en solo ce soir, choix judicieux pour un Olympia.

Mariée Sioux, sa fidèle amie viendra également pousser la chansonnette sur quelques titres. La voix suave de la californienne et ses compositions envoûtantes captivent la salle.

La jeune femme nous fera découvrir quelques nouveaux morceaux et nous jettera un ultime sort avec son "Pirate Gospel".

Après un dernier entracte, les très attendus MGMT se font accueillir par les hurlements des jeunes groupies du premier rang.

Pour leur performance scénique, le duo se fait accompagner par 3 autres musiciens. Le quintet se lance alors dans une intro très électrique. Surprenant, sur scène l’électro, contrairement à l’album, n’occupe plus la première place. Surprenant aussi, leur attitude. Ayant la fabuleuse opportunité d’être au plus près des gaillards pour prendre quelques clichés, je remarque aisément leur mine blasée. Comme Fleet Foxes, en auraient-ils plein les bottes de tourner autant ?

Les petits génies new-yorkais enchaînent les titres sans grande conviction et la salle à l’air de le ressentir. On dirait bien qu’MGMT a un mal fou à reproduire pleinement sur scène, le complexe et génial, Oracular Spectacular. Certains grands tubes fonctionnent effectivement plus ou moins bien en live. Alors que "Electric Feel" s’épanouit complètement dans cette configuration, le tubesque "Time To Pretend" perd de sa majesté.

Il faut dire que le chant d’Andrew VanWyngarden est plutôt approximatif. Mais la salle, acquise à leur cause, ne les laissera pas tomber pour autant. Les applaudissements et les hurlements restent fournis jusqu’au rappel, avec un "Kids" qui finira de ravir la foule.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Coming Soon parmi une sélection de singles (juin 2007)
La chronique de l'album New Grids de Coming Soon
La chronique de l'album Ghost Train Tragedy de Coming Soon
Coming Soon en concert au Festival Musiques en Stock 2008
Coming Soon en concert au Fil ( 15 mai 2009)
Coming Soon en concert au Festival Art Rock 2009 (Samedi)
Coming Soon en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 6 août 2010)
La chronique de l'album Sun Giant EP de Fleet Foxes
La chronique de l'album Crack-Up de Fleet Foxes
Fleet Foxes en concert au Festival La Route du Rock #21 (dimanche 14 août 2011)
La chronique de l'album The pirate's gospel de Alela Diane
La chronique de l'album To Be Still de Alela Diane
La chronique de l'album eponyme de Alela Diane & Wild Divine
La chronique de l'album About farewell de Alela Diane
La chronique de l'album Cold Moon de Alela Diane & Ryan Francesconi
Alela Diane en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Samedi)
Alela Diane en concert à L'Aéronef (1 avril 2009)
Alela Diane en concert au Festival Les Vieilles Charrues (vendredi)
Alela Diane en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #16 (jeudi 21 mars 2013)
L'interview de Alela Diane (5 mars 2011)
L'interview de Alela Diane (samedi 17 juin 2014)
La chronique de l'album Oracular Spectacular de MGMT
La chronique de l'album Congratulations de MGMT
Une 2ème chronique de l'album Congratulations de MGMT
La chronique de l'album eponyme de MGMT
MGMT en concert au Festival La Route du Rock 2008 Collection Hiver
MGMT en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
MGMT en concert au Festival Rock en Seine 2009 (dimanche 30 août 2009)
MGMT en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Vendredi 6 juillet

En savoir plus :
Le site officiel du Festival des Inrocks iDTGV 2008

Crédits photos : Stéphanie Rophille


Syx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 26 mai 2024 : On prépare le summer brain

Le summer brain, c'est comme le summer body mais pour les gens qui préfèrent en avoir dans la caboches plutôt qu'épater la galerie avec leurs pectoraux. Chez Froggy's on essaie de fournir de la matière grise depuis plus de 20 ans ! et n'oublez pas, vendredi 26 c'est la MAG #86 en direct sur notre TV !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"L'écho des brasiers" de Arbas
"Can't kill me twice" de Blue Deal
"Pasticcio, Paris 1801" de Ensemble Hexaméron
"Venta rumba" de Ezéchiel Pailhès
"I wanna be like you" de Florian Noack
"Le futur est génial" de Jules & Jo
"Bach - Cello suites" de Thomas Jarry
La saison des festivals commencent :
- More Women On Stage #3 avec Jeanne Added, Venin Carmin, Fallen Lillies...
- Rock In The Barn #15 avec Unschooling, JC Satan, Johnnie Carwash ...
et toujours :
"Amour noir" de Bad Juice
"Session" de Bruit d'Avril
"Tonight will only make me love you more" de Caesaria
"What the thunder said" de Elysian Fields
"Une vie cool" de Matt Low
MATW, Soft Michel, Sun, Sunshade, Seppuku, Servo et Dye Crap à découvrir
"The Lake" de Morgane Imbeaud
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"London tropical" de Space Alligators
"Slydee" de Sylvain Daniel
"Nos chansons préférées de WHY" c'est le 30ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Du cinéma avec :

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=